Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. // CDM 2018
  2. // 8es
  3. // Espagne-Russie (1-1, 3-4 tab)

Iniesta : « Ce n'est pas l'adieu dont je rêvais »

Modififié
Partir sur une défaite contre la Russie, voilà la vie qu'a décidé de mener Andrés Iniesta.

Comme il l'avait annoncé avant le Mondial, le milieu de terrain de 34 ans a confirmé qu'il ne défendrait plus les couleurs de la Roja après cette élimination. L'international espagnol aurait évidemment espéré une fin moins sombre. « C'est un moment très difficile, ce n'est pas l'adieu dont je rêvais, mais dans le football, ces choses arrivent » , a-t-il sobrement déclaré en zone mixte.


Remplaçant au coup d'envoi et auteur d'une entrée très honnête marqué par la transformation du premier tir au but espagnol, le buteur de la finale du Mondial 2010 aurait pu dégommer son sélectionneur Fernando Hierro, mais il a préféré l'épargner : « Les principaux coupables dans le football sont toujours les joueurs. »

Prochaine étape pour Iniesta : boucler ses valises pour le Vissel Kobe, son nouveau club japonais.

Si David de Gea pouvait lui aussi partir très très très loin, ça ne dérangerait pas les supporters de la Roja. MP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 11:30 SANS DÉPÔT : 10€ offerts pour parier gratuitement chez Winamax !!!
Hier à 10:00 500e but pour Ibrahimović 34