Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Real Madrid

Isco, le retour en grâce ?

L’arrivée de Carlo Ancelotti sur le banc du Real Madrid a ravivé de nombreux souvenirs et espoirs, chez les supporters madrilènes. Parmi eux, le probable retour en grâce d’Isco, qui pourrait profiter de l’affection que lui porte le technicien italien pour retrouver de sa superbe.

Alors que le Real Madrid s’apprête à débuter un nouveau chapitre sportif dans son ère moderne, la nomination de Carlo Ancelotti en qualité d’entraîneur nous ramène sept ans en arrière. Mais loin de la glorieuse épopée vers la Décima, c’est désormais Isco que le technicien tentera de ramener à flot, pour lui faire revivre ses plus belles heures et gratifier les esthètes de ses dribbles magiques.

Du génie technique à la mauvaise passe


Les Merengues ont effectué leur retour à la Cité Real Madrid, en ce début de mois de juillet. Une reprise en douceur, durant laquelle chacun tente de s’impliquer afin de s’installer durablement dans les petits papiers du Mister. Parmi tout ce beau monde, une silhouette pleine d’enthousiasme se fait particulièrement remarquer : celle d’Isco Alarcón. Sourire aux lèvres, le Benalmadense semble en effet plus affûté que jamais. Légitimement critiqué en raison d’une hygiène de vie douteuse influant considérablement sur son niveau de jeu, le milieu offensif aurait en réalité perdu cinq kilos en moins d’un mois, comme le précisent les médias espagnols. Un poids de forme bienvenu, à l’entame de cette nouvelle saison aux allures de second souffle. Car pour le joueur formé à Valence, cette situation ressemble en tout point à un bénéfice non négligeable.



Un tournant majeur, à même de le sortir d’un cercle vicieux dans lequel il est empêtré depuis près de deux ans. Il faut effectivement préciser qu’entre 2013 et 2018, le bilan d’Isco au Real Madrid était des plus remarquables : ce sont ainsi 48 rencontres disputées en moyenne chaque année (25 titularisations), avec dix buts marqués et dix passes décisives délivrées en guise de record sur un seul exercice. Des chiffres flatteurs, notamment lorsque ses compères d’attaque à l’appétit vorace se nomment Cristiano Ronaldo, Karim Benzema, Gareth Bale ou Ángel Di María. Cette donne positive change cependant, au sortir du Mondial russe : au terme d’une compétition manquée par une Espagne en fin de cycle, le joueur flanche mentalement et les blessures s’accumulent. De la simple appendicite aux déchirures musculaires, Isco connaît une baisse de rythme fulgurante, manquant l’équivalent d’un mois de compétition par saison. Sous les ordres de Zidane, revenu au club après un premier passage, la situation stagne. Dépassé dans la hiérarchie par la polyvalence de Federico Valverde puis l’émergence d’Antonio Blanco et de Sergio Arribas, l'esthète espagnol doit se contenter de bouts de matchs.

Ancelotti comme dernier recours


Le retour de Carlo Ancelotti pourrait donc permettre à Isco de rebattre les cartes d’un jeu pour lequel il semblait perdu. En 2013, déjà, l’Italien avait joué un rôle prépondérant dans l’arrivée du milieu au Real Madrid qui représentait la première recrue du coach. Désiré et choyé, il devient alors l’une des pièces maîtresses du système madrilène. À tel point qu'en février 2014, l’entraîneur s’excusera à demi-mot face à la presse auprès de son protégé, qui traversait alors une période de moins bien : « J'ai testé le 4-3-3 et c’est vrai que ce dispositif ne convient pas au style de jeu d’Isco, nous allons essayer de modifier cela. » La relation fusionnelle fait finalement des miracles, aboutissant à 106 rencontres disputées en deux campagnes sous les ordres de « Carletto » .




Annoncé sur le départ et visiblement désireux de rejoindre la Premier League, l'ex de Málaga a ainsi pu compter sur le soutien de son mentor ces dernières semaines. À l’image de Gareth Bale, Carlo Ancelotti s’est longuement entretenu avec Isco cet été. Car si l’avenir de l’ancien espoir de Málaga reste quelque peu incertain, la prise de fonction d’Ancelotti pourrait être l’ultime arme de séduction qui lui permettrait de prolonger l’aventure madrilène. Un élément probant, auquel pourrait s’ajouter la renaissance du 4-2-3-1 cher au technicien et que l’Espagnol a toujours su mettre à profit. Aux côtés de Dani Ceballos, Martin Ødegaard ou Takefusa Kubo (dont la place au sein du groupe est tout aussi précaire), Isco pourrait rapidement tirer son épingle du jeu. Le processus chapeauté par Antonio Pintus, préparateur physique du club, a en tout cas entamé le retour au plus haut niveau de l’artiste andalou. À un an de la fin de son contrat, ce dernier pourrait donc s’offrir ce dernier tour de piste tant attendu sous la tunique blanche. Pour prouver à la Liga que sa classe balle au pied est loin d’avoir perdu de sa superbe.

Par Adel Bentaha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.



Dans cet article


Partenaires
Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE
il y a 10 heures LOTO du mercredi 27 octobre 2021 : 14 millions d'€ à gagner ! 1
il y a 5 heures Kansas City va construire le tout premier stade dédié à une équipe féminine 31 il y a 5 heures Le magnifique tacle d'un streaker en D5 anglaise 17 il y a 6 heures Le Hebei FC (D1 chinoise) arrête les frais 39 il y a 7 heures Pastore, Pelé... découvrez la collection de photos So Foot d'octobre il y a 8 heures La FIFPro appelle à une réforme de la gouvernance de l’UEFA 5
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
il y a 9 heures Josh Cavallo (Adelaide United) fait son coming out 46