Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Nîmes

Jérôme Arpinon : « Le suicide de ma mère a provoqué un cataclysme dans mon cerveau »

Modififié
Le cuir solide.

Dans un entretien accordé à L'Équipe, Jérôme Arpinon, successeur de Bernard Blaquart à Nîmes, s'est confié sur son enfance et en particulier sur la relation qu'il tissait avec sa mère. Aujourd'hui, il confie toujours vivre à 42 ans avec le fardeau du suicide de celle-ci. « J’avais 25 ans quand elle s’est suicidée. C’était en 2004. J’ai gardé ça pour moi pendant des années. Ça a provoqué un cataclysme dans mon cerveau. Je suis marqué à vie. Chez nous, on est très esprit famille, explique-t-il. J’étais très proche de ma mère, j’étais son petit garçon, son petit dernier. »



Le Nîmois pure souche, qui a également côtoyé Thierry Laurey à Ajaccio, affirme qu'il s'agit de sa première prise de parole publique sur ce drame familial. « Ça ne fait que quelques années que j’ai retrouvé de la sensibilité, souffle-t-il. J’ai longtemps été renfermé, sans oser parler. Il y a quelque temps, je n’aurais pas pu me montrer comme ça. Mais pleurer, j’ai compris que ce n’était pas de la fragilité et encore moins de la faiblesse. Il fallait que ça sorte, il faut que les gens comprennent qui je suis. »


L'inverse donc des larmes de crocodile. CA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons