Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

John Obi Mikel flingue le championnat chinois

Modififié
Ça tire à balles réelles.

Transféré à Middlesbrough à la fin du mercato hivernal, John Obi Mikel a balancé quelques mots sur le championnat chinois. Dans un long entretien au Telegraph, l'ex-milieu de terrain de Chelsea est revenu sur ses deux saisons au Tianjin Teda, lieu d'exil de Sandro Wagner. Visiblement, Obi Mikel n'a pas apprécié son aventure chinoise et a tenu à le faire entendre.


« Quand tu as passé onze ans en Premier League, à Chelsea, c’est très dur de t’adapter à la manière dont les choses sont faites là-bas. Disons-le clairement, ce n’est pas vraiment du haut niveau. Les terrains étaient nuls, les stades aussi. Les installations médicales étaient loin de ce que j’avais pu connaître. Je ne dis pas que c’est comme ça pour tous les clubs chinois. Certains sont plus professionnels, mais celui où j’étais ne l’était pas » , énumère ainsi le Super Eagle, aujourd'hui âgé de 31 ans et pas franchement optimiste quant à l'avenir de l'élite de l'Empire du milieu : « La Chine est bien loin de la Major League Soccer par exemple. Malgré l’argent, ils vont galérer à hausser leur niveau. C’est peut-être à cause de la langue. C’est assez décourageant. Mon conseil à quiconque souhaiterait y aller, c’est de bien y réfléchir. »

Tant de bastos à la suite, le groupe Sniper a son quatrième membre. CAR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:11 Bonus FDJ : 13€ OFFERTS pour jouer à l'Euro Millions et au LOTO !
Hier à 18:30 Un club tanzanien accusé de tentative d'empoisonnement 18 Hier à 16:04 Sébastien Frey : « J'ai failli mourir d'un virus » 39
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 11:55 Platini : « Je ne me sens pas suspendu » 55