Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 37 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)

Jérôme Boateng, le coup parfait pour l’OL

Encore un champion du monde en Ligue 1 ! Décidément, le championnat de France est sexy. Preuve en est, l’arrivée de Jérôme Boateng à l’OL ce mardi, lors de la dernière journée de ce mercato estival. L’ancien Bavarois portera les couleurs lyonnaises pour les deux prochaines années et ressemble au meilleur coup que pouvaient réaliser les dirigeants rhodaniens.

Le fameux ruissellement de l’arrivée de Leo Messi et consorts dans la capitale cet été commence-t-il déjà à faire effet ? En tout cas, la Ligue des talents s’est dotée d’un sacré joueur et d’un palmarès étoffé avec l’arrivée de Jérôme Boateng à Lyon pour deux ans. L’OL a attiré dans ses filets quelque chose qui lui manquait : un winner rempli d’expérience, champion du monde, double vainqueur de la Ligue des champions et nonuple champion d’Allemagne. C’était d’ailleurs le mot d’ordre du mercato rhodanien. L’équipe de Peter Bosz n’a fait que de chercher des leaders qui ont déjà gagné et qui savent le faire. Xherdan Shaqiri et Emerson étaient déjà de bonnes bases dans cette optique, l’Allemand est, lui, la cerise sur la rosette.

Peu de candidats


Libre après 363 matchs joués avec la tunique du Bayern Munich, Boateng n’a pas croulé sous les offres cet été. Sa réputation de joueur fragile et ses exigences salariales conséquentes ont peut-être refroidi les potentiels prétendants. Pourtant, le nouveau Gone, qui soufflera ses 33 bougies vendredi, n’a loupé que seize matchs sur les quatre dernières années et était encore titulaire la saison dernière en Bavière. Il a dû attendre le dernier jour du mercato pour qu’un club daigne venir toquer à sa porte, lui qui a passé l’été à s’entraîner à Munich, en compagnie d’un certain Franck Ribéry, qui n’a pas su convaincre quelconque employeur.

Alors, quelle mouche a piqué Boateng pour qu’il vienne poser ses valises entre Rhône et Saône ? Sûrement pas l’argument pécuniaire, l’OL traversant une période financièrement difficile et n’ayant cessé de montrer qu’il ne pouvait se permettre de folies cet été. Le discours de Peter Bosz ? C’est possible ! Le coach néerlandais semble avoir une capacité de persuasion assez extraordinaire. André Onana et Sardar Azmoun étaient d’accord avec Lyon avant que certains facteurs ne fassent capoter ces deux transactions. Emerson a privilégié un prêt à l’OL plutôt qu’un départ à Naples, qui joue aussi la Ligue Europa, et Shaqiri n’a pas eu l’air d’être réticent au projet lyonnais. Plus récemment, Willian aurait été partant pour fouler la pelouse du Groupama Stadium, mais il avait déjà donné son accord aux Corinthians. Peter Bosz sait donc se vendre, et vendre son projet. Auprès de Boateng, il bénéficie aussi potentiellement de son expérience allemande. Même si son aventure au Bayer Leverkusen s’est plutôt mal finie, le technicien batave a pu faire bonne impression outre-Rhin. Corentin Tolisso, biberonné du côté de Tola Vologe, lui a peut-être aussi vanté les mérites du jeu à la lyonnaise (et sciemment omis les fins de match catastrophiques).

Un profil qui colle à Bosz


Si le physique tient, et il n’y a aucune raison que ce ne soit pas le cas, le champion du monde 2014 va embrasser un rôle important sur et en dehors du terrain. Rien que tactiquement, il semble parfaitement coller aux aspirations de Peter Bosz. Capable de diriger une défense évoluant très haut, comme le souhaite le Néerlandais, sa qualité de relance et son expérience dans ce genre de système devraient être déterminantes pour la saison lyonnaise. Seul bémol : sa faible pointe de vitesse qui ne fait qu’empirer plus les printemps s’écoulent. Si son entente avec Jason Denayer, beaucoup plus tonique et rapide, fonctionne, cela pourrait être le jackpot. Adieu les erreurs de U12 en fin de rencontres. Hors terrain, celui qui a déjà porté le brassard de la Nationalmannschaft, avant d’en être salement dégagé par Joachim Löw, sera tout aussi précieux. Les jeunes Castello Lukeba et Sinaly Diomandé ne pourront que progresser aux côtés d’un des meilleurs défenseurs de la dernière décennie.


Sans beaucoup de moyens, l’OL réalise ainsi l'un des meilleurs mercatos du championnat. Da Silva, Emerson, Shaqiri et Boateng, ça a de la gueule. Même si tout n’est pas parfait et que l’absence d’un véritable ailier pourrait s’avérer regrettable. Paris et Marseille ont fait les choux gras des rubriques transferts de la presse française et internationale, mais Lyon a aussi très bien travaillé au regard de l’enveloppe très réduite allouée à Juninho fin mai. Messi et Boateng s'étaient déjà retrouvés en 2020, à l'occasion du Final 8. L'épisode 3 de leur confrontation aura donc lieu le 19 septembre, au Parc des Princes, pour un match de Ligue 1. Qui l'eut cru ?

Revivez le Deadline Day du mercato


Par Léo Tourbe
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.



Dans cet article


Partenaires
Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 23:00 Les notes de l'épisode 3 de Koh-Lanta La Légende en replay !
Hier à 11:00 Tu veux venir faire un stage chez So Foot ? 30
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom