Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options

Houllier tacle Domenech

Modififié
Le fiasco de l'équipe de France lors du Mondial sud-africain n'a pas fini de faire parler. Les langues se délient peu à peu, et personne n'est épargné.

Le tacle appuyé du jour est à mettre au crédit de Gérard Houllier, la pauvre victime répondant au nom de Raymond Domenech : « Je ne suis pas brouillé avec Raymond. C'est moi qui l'ai recruté à la DTN ! On avait des relations courtoises. Durant la période d'avant Mondial, j'ai essayé de le rencontrer, il n'est jamais venu me voir. Je lui en veux de ne pas m'avoir impliqué. Il a voulu travailler comme ça, qu'il assume » a-t-il asséné dans les colonnes de L'Equipe Mag.


Avant de poursuivre son pugilat en règle: « Je lui en veux surtout d'avoir fait plonger tout le monde. Car, ce que l'on vit, ce n'est pas une crise de la FFF, mais une crise de l'équipe de France. Rendez-vous compte, il n'a même pas dit 'bravo' pour l'Euro 2016. Mais bon... Sur le plan humain, c'est un mec bien ; sur le plan professionnel, il aurait dû partir » .

Sacré Gérard, toujours dans le sens du vent...

AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:55 Berlusconi licencie son coach à Monza et nomme Brocchi 7 Hier à 11:02 GRATUIT : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Champions League
Hier à 16:00 Tuto Panini Adrenalyn XL : Règles du jeu 2
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 10:55 Un doublé pour Rooney, DC United qualifié pour les play-offs 4 Hier à 10:00 R3 : Bourbaki remporte le derby de Pau 17 Hier à 08:46 Gignac plante son dixième but de la saison 24
À lire ensuite
Alonzo raccroche les gants