Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 6e journée
  3. // Napoli/Juventus (2-1)

Insigne et Higuaín punissent la Juve

Au terme d'un match impressionnant d'intensité, le Napoli s'offre la Juventus (2-1). Lorenzo Insigne a ouvert le score avant de sortir sur blessure. Higuaín a ensuite doublé la mise, avant que Lemina ne redonne espoir aux siens. Trop peu pour la Juve qui essuie déjà sa troisième défaite en six matchs et reste bloquée à 5 points au compteur.

Modififié

SSC Napoli 2-1 Juventus FC

Buts : Insigne (26e), Higuaín (62e) pour le Napoli / Lemina (63e) pour la Juve

Un une-deux d'école avec Gonzalo Higuaín. Puis une frappe parfaitement placée pour ouvrir le score après un peu plus de 25 minutes de jeu. La magnifique action est signée Lorenzo Insigne. Lui, l'enfant de Frattamaggiore - une des communes avoisinantes de Naples - qui n'était encore jamais parvenu à tromper le grand Buffon jusqu'ici. De l'histoire ancienne donc : Gigi est désormais accroché au tableau de chasse du feu follet napolitain, malheureusement contraint de sortir dans la foulée, a priori pour une gêne inquiétante au genou. La Juve ne se remettra pas de la superbe inspiration. Higuaín doublera la mise, et même si Lemina redonnera espoir aux siens, ce sera insuffisant. Avec seulement 5 points en 6 matchs, la Vieille Dame est bel et bien en crise. Le Napoli fait en revanche le plein de confiance après un début de championnat moyen.

Il suffira d'Insigne


Comme après l'allumage des feux en F1, les 22 acteurs mettent d'entrée les gaz. La consommation d'énergie est au maximum, et le ballon voyage à mille à l'heure d'un but à l'autre devant un San Paolo bouillant. Simone Zaza d'un côté, Gonzalo Higuaín de l'autre, pour les premiers frissons de la soirée. Le premier cité est toutefois hors-jeu, quand le second ne trouve pas le cadre. Le rythme et le pressing imprimés par le Napoli gênent en tout cas considérablement la Juve. Même si la Vieille Dame se montre dangereuse lorsqu'elle parvient enfin à poser le pied sur le ballon.

Mais c'est bien le Napoli qui frappe le premier grâce à Insigne. En pleine confiance, l'ailier gauche napolitain multiplie d'ailleurs les prouesses techniques. Les Bianconeri ont bien du mal à se remettre du but encaissé. Ce sont au contraire les Azzurri qui multiplient les séquences de conservation de balle. Insigne, victime d'un souci physique, est toutefois contraint de laisser prématurément sa place à Mertens. La fin de mi-temps n'en est que plus animée, avec de grosses opportunités manquées successivement d'une cage à l'autre par Callejón, Zaza, et Mertens.

Incontournable Higuaín, inattendu Lemina


La Juve reprend avec de meilleures intentions et c'est Paul Pogba qui sonne enfin la charge. Mais comme depuis le début de saison, le Français ne parvient toujours pas - que ce soit dans le jeu ou sur coups de pied arrêtés - à sortir une de ces merveilles, qu'il a multipliées l'an passé. La Vieille Dame en aurait pourtant bien besoin, puisque le duo Zaza-Dybala est totalement aphone. Le rythme de la rencontre est, lui, toujours aussi haut malgré une multiplication de fautes et de cartons jaunes. Higuaín oblige d'ailleurs Buffon à s'employer. Partie remise. Pipita intercepte une passe moisie de Hernanes, puis enclenche la marche avant. Un crochet et une frappe plus tard, le Napoli mène 2-0.

Match plié, au revoir et merci ? Pas du tout. Lemina, très bon ce soir, réduit le score moins de deux minutes plus tard, sur un bon centre de Dybala (2-1). Allegri dégaine les changements : fuori Hernanes et Dybala, dentro Cuadrado et Morata. Ce n'est pas loin de fonctionner avec l'attaquant espagnol proche de l'égalisation sur son premier ballon. Sarri répond en sortant Hamšík, auteur d'une grosse prestation, pour David López. Puis Higuaín pour Gabbiadini. On en restera là avec un Napoli très solide lors des dernières minutes malgré un péno réclamé par les Turinois pour une main d'Allan dans la surface. L'ambiance promet d'être tendue du côté de Turin. Le Napoli de Sarri commence, lui, à prendre du galon.

Par Eric Marinelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 3 heures DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
Hier à 16:26 Une amende de 2250 euros pour Lampard 11
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi