Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. // France – National – 26e journée – Le Poiré-sur-Vie/Créteil

Il se passe un truc en Vendée

À 12 journées de la fin du Championnat national, le match entre Le Poiré-sur-Vie et Créteil est un choc de haut de tableau entre le leader et son dauphin. Si c’est logique et attendu pour les Franciliens de se trouver en passe de remonter en L2, ça ne l’est absolument pas pour les Vendéens, qui évoluaient encore en CFA2 lors de la saison 2009-2010. Découverte.

Modififié
Les mecs, vous le situez sur une carte Michelin, Le Poiré-sur-Vie, ou pas ? Ayez pas honte de dire non, c’est pas forcément si facile. Et puis on est là pour ça. Donc Le Poiré-sur-Vie, c’est en Vendée, la patrie de Philippe de Villiers, du Puy du Fou, de la mogette, de la gâche, du Vendée-Globe – bah oui forcément – et de MC Circulaire. Et précisément, la commune du Poiré-sur-Vie est située un peu au nord du chef-lieu La Roche-sur-Yon. Ce n’est même pas une sous-préfecture, juste la 13e ville du département en nombre d’habitants, à peine plus de 8 000. Sportivement, le vélo est une activité historique du secteur – c’est la terre de la bande à Jean-René Bernaudeau – et le basket est pas mal populaire également. Le foot ? Il peine à exister au plus haut niveau. La dernière saison de La Roche VF en D2 remonte à il y a 20 ans et seul le tournoi de jeunes de Montaigu donne chaque année un petit coup de projecteur, en plus de quelques confrontations « David contre Goliath » épisodiquement en Coupe de France.

Du Guy Roux dans le texte

Quantité de clubs de foot se tirent pourtant la bourre en Vendée à un bon petit niveau amateur, mais aucun avant Le Poiré n’était parvenu à évoluer au-dessus du CFA. Ce n’était pourtant pas forcément l’équipe sur laquelle on aurait facilement misé il y a encore quelques saisons pour jouer le porte étendard du foot local. La Roche VF, notamment, semblait mieux armée pour un retour à la lumière. Jocelyn Gourvennec y a d’ailleurs débuté sa carrière d’entraîneur il y a peu, avant de bouger à Guingamp. Mais c’est bien le Vendée Poiré-sur-Vie Football qui a opéré récemment une croissance spectaculaire, avec deux montées successives : de CFA2 au CFA en 2010, puis directement du CFA au National l’année suivante. Débutant à ce niveau la saison dernière, le promu a mis du temps à prendre ses marques, en obtenant une première victoire après 8 journées disputées, mais le maintien a finalement été assez facilement obtenu avec une 12e place finale.

Pas de quoi s’enflammer tout de même : avec ses 2 millions d’euros de budget, la formation du 85 s’inscrit dans la moyenne des participants à ce troisième échelon du football français, très loin d’ex-pensionnaires de l’étage supérieur comme Metz, Boulogne ou Amiens. Et puis l’effectif apparaît comme l’un des plus jeunes et des plus inexpérimentés du championnat. Pourtant le classement ne ment pas : avec 48 points obtenus en 26 journées disputées, Le Poiré-sur-Vie occupe actuellement la deuxième place, derrière l’intouchable leader Créteil, qu’il affronte ce soir à domicile. La 4e et première place non qualificative pour la montée en L2 est à 8 points, occupée par le voisin Carquefou (qui a un match en moins cependant). De quoi commencer à envisager sérieusement d’évoluer la saison prochaine à l’étage au-dessus ? « Non, affirme l’entraîneur Oswald Tanchot. On peut savourer d’avoir le maintien d’acquis, ce qui n’était pas évident (il y a 6 descentes cette saison en National), mais on n’est pas encore à l’abri d’un temps faible qui pourrait nous faire tomber du podium. »

Kevin Lefaix, l’oublié du monde pro


En l’état actuel, le club ne semble pas non plus avoir les structures suffisantes pour se mesurer aux pros. Par exemple, le champêtre stade de l’Idonnière bénéficie simplement pour l’instant d’une dérogation. La construction d’une nouvelle enceinte a d’ailleurs déjà été évoquée par le président Patrice Cougnaud, du groupe éponyme, spécialiste du préfabriqué et dont la famille possède la 301e fortune française d’après le magazine Challenges. Même si ce n’est pas le style de la maison de flamber, il y a donc potentiellement de l’argent à dépenser pour continuer d’accompagner les étonnants résultats sportifs obtenus par une bande d’inconnus. Des jeunes recalés des centres de formation du Grand Ouest, des revanchards, des oubliés du monde pro, comme l’attaquant Kevin Lefaix, meilleur buteur du championnat avec ses 14 buts. La majeure partie de l’effectif a débarqué l’été dernier ou celui d’avant, grâce au flair et au carnet d’adresse d’Oswald Tanchot, ancien coach de La Vitréenne et arrivé lui aussi en Vendée en 2011 avec un staff de cinq personnes et un gros désir de donner les moyens au club d’évoluer vers le professionnalisme.

Son groupe, l’entraîneur le définit comme « homogène, sans noms ronflants, mais qui joue bien au ballon. C’était déjà le cas la saison dernière, mais offensivement il y avait un manque. L’arrivée de Kevin Lefaix a permis de régler ce problème.  » Il manque tout de même parfois d’un peu de « maturité » à l’équipe pour totalement s’épanouir dans un Championnat national « très dur, où l’engagement athlétique prime, avec beaucoup de disparités entre les clubs qui viennent de L2, ceux qui viennent de CFA et ceux qui sont habitués à jouer à cette échelle » . Invaincu depuis cinq rencontres, Le Poiré-sur-Vie connaît une popularité croissante cette saison, avec des spectateurs venus de tout le secteur garnir la tribune principale ou la butte naturelle du stade de l’Idonnière. Ce soir, comme souvent ces derniers temps, ce sera noir de monde autour d’une pelouse où les locaux sont invaincus depuis août, afin de pousser l’équipe à se sublimer face au leader cristolien. Ouais, vraiment, il se passe un truc en Vendée.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 14:36 Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
Hier à 16:58 Neymar lance son propre jeu de foot 79
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 14:14 La statue de Falcao 32 Hier à 14:13 Un Ballon d'or créé pour les femmes 48
À lire ensuite
Schalke 04, roi de la Ruhr