Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // 16es
  3. // Canet-Marseille (2-1)

Jérémy Posteraro : « Putain, c'était l'OM quand même ! »

Inconnu du grand public il y a moins de 24h, Jérémy Posteraro a enfilé le costume de héros dimanche soir face à l’Olympique de Marseille. Le bilan de son match ? Un coup franc magique et une passe décisive, histoire de souffler comme il se doit sa trentième bougie et qualifier du même coup son club de Canet-en-Roussillon (N2) pour les huitièmes de finale de la Coupe de France. Entretien avec le Juninho de 2021, fervent supporter... de l’OM.

Modififié
Comment te sens-tu quelques heures après la qualification ?
On commence tout juste à réaliser l’exploit qu’on vient de faire. Gagner contre l’Olympique de Marseille, c’est fou. On a tout donné, on a été récompensés de notre bon match. Sur le coup, on n’a pas trop su ce qui nous arrivait, surtout qu’il n’y avait pas la ferveur qu’on avait pu connaître contre Caen (janvier 2018) ou Monaco (janvier 2019) quand le stade était plein. Du coup, même si c’est quelque chose d’exceptionnel, on a simplement fêté ça entre nous, avec le président, en comité très restreint quoi...

« Je m’essaie un peu de temps en temps à l’entraînement. Parfois, ça termine dans les nuages... »

Parlons de ce fabuleux coup franc. En avais-tu déjà mis des comme ça ?
Pas vraiment, surtout que d’habitude, c’est plutôt notre attaquant Raphaël Pioton qui les tire. Mais bon, là, de loin, je l’ai bien senti... Je m’essaie un peu de temps en temps à l’entraînement. Parfois, ça termine dans les nuages, et parfois au fond comme hier avec un peu de chance.

Qu’est-ce qui te passe par la tête au moment où tu vois que le ballon lobe Pelé ?
Au début, je n’y croyais pas trop. Mais très vite, j’ai ressenti beaucoup d’émotion pour le peuple catalan, pour ma famille. J’ai voulu directement aller fêter ça avec mes coéquipiers, surtout que certains n’ont pas pu être sur la feuille de match. Il fallait célébrer ça ensemble.


Y a-t-il un petit goût amer de marquer un bijou pareil dans un stade tristement vide ?
Évidemment, encore une fois, ça aurait été mieux de le marquer dans un stade plein, avec tous nos supporters. Mais l’important, c’est qu’il soit rentré.

« Malheureusement avec les restrictions sanitaires, on n’a pas pu fêter ça comme on l’aurait fait s’il y avait du monde. »

Et tu ne t’es pas arrêté là, car derrière, tu es passeur décisif sur le deuxième but. Le tout le jour de ton 30e anniversaire...
Ce qui est un peu fou, c’est que ce n’est pas trop dans mon registre de marquer des buts en plus. Donc oui, c’était une très bonne soirée.

Du coup la fête, avec toutes les boîtes fermées, ça a ressemblé à quoi ?
On est simplement restés un peu entre nous dans le stade... Malheureusement avec les restrictions sanitaires, on n’a pas pu fêter ça comme on l’aurait fait s’il y avait du monde.

Tu es rentré chez toi à quelle heure ?
Il devait être 2h à peu près. On a juste beaucoup discuté. Il n’y a pas eu de grosse fête.



On a pu lire que tu étais membre des South Winners. C’est vrai ou c’est une légende ?
Je suis supporter de l’OM, oui, je vais au stade avec des collègues de Canet-en-Roussillon, mais je ne suis pas membre des South Winners. Je vais au stade, car je suis un passionné de l’Olympique de Marseille, tout simplement.

« À tête reposée, je suis un peu déçu pour l'OM. Ça reste mon club fétiche. Après, une fois sur le terrain, il n’y a plus de supporter qui tienne. »

Qu’est-ce que ça t’a fait justement, en tant que joueur de N2, d’éliminer ton club de cœur ?
Je n’ai pas réalisé directement. Mais là, à tête reposée, je suis un peu déçu pour l'OM. Ça reste mon club fétiche. Après, une fois sur le terrain, il n’y a plus de supporter qui tienne. Il y a certes une part de déception pour l’OM, mais aussi une part de satisfaction pour notre club et notre peuple.

Comment as-tu senti les Marseillais sur le terrain ? On n’avait pas franchement l’impression qu’il y avait trois niveaux d’écart...
Moi, j’ai eu l’impression qu’ils étaient peut-être un peu fatigués. Ce n’est pas non plus évident d’être à 100% quand on joue une équipe qui évolue trois niveaux en dessous. Mais nous, on a tout donné, on leur a laissé le moins d’espace possible, car ils sont habitués à ressortir le ballon tranquillement. Il fallait les empêcher de développer leur jeu. Ça nous a plutôt bien réussi.

Il y a un joueur qui t’a particulièrement impressionné ? Ou, au contraire, que tu as vraiment trouvé à la peine ?
Milik a été incroyable de par ses déplacements. J’ai aussi remarqué Sakai, qui est entré à la pause, et qui m’a semblé au-dessus du lot.

« Je suis commercial dans les piscines. Je travaille pour le président du club. »

Vous commencez à vous rendre compte de l’exploit que vous venez de réaliser ? Un club de N2 qui sort une Ligue 1, c’est déjà costaud habituellement. Mais là, en plus, vous n’aviez joué que trois matchs depuis octobre.
Après le match, on s’est dit : « Putain, c’était l’OM quand même, ce n’est pas n’importe quel club de Ligue 1 ! » On savait aussi que c’était une équipe qui jouait la Ligue des champions cette année. Mais bon, on s’était dit qu’on avait une chance, car sur un match, tout est possible. On y allait avec nos armes, et je pense qu’on a fait le match qu’il fallait.


En dehors du foot, tu as un job à côté ?
Oui, je suis commercial dans les piscines. Je travaille pour le président du club.

Ça ne va pas être trop dur de retrouver le quotidien ? Tu travailles aujourd’hui ?
Non heureusement, j’avais posé ma semaine de vacances, ça tombe bien ! Je peux profiter un peu en famille aujourd’hui.

Tu as une préférence pour le prochain tour ?
Quitte à être là, maintenant, j’aimerais bien qu’on tire le Paris Saint-Germain. Ça permettrait de vivre encore un bon moment. On se dirait comme contre l’OM : « Sur un match, tout est possible. » Bon, on va être honnête, Paris c’est encore un autre calibre que Marseille. C’est certainement au-dessus dans tous les domaines, mais on ne sait jamais...

On prend les paris : tu remets le même coup franc face à Navas ou à Rico ?
Ça va être compliqué, mais on va essayer !



Propos recueillis par Félix Barbé
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi
Partenaires
Tsugi Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 10:57 Totti, le Mur Jaune... Offrez-vous un tirage photo So Foot exclusif ! 1