Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)

Veretout l'or du monde

Alors qu'il entame sa cinquième saison de patron en Serie A, Jordan Veretout va (enfin) découvrir les Bleus, à 28 ans. Un test logique de la part de Didier Deschamps, qui pouvait difficilement ne pas offrir une chance à l'ancien Nantais.

Modififié
À une liste près, c'était bon. « L'Euro ? C'est clairement un objectif. J’ai déjà porté le maillot bleu chez les jeunes, j’ai même été champion du monde avec les U20 en 2013. Donc quand tu vois tes anciens coéquipiers aller en sélection, tu te dis que tu as aussi envie d’être là. Aujourd’hui, la France est championne du monde en titre, il y a de la qualité et des grands joueurs, mais je donne le maximum pour y être un jour. Si je suis appelé, je serai le plus fier au monde. C’est sûr qu’à la Roma, il y a beaucoup d’internationaux, donc quand tout le monde part et que tu te retrouves seul à l’entraînement, tu te dis que tu aimerais bien partir aussi. » Ces vœux de Jordan Veretout, formulés dans une interview accordée à So Foot, datent de janvier dernier et ont été en partie exaucés ce jeudi 26 août par Didier Deschamps, qui a finalement décidé que sélectionner l'un des milieux de terrain les plus réguliers de Serie A depuis quatre saisons pouvait être une bonne idée.

Romulus, Rémus et Jordan

Et c'est quatre jours après un symbolique doublé au Stadio Olimpico offrant à la Roma un succès contre la Fiorentina (3-1) en ouverture de la saison que ce pur talent de Loire-Atlantique (né à Ancenis, façonné à Belligné, lancé à Nantes) va donc avoir droit de mettre les pieds à Clairefontaine en qualité d'international A, après avoir fait les beaux jours des équipes de France de jeunes. Une juste récompense, pour un garçon emballant qui, malgré quelques erreurs de parcours en début de carrière qui lui ont fait perdre de la vitesse entre Aston Villa et Saint-Étienne (2015-2017), a trouvé de l'autre côté des Alpes un terrain de jeu où faire parler ses qualités de percussion, prise de risque balle au pied, projection, mais aussi devenir une machine à gratter les ballons et affiner un sens du but désormais remarquable (10 pions en 29 matchs de championnat la saison passée), lui qui avait quitté Nantes sur un gros bilan de sept buts et sept offrandes en Ligue 1 en 2014-2015. Aujourd'hui, l'ancien Canari est un titulaire indiscutable et surtout un homme qui pèse chez les Giallorossi, et les départs d'Edin Džeko et Pedro cet été ne vont faire qu'amplifier cela, sous les ordres de Monsieur José Mourinho.



Au même titre que pour Theo Hernandez ou Jules Koundé, le milieu relayeur faisait partie de ces joueurs qui, de par leurs performances au-delà de l'Hexagone, devaient finir chez les Bleus à un moment, au moins pour une pige, histoire d'en avoir le cœur net. Hormis Dimitri Payet (post-formé à la Jonelière) et dans une certaine mesure Amine Harit, ils sont peu de produits du FC Nantes à avoir réellement brillé dans un grand championnat étranger ces quinze dernières années, et cela rend sa trajectoire encore plus remarquable. Après avoir mis tout le monde d'accord à Florence en deux saisons au point de pouvoir « quitter la Fiorentina pour un top club italien » à l'été 2019, celui qui est désormais grand pote d'Henrikh Mkhitaryan a grimpé la marche romaine avec assurance. « J'ai appris à attaquer et à défendre en Italie » , disait-il pour RMC en avril dernier. Référence en Serie A où il a même eu droit à sa chanson, fierté dans le 44, Veretout s'attaque désormais au nouveau chapitre. Toujours à grandes foulées, le regard tourné vers l'avant.

Avec Tchouaméni, Veretout et Diaby, mais sans Giroud


Par Jérémie Baron Propos de Jordan Veretout tirés de son interview pour Sofoot.com en janvier 2021, sauf mention
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 16:47 Pour Wenger, le projet d’un mondial tous les deux ans « est tout sauf une motivation financière » 51