Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. // Mondial 2014 – Éliminatoires – Zone Europe

Italie et Pays-Bas qualifiés, l'Angleterre cravache

La qualification validée par l'Italie et les Pays-Bas, l'Allemagne et la Suisse qui y sont presque, la Russie qui se replace, la Bosnie qui peut y croire, l'Angleterre qui se prépare un money time brûlant, les buts d'Ibrahimović, Erding, Djordjevic… et de Saint-Marin ! Résumé de la soirée des qualifications en Europe.

Modififié
Groupe A :

Le leader belge et son dauphin croate ne jouaient pas hier et s'affronteront le 11 octobre à Zagreb pour la finale du groupe. Il suffit d'un nul des Diables rouges (22 points) pour valider leur qualification directe pour la Coupe du monde, tandis que la Croatie (17 points) est assurée de terminer au minimum barragiste. Derrière, ce sont donc des nations déjà éliminées qui s'affrontaient hier soir. L'Écosse est allée s'imposer à Skopje face à la Macédoine pour repasser à la 4e place du groupe, juste derrière la Serbie, large vainqueur du Pays de Galles de Gareth Bale (entré en jeu à la 58e) à Cardiff, 3-0. L'ouverture du score est signée du Nantais Filip Djordjevic.

Macédoine/Écosse 1-2 ; Pays de Galles/Serbie 0-3

Groupe B :

L'Italie a bien galéré hier, mais a obtenu l'essentiel : la première place du groupe et donc la qualification directe. À Turin, c'est pourtant la République tchèque qui a ouvert le score grâce au joueur d'Aston Villa Libor Kozák. Menés à la pause, les Transalpins ont fait la différence au retour des vestiaires par Chielini de la tête, devant ses fans de la Juve, puis Balotelli sur un pénalty qu'il a lui-même provoqué (après avoir manqué plusieurs occasions franches). Derrière l'Italie, c'est toujours aussi serré pour la place de barragiste, actuellement occupée par la Bulgarie, victorieuse hier à Malte. Mais son avance sur la concurrence est faible, puisque, seulement 1 point derrière, on retrouve la République tchèque, l'Arménie et le Danemark. Ces deux nations s'affrontaient hier à Erevan et c'est le Danemark, dans l'obligation d'un résultat pour continuer à y croire, qui s'est imposé d'un but de Agger sur pénalty.

Arménie/Danemark 0-1 ; Malte/Bulgarie 1-2 ; Italie/République tchèque 2-1

Groupe C :

La Suède ayant gagné 1-0 au Kazakhstan (but de Zlatan dès la… 23e seconde de jeu), l'Allemagne n'avait pas encore possibilité de mathématiquement valider sa qualification hier aux îles Féroé. Est-ce la raison de la prestation peu éclatante des hommes de Joachim Löw ? Mertesacker avait certes ouvert la marque en première période sur corner, mais il a ensuite fallu attendre le dernier quart d'heure pour le deuxième but, obtenu assez vilainement au passage : auto-croc-en-jambe de Müller, erreur de l'arbitre qui expulse le défenseur féroïen et siffle pénalty, que transforme Özil. Puis c'est Müller qui a profité de l'infériorité numérique pour inscrire le 3-0. Sinon, dans le 3e match de ce groupe C, l'Autriche s'impose à domicile face à l'Irlande (Alaba). L'Allemagne n'a plus besoin que d'un point (prochain match à la maison face à l'Irlande) pour officialiser sa première place, tandis que la Suède compte 3 points d'avance sur l'Autriche, qu'elle affronte au prochain match.

Vidéo
Kazakhstan/Suède 0-1 ; Autriche/Irlande 1-0 ; îles Féroé/Allemagne 0-3

Groupe D :

La Turquie, auteur d'un très mauvais début de campagne de qualification, est actuellement dans le rush, avec une nouvelle brillante victoire obtenue à Bucarest hier face à la Roumanie, sur des buts signés Burak Yılmaz et Mevlüt Erding, le néo-Stéphanois. Ce résultat provoque un bouchon à trois derrière les Pays-Bas, qui ont comme prévu validé la qualif hier en Andorre, d'un doublé de Robin van Persie. Car, si la Turquie et la Roumanie comptent désormais le même nombre de points (13), c'est la Hongrie, vainqueur 5-1 hier de l'Estonie qui, avec 14 points, est actuellement en position de se qualifier. Mais la prochaine journée peut tout changer, puisque la Hongrie se déplace aux Pays-Bas, tandis que la Roumanie ira en Andorre, et la Turquie en Estonie. Des trois concurrents, c'est la Roumanie qui semble avoir le meilleur calendrier, avec un dernier match à la maison contre l'Estonie.

Roumanie/Turquie 0-2 ; Andorre/Pays-Bas 0-2 ; Hongrie/Estonie 5-1

Groupe E :

Avec 5 points d'avance sur son dauphin à deux journées de la fin, le leader suisse est presque déjà au Brésil. Nos chers voisins sont allés en costauds chercher une importante victoire hier en Norvège, grâce à un doublé de la tête du jeune défenseur de Bâle Fabian Schär. C'est en Albanie le 11 octobre que la qualification peut être définitivement assurée. L'Albanie qui a perdu hier à Reykjavik face à une sélection islandaise qui réalise l'autre bonne opération de la soirée en décrochant la deuxième place provisoire du groupe. La place de barragiste se joue entre l'Islande (13 points), la Slovénie (12, vainqueur hier à Nicosie face à Chypre), la Norvège (11) et l'Albanie (10).

Norvège/Suisse 0-2 ; Chypre/Slovénie 0-2 ; Islande/Albanie 2-1

Groupe F :


La Russie, à qui il restait un match de plus à disputer par rapport à son rival portugais (exempt hier), ne s'est pas manquée, s'imposant facilement 3-1 face à Israël à Saint-Pétersbourg, avec notamment un joli but de Kokorin. Ce résultat permet aux Russes de repasser en tête avec 1 point d'avance, à deux journées de la fin. Lors des deux dernières journées, le Portugal reçoit deux fois (Israël et le Luxembourg), tandis que la Russie va devoir gérer deux déplacements (au Luxembourg et en Azerbaïdjan). Le suspense reste entier. Sinon, petit exploit des Luxembourgeois, qui s'imposent sur le fil à la maison face à l'Irlande du Nord 3-2.

Vidéo
Russie/Israël 3-1 ; Luxembourg/Irlande du Nord 3-2

Groupe G :

La Bosnie a pris sa revanche sur la Slovaquie, en s'imposant là-bas après avoir perdu contre ce même adversaire à domicile vendredi dernier. C'est pourtant Hamšík qui avait ouvert le score, mais Bičakčić sur corner a égalisé, avant que le néo-international Hajrović, révélation à Grasshopper, ne donne la victoire d'une limpide frappe pied gauche sans contrôle. La Bosnie (19 points) reste pour autant toujours à la bagarre avec la Grèce (19 points aussi), qui continue son parcours de filou, avec une nouvelle mini-victoire 1-0 (la 4e sur ce même score sur les 5 derniers matchs). Les deux dernières journées seront décisives.

Lituanie/Lichtenstein 2-0 ; Slovaquie/Bosnie 1-2 ; Grèce/Lettonie 1-0

Groupe H :

Ukraine contre Angleterre à Kiev : c'était le choc de cette journée de qualification et il s'est soldé par un score nul et vierge 0-0. Cette fois, Rickie Lambert n'a rien pu faire… Ce partage des points offre tout de même à Roy Hodgson et sa bande un court avantage sur leurs adversaires avant le money time des deux dernières journées. Au classement de ce groupe H, l'Angleterre compte en effet 16 points, l'Ukraine et le Monténégro 15 points et la Pologne, vainqueur 5-1 hier à Saint-Marin (première fois depuis 5 ans que Saint-Marin inscrit un but en compétition, champagne !), 13 points. L'Angleterre a la chance de terminer deux fois à Wembley, mais face à du costaud : Monténégro d'abord, Pologne ensuite. Il faudra tout gagner pour assurer définitivement la première place.

Saint-Marin/Pologne 1-5 ; Ukraine/Angleterre 0-0

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié