Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options

Juan demande pardon

Modififié
Lors du match Sampdoria-Roma, il y a eu l'avant et l'après-Juan. Avec le Brésilien sur le banc, tout roulait pour la Roma, qui menait tranquillement 1-0. Et puis à la mi-temps, Ranieri a été contraint de le faire rentrer à la place de Mexès, victime d'un problème musculaire.



Juan a alors ruiné tout le bon travail fait jusqu'ici par son équipe. Une passe en retrait meurtrière a contraint son gardien à faucher le capitaine de la Samp. Penalty (transformé) et expulsion du portier. Le deuxième but des Génois nait également d'une énorme bévue du défenseur.



Deux erreurs fatales, dont le joueur a lui-même du mal à se remettre. « Ça arrive dans une carrière de faire ce genre de choses. Aujourd'hui, c'est moi qui suis le plus détruit de tous. Je demande pardon à mes coéquipiers et aux supporters. Je suis entré dans le match à froid, mais cela ne doit pas être une excuse. J'ai tout raté. C'est uniquement de ma faute, ça me mortifie » a-t-il déclaré, les larmes aux yeux, aux micros de Sky après la rencontre.



Faute avouée, à demi-pardonnée, dit-on. Pas sûr que Ranieri soit de cet avis.



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure La VAR en chanson lors de l'Euro Espoirs 4
il y a 5 heures Čeferin s’en prend aux clubs anglais 14
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi
À lire ensuite
L'OM s'incline à Evian !