Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options

Iran, foot et alcool

Modififié
Attention danger travail. Trois joueurs et un entraineur iraniens ont été virés de leurs clubs respectifs pour avoir fait la bringue. Histoire vraie.

En Iran, il est illégal d'organiser des fêtes mixtes, de danser et de boire de l'alcool.
Environ 90% des Iraniens pratiquent l'islam chiite, la religion d'État, qui interdit ces comportements “déviants” depuis la Révolution Islamique. La répression s'est intensifiée ces dernières années, notamment à Téhéran, la capitale. Ville de débauche... où les jeunes écoutent de la musique occidentale et picolent de la bière, rien que ça !

Selon crethiplethi.com, les trois footballeurs mis en cause sont :

1. Hossein Kaebi, 25 ans et 89 sélections en équipe nationale. Il est surtout connu pour s'est bagarré au cours d'un match contre les Emirats Arabes Unis. Insulté, il a répondu par la violence et la police par des coups de matraque. Il est aussi passé par Leicester.


2. Hamid Reza Khatibi, inconnu au bataillon.


3. Alireza Noormohammadi, 29 ans, sélectionné en l'équipe nationale, mais aucune entrée en jeu. Il joue pour Persepolis, le club pas le film hein.

Tous sont suspendus à titre provisoire par la ligue iranienne.

ViR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:41 Ligue des champions : des matchs le week-end dès 2024 ? 48 Hier à 12:40 Rooney à la Maison-Blanche 22
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible
À lire ensuite
Ronaldo vs Casillas