Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. // Rétro
  2. // Coupe du monde 2010

Jabulani but ni soumis

Avant le mondial sud-africain, les débats ne concernaient pas seulement l’équipe de France de Raymond Domenech. Les discussions sur Jabulani, le ballon officiel de la FIFA, vont même avoir lieu durant la phase finale, tant les attaquants peinent à l’apprivoiser et les gardiens à le capter. Jamais un ballon n’avait autant fait polémique. Et seul un magicien aura découvert les mystère de Jabulani : Diego Forlán.

Modififié
Une trajectoire flottante, un ballon qui s’arrête de tourner avant de subitement s’envoler et de blesser quelques supporters présents en tribune... Rarement un ballon n’aura autant fait parler de lui que le Jabulani, sphère officielle du mondial 2010. Avant l’évènement, deux camps naissent : celui de ceux qui pensent pouvoir apprivoiser ce petit projectile imprévisible et celui de ceux qui n’arrivent pas du tout à le contrôler. En décembre 2019, il a pourtant été présenté en grande pompe au Cap par David Beckham himself, soit un mec qui connaît deux ou trois choses en trajectoire et qui n’a pas hésité à vanter la qualité des huit panneaux 3D du Jabulani.


En zoulou, Jabulani signifie « célébrer » . Une blague selon Diego Maradona, alors sélectionneur de l’Argentine qui, après une victoire face à la Grèce (2-0), n’hésite pas à défendre Lionel Messi, victime des caprices du ballon sud-africain : « Il faut un ballon que les joueurs puissent dominer, qu'ils puissent lui donner la trajectoire qu’ils veulent ! C’est impossible avec ce ballon. Je l'ai essayé à l'entraînement : il ne tourne pas ! Quand tu essayes de le mettre au second poteau, il tombe. C’est impossible de la maîtriser, si tu veux faire une transversale, il va faire ça ! » Maradona joint le geste à la parole et mime un zigzag avec le bras. Messi repartira du mondial avec un chiffre dans les poches : aucun but marqué en cinq rencontres disputées.

« C’est un ballon de plage ! »


Mais, si les attaquants s’en plaignaient, le Jabulani était-il pour autant un atout pour les portiers ? Pas vraiment. Lors de la compétition, nombreux sont les gardiens ayant encaissé un but après avoir relâché préalablement le ballon, à l’image de l’Uruguayen Fernando Muslera. Tout sauf une surprise pour le gardien américain Tim Howard qui, avant la Coupe du monde, prédisait « une avalanche de buts » . Iker Casillas, lui, tranchera plus rapidement : « C’est un ballon de plage ! » Raïs M’Bolhi, de son côté, a préféré la boucle après avoir fait le coup de la savonnette face à la Slovénie, condamnant au passage quasiment l’Algérie dès son premier match dans le tournoi.

Vidéo

À l’époque, le déluge de critiques conduit alors la NASA à analyser son aérodynamisme. Les conclusions de l'étude de l’agence spatiale indiquent qu' « à une vitesse supérieure à 72 kilomètres à l'heure, le Jabulani est imprévisible » , mais aussi que son faible poids – 440 grammes – influe énormément sur les trajectoires. Frappé violemment, le ballon subit ainsi un effet d'articulation qui fait varier sa direction de manière complètement aléatoire. Un effet qui est d’autant plus renforcé par le fait que la plupart des villes hôtes du mondial étaient situées à plus de 1000 mètres d’altitude.


Forlán et Jabulani, amour d’été


Néanmoins, il existe une exception, un homme qui aura réussi à dominer le Jabulani comme personne. Il s’agit évidemment de Diego Forlán. Souvenez-nous, il y a dix ans : une crinière blonde, une démarche chaloupée, un numéro 10 dans le dos, une frappe sèche des 30 mètres, un ballon qui flotte et des filets qui tremblent... Des images indélébiles pour les supporters sud-africains et hollandais, mais aussi pour les Ghanéens, victimes d’un coup franc magistral de l’attaquant de la Celeste. Cette histoire d’amour entre un joueur et un ballon se conclura en beauté, lors du match pour la troisième place, rencontre où Forlán claquera une magnifique reprise face à l’Allemagne. Durant quelques semaines, le Jabulani était à Diego Forlán ce que le Vif d’or était à Harry Potter : son joujou.




Mystique ? Non, si l’attaquant uruguayen a terminé co-meilleur buteur du mondial 2010, cela s’explique, et son compère en sélection, Sébastien Abreu, a révélé le secret en début de semaine sur ESPN : « À l’Atlético de Madrid, Forlán restait à la fin de l'entraînement. Et il avait un contrat avec la même marque de ballon que celle du mondial. » Pour une raison de sponsor, le blond à la course chaloupée aura alors eu l’opportunité de réaliser des dizaines de frappes avec le Jabulani avant tout le monde plusieurs mois avant la Coupe du monde. L’art de la ruse.


Par Diego Calmard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Tsugi Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

Hier à 18:08 Les finales de Coupe de France et de la Ligue se joueront devant 5000 personnes 9 Hier à 17:52 Le calendrier de la prochaine saison de Ligue 2 dévoilé 3
Hier à 17:34 Un joueur amateur italien viré pour injures racistes et misogynes 64
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom
Hier à 12:32 La Ligue des champions asiatique va reprendre 1 Hier à 11:50 Quatre nouveaux cas de Covid-19 détectés à Nashville 1