Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)

Hollis l’infâme : « Eyraud veut transformer le foot en baseball »

Alors que l’Olympique de Marseille est à la traîne en Ligue 1, en dehors des terrains, le club est au bord de l’implosion. Entre déboires sportifs, communication douteuse du président, débordements à la Commanderie, l’OM a trouvé une nouvelle lubie : le rap. Avec la création du label « OM Record » , le club, en quête de talents dans la cité phocéenne, décide de remplacer le ballon par le micro. Rencontre avec l’un de ces talents qui ne veut plus être associé au club.

Modififié
Depuis quand tu es supporter de l’OM ?
J’ai trente-cinq ans et j’étais déjà supporter de l’OM dans le ventre de ma mère. L’OM, avant tout, c’est Marseille. C’est notre tissu social, c’est notre ferveur, c’est plus que tout. Je suis attaché, depuis longtemps, aux groupes de supporters, et notamment aux MTP.

Pourquoi « Hollis l’infâme » ?
J’ai commencé à rapper vers mes treize-quatorze ans, on faisait ça entre nous. J’étais minot et je me cherchais un surnom. Un jour, je parlais avec d’autres rappeurs et j’ai trouvé : « Hollis » comme l’un des quartiers de l’arrondissement du Queens, à New York. Puis « l’infâme » , car j’étais fan de Mobb Deep, de tous leurs délires, comme leur second album The Infamous. J’ai gardé ça, car, même si au fond, on n’est pas des bandits, les gens nous voient comme des infâmes.

« Quand ils ont vu que ça prenait, ils ont décidé de créer "OM Records". En vérité, tout ça, c’est de la poudre aux yeux. C’est de la communication. Ils ont créé ça, soi-disant pour les talents de la ville. »

Comment tu te fais repérer par « OM Record » ?
À un moment donné, je suis revenu dans la musique, et l’OM me contacte pour leur « OM Session » . Le club a créé un concept où il invite des artistes à faire des morceaux par rapport au club. À la base, je n’y vois pas d’inconvénient, je ne vois pas de carotte. Dans tout ça, ils me demandent où je veux faire le clip. Je n’en ai rien à carrer, si on doit faire un clip, on le fait chez nous, dans le local des MTP et on fait venir tous les autres groupes. Durant le tournage, on fait tout pour qu’il y ait une belle ambiance, une belle énergie, une bonne mentalité. Des fumis, le bordel, tout ça... Finalement, le morceau prend bien et il sert de référence. Il fallait montrer le supportérisme, le vrai. On a des amis qui sont morts pour l’OM ou qui ont perdu leur travail, leur famille... Mise à part du foot, les associations de supporters, c’est un mode de vie qui peut sauver des gens. Les associations sont des refuges, un réel tissu social qui va bien au-delà du foot. Quand ils ont vu que ça prenait, ils ont décidé de créer « OM Records » . En vérité, tout ça, c’est de la poudre aux yeux. C’est de la communication. Ils ont créé ça, soi-disant pour les talents de la ville.

« C’est là où tu captes la politique d’Eyraud. Il ne comprend pas la ville. Ça fait longtemps que c’est un anti-marseillais, et ce n’est pas pour faire le beauf ! C’est une vérité, car les gens le vivent au quotidien dans le club, il ne veut pas de Marseillais. »

On t’a proposé de rejoindre ce label ?
On ne m’a pas proposé d’être dessus, on m’a dit : « On va créer un événement pour le lancement » , et je me suis dit : « S’ils font ça, c’est bien, pour un artiste, d’avoir une structure et qui plus est l’OM. » Attention, c’est à prendre ou à laisser. Je me dis : « Est-ce que c’est une bonne chose d’être estampillé OM, sachant que tu as des supporters parisiens qui kiffent le rap marseillais ? Est-ce qu’ils vont adhérer à un mec qui est payé par l’OM ? » Demain, si un Parisien fait un projet avec un PSG Record, même s’il est fort, je n’y mets pas un franc. Ensuite, ils ont fait leur sauce et ils ne m’ont plus recontacté, et après ça, je m’en balance. À la direction artistique, ils ont mis une personne qui était fan du PSG, mais bon, ce n’est pas de sa faute, elle fait son travail. On lui propose un job, c’est tout. C’est là où tu captes la politique d’Eyraud. Il ne comprend pas la ville. Ça fait longtemps que c’est un anti-marseillais, et ce n’est pas pour faire le beauf ! C’est une vérité, car les gens le vivent au quotidien dans le club, il ne veut pas de Marseillais. J’ai fait un morceau, ils étaient bien contents de l’afficher partout, mais faire ça, sous l’ère Eyraud ? Non ! Frérot, garde tes trucs, moi, je soutiens nos supporters. Sans les supporters, il n’y a pas d’OM. Les gens viennent ici pour les supporters. Ils sont bien contents quand on fait des tifos, que des mecs se cassent le cul à faire des nuits blanches pour faire vibrer un stade. Parce que, s’il n’y a pas ça, ce n’est pas avec les résultats sportifs que les gens vont kiffer.

Vidéo

Vous tournez le clip de « Je suis Marseille » avec la présence de Kenny Arkana, Mamadou Niang ou bien Rachid Zeroual, supporter emblématique des South Winners. Comment s’est passé ce tournage ?
J’ai accepté de participer à l’OM Session et de faire un clip, à la condition que je m’occupe de tout. J’ai appelé les MTP pour parler avec le patron du local, il a accepté, et on a préparé quelque chose qui rendait les gens heureux, car ils se sentaient représentés. Encore plus, en ce moment, avec l’ambiance dû à la Covid.

Quel genre de relation entretenais-tu avec les gens d’OM Record ?
Ce sont des employés, ils n’y sont pour rien ! J’ai entendu dire qu’il y a un an, après une défaite, les employés de l’OM étaient dégoûtés, le président les regarde et sort : « Les gars, c’est que du foot ! » Même si tu le penses, tu ne dis pas ça. À Marseille ou ailleurs !

« Eyraud ne connaît pas l’histoire du club, ce qu’elle représente, elle fait vivre des gens. »

Quand Jacques-Henri Eyraud propose des perspectives pour modifier certaines règles du foot, tu en penses quoi ?
Tu imagines, tu veux changer les règles du foot ? Il avait sorti un truc du genre : « Un but d’un tir en dehors de la surface doit compter comme deux buts » , mais frère, va te reposer ! En vrai, ils ont mis ce mec, mais il n’en a rien à carrer. Il ne connaît pas l’histoire du club, ce qu’elle représente, elle fait vivre des gens.

Qu’est-ce qui se passe à l’OM, en ce moment ?
L’intention est claire, il veut dissoudre les groupes de supporters. Il voulait faire un stade de « supporters pop-corn » . Sauf que tu ne peux pas ! Alors, oui, des débordements se sont passés à la Commanderie, mais de base, c’est une manifestation. Pourquoi chez nous, les supporters sont accueillis par des flics quand ils viennent pour contester ? On a le droit de contester dans la vie. Vrai ou faux ?

Encore heureux...
Tout ce qu’il possède, c’est grâce à la ville et c’est grâce à nous tous. S’il n’y avait pas ça, il ne serait même pas venu. À l’heure actuelle, il serait gérant d’un Carrefour ! Alors, lui, il est bien, il gère son truc comme une multinationale. Sauf que tu as affaire à des supporters qui donnent leur vie, et qu’avant tout, ce club, c’est la ville de Marseille. Pour certains, l’OM les sauve de la misère grâce aux associations.

Photo @valentinant_


Qu’est-ce qui s’est passé à la Commanderie ?
C’est parti en live, mais il faut remettre les choses dans leur contexte. Il y a eu de la casse, mais il faut savoir qu’il y avait les flics au milieu. Au lieu de laisser rentrer les supporters pour discuter, il y a les flics qui t’accueillent avec des lacrymogènes ou des flash-balls. Ensuite, Eyraud se met en scène en disant : « Des gens sont rentrés, ont volé... » Nous, on condamne tous ces délits, ce n’est pas le but de la manœuvre. À un moment donné, il faut arrêter de faire le Calimero ! Et l’autre qui te compare ça au Capitole, mais on va où ? Il faut savoir que dans le contexte, il y a aussi la Covid. Il n’y a plus de rassemblement, les gens sont à bout. Eyraud ne voulait aucun dialogue. Et maintenant, il se plaint qu’il n’y a pas de dialogue.

« Quand tu dis que « trop de Marseillais au club, c’est dangereux » , oh mec, il faut arrêter les conneries ! C’est comme si tu allais dans un zoo et tu dis : "Je ne veux pas voir d’animaux, c’est trop dangereux." »

Récemment, tu as écrit un post sur les réseaux sociaux pour interpeller J.-H. Eyraud, pourquoi ce message ?
De base, j’avais partagé ça sur Instagram pour me désolidariser, car ce morceau, je l’ai fait sous son ère. En me désolidarisant de ce morceau, je veux qu’il le supprime. Ce n’est pas l’OM qu’on cible, attention, c’est Eyraud ! Il ne faut pas confondre. Évidemment, des gens vont dire : « Il crache dans la soupe, ça l’a bien aidé » , mais je ne crache pas dans la soupe, ce sont les dirigeants qui crachent dedans. Pourquoi ? Parce qu’ils capitalisent sur nos comptes. Ils étaient bien contents d’avoir de telles images et de pouvoir rentrer au cœur des supporters. Je suis catégorique : je m’en bats les couilles, je soutiens les supporters. Ça me tient à cœur, j’ai ça dans l’ADN. Ils se sont bien régalés sur nos comptes et aujourd’hui, ils ne veulent plus de dialogue. Quand tu dis que « trop de Marseillais au club, c’est dangereux » , oh mec, il faut arrêter les conneries ! C’est comme si tu allais dans un zoo et tu dis : « Je ne veux pas voir d’animaux, c’est trop dangereux. »

« C’est quoi son délire, tu crois qu’on l’a attendu pour être supporters ? Il est fou ! En voulant dissoudre les groupes de supporters, il veut quoi ? Que les gens paient 50€ pour aller en virage ? Ils n’ont pas les moyens. »

Et cette histoire d’Agora OM, tu en penses quoi ?
Cela fait suite à la mise en demeure envoyée aux groupes de supporters. En envoyant ça, tu romps tous les liens avec les associations, pour un jour pouvoir les dissoudre. Pour quelles raisons, pour des violences ? Ce ne sont pas les groupes de supporters qui ont fait ça, mais une minorité. Les associations aident des gens. Lui veut un délire de « vrai supportérisme » . Donc, il veut nous apprendre comment être supporter ? Quand je dis nous, je parle aux noms de tous les supporters. Parce que si l’OM est le club qui vend le plus à l’extérieur, c’est parce qu’il y a des gens qui se cassent le cul à faire des déplacements jusqu’au bout du monde et qui s’occupent de maintenir en vie les virages, même dans les mauvaises périodes. C’est quoi son délire, tu crois qu’on l’a attendu pour être supporter ? Il est fou ! En voulant dissoudre les groupes de supporters, il veut quoi ? Que les gens paient 50€ pour aller en virage ? Ils n’ont pas les moyens. Ils claquent déjà un RMI entier pour un abonnement. Et le pire, c’est qu’il touche à la ville. Tu te rends compte qu’il y a même des élus politiques qui se retournent contre lui.

Qu’est-ce que tu reproches à J.-H. Eyraud ?
Je lui reproche sa politique, le fait de ne pas avoir de dialogue avec les supporters et ça depuis longtemps. Je lui reproche sa communication... Quand on est venu me voir avec le projet d’OM Record, ils m’ont approché en me vantant l’aspect social, mon cul, ouais ! En fait, son but, c’est qu’il veut transformer le foot en baseball. Tu es là, tu te cales, tu manges tes pop-corn et tu fermes ta gueule.

« Le plus important, c’est qu’il parte. Dans un second temps, il faudrait que la personne qui le remplace arrive à comprendre les supporters et la ville. »

Comment tu aimerais voir évoluer cette fin de saison ?
Dans un premier temps, la solution, c’est qu’il parte. C’est trop. Et le pire, c’est qu’il continue ! Il a dit : « J’irai jusqu’au bout » , mais c’est un fou ! Avant que tu m’appelles, j’étais avec un noyau de différents groupes, demain (aujourd'hui, vendredi, NDLR) il y a une conférence qui va être donnée. Une grosse action en matière de diplomatie avec tous les porte-paroles de groupe. Et là, ça va être fort. Là, on va entendre les revendications. Ce qu'il ne sait pas, c’est qu’il y a des gens... Tu sais ce que c’est que le fanatisme ? L’OM, c’est leur vie, leur raison de vivre. Les associations récupèrent des gens au bord du suicide, pour certains. Le plus important, c’est qu’il parte. Dans un second temps, il faudrait que la personne qui le remplace arrive à comprendre les supporters et la ville.

Propos Recueillis par Gad Messika
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 19:40 Revivez le quiz "foot & TV" avec Swann Borsellino 7
Partenaires
Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 14:19 En D2 polonaise, le troll des supporters pour le derby de Łódź 14
Hier à 12:35 L'ancien agent de Raheem Sterling objet d'une enquête de la FA 9 Hier à 11:57 Des clubs d'Île-de-France refusent de verser leurs cotisations à la Ligue 14 Hier à 10:36 Il est l'heure de vous (ré)abonner à So Good, notre magazine qui rend le monde meilleur
À lire ensuite
Les notes de Lille-Ajax