Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Cologne-Mayence

Jerry St. Juste : « Les gens pourront toujours puiser dans notre joie »

C'est fait : la Bundesliga a enfin repris. Mais certains clubs comme Mayence, en déplacement sur la pelouse de Cologne ce dimanche, s'apprêtent encore à connaître leur baptême du feu. À l'heure où la communication des clubs se réduit au strict minimum, l'actuel quinzième du championnat a accepté de laisser son défenseur Jerry St. Juste se confier un petit moment au téléphone. Depuis l'hôtel où il est en quarantaine avec son équipe, le Néerlandais de 23 ans reste optimiste malgré les nombreuses incertitudes qui entourent le bon déroulé des opérations. Mieux : l'acolyte de Moussa Niakhaté assure que lui et ses collègues pourront continuer à distribuer du bonheur même sans fans dans les tribunes ni possibilité de célébrer un but comme il se doit.

Salut Jerry ! Alors comment ça se passe la quarantaine ?
Effectivement, toute l’équipe est en quarantaine au camp d'entraînement. On doit le faire sept jours avant un match. On passe notre temps entre le centre d’entraînement et l'hôtel Favorite, que nous connaissons déjà. On occupe une aile de l’hôtel. On doit garder nos distances les uns avec les autres, respecter les règles d’hygiène...


Tu es excité que la Bundesliga redémarre ou ça t’inquiète un peu, cette situation ?
Je suis content que ça redémarre. C’est un soulagement de pouvoir rejouer enfin. On a travaillé dur sur notre condition physique pour se le permettre. Si nous suivons toutes les mesures correctement, je ne me fais pas de souci.

Neven Subotić, le défenseur de l’Union Berlin (et ancien de l’ASSE), a jugé qu’il était « trop tôt » pour reprendre...
On nous a donné le droit de rejouer, on s’est entraînés tous les jours pour ça, même à la maison... Donc je ne sais pas si je peux affirmer que c’est trop tôt. Bien sûr, c’est une période de grande incertitude, on ne sait pas à quoi s’attendre, donc personne ne peut dire quel est le bon moment. Je comprends que quelques joueurs ne soient pas très à l'aise avec le fait de redémarrer dans une période aussi incertaine. Mais nous avons travaillé pour rendre une telle reprise possible. Nul ne peut dire comment ça va se dérouler, mais normalement ça devrait bien se passer. La DFL (la ligue de football allemande, N.D.L.R.) a travaillé pour. On est testés deux fois par semaine et systématiquement avant les matchs. Les résultats sont publiés avant le début des matchs.


Mais le foot sans supporters, sans possibilité de vraiment célébrer un but (seul un contact du coude ou du pied entre joueurs sera autorisé, N.D.L.R.), ça ne sera pas un peu ennuyant ?
Non, ce ne sera pas ennuyant, non... Ce qui compte, c’est la confrontation entre onze joueurs d’un côté et onze joueurs de l’autre. Bien sûr, ce sera très différent parce qu’on joue précisément au foot pour nos supporters, qui nous donnent de la force supplémentaire. Mais ce sport reste en soi un divertissement.

Mais est-ce qu’on peut vraiment procurer de la joie aux gens quand on ne peut même pas célébrer un but comme il se doit en tant que joueur ?
Absolument. Lorsqu’on marque un but en tant que joueur, ça nous rend toujours intensément heureux. Et les gens le remarquent, ils peuvent lire nos émotions. Donc si nous sommes heureux nous-mêmes, ils pourront toujours puiser dans notre joie et se réjouir. Bien sûr, tout est différent, et cela a forcément des conséquences. Mais tout le monde en a conscience, et joueurs comme supporters savent qu’ils doivent se contenter de ce qu’ils ont. Ainsi, une petite émotion pourra toujours procurer de la joie.


C’est aussi pour cela qu’il est important de reprendre, pour donner un peu de réconfort aux gens dans cette période ?
Oui, on a conscience que notre rôle aujourd'hui, encore plus qu’avant, est de donner aux gens du divertissement, de leur changer les idées. Si on arrive à tous rester en bonne santé, la reprise du championnat aura été une formidable manière de le faire.

Et dans le même temps, vous devez précisément montrer la voie à suivre dans la lutte contre le coronavirus, en respectant toutes les mesures de sécurité...
Oui, c’est important que nous montrions cette discipline. Et puis si nous voulons rejouer, il nous est tout simplement nécessaire de respecter les mesures.



Tu n’as pas peur d’attraper le coronavirus malgré les mesures ?
Je ne me sens pas en danger, on est testés régulièrement, la DFL contrôle beaucoup de choses. Et les autres joueurs de Mayence ? Je ne pense pas non plus qu’ils aient peur, je pense qu’on est tous contents de redémarrer.

Tu as bien sûr suivi la situation du football dans ton pays, en Eredivisie. Il a été décidé de ne pas attribuer de titre de champion, de geler les montées et les descentes... Qu’est-ce que tu en penses ?
C'est surprenant, c'est étrange que cela se soit passé ainsi, mais le domaine de la politique doit gérer tellement de choses...


La Ligue 1, elle, a aussi annulé son championnat, mais a bien désigné un champion, des promotions et des relégations. Penses-tu que ce système est plus juste ?
C’est dur de dire ce qui est juste parce que personne n’aurait pu imaginer cette situation à l’avance. De plus, les situations dans les pays ne sont pas les mêmes. En tant que ligue, vous devez peser certaines choses. Et puis on ne peut jamais être sûr à 100% que le premier serait devenu champion, que le dernier serait resté dernier. Mais je comprends le mécontentement des clubs qui étaient à la lutte pour des places européennes, pour les play-offs de montée, pour la sortie de la zone de relégation.

La DFL est citée en modèle pour la façon dont elle a géré la crise, pour avoir rendu la reprise possible dans des conditions sanitaires rigoureuses. Tu as aussi ce sentiment ?
Oui, la DFL a attendu pour prendre une décision, et elle s’est assurée d’élaborer un plan de reprise pour que tout le monde reste en bonne santé. C’est une combinaison que la ligue a bien gérée.

Propos recueillis par Douglas de Graaf
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Hier à 10:30 Polémique de jet privé pour Infantino 26
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons