Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // J4 -Groupe F
  3. // Naples/Marseille (3-2)

Higuaín réconcilié avec la France, Cheyrou cramé

Débuter un match de Ligue des champions au San Paolo avec Abdallah et Morel, l'Europe du football en rêvait, l'OM l'a fait. Les latéraux marseillais ont vécu une très sale soirée, à l'image d'un Cheyrou à la rue. Higuaín, le Brestois de naissance, lui, a enfin marqué contre une équipe française.

Modififié

Naples


Reina (6) : Impuissant sur les deux buts de l'OM, Reina a fait le boulot sur les rares frappes marseillaises cadrées. RAS.

Maggio (4,5) : Soirée difficile pour Maggio. Régulièrement mis à l'amende, le latéral s'est surtout fait bouffer par André Ayew sur l'ouverture du score de l'OM. Son marquage sur Payet sur l'action menant au but de Thauvin est plus que laxiste.

Albiol (6) : Le 18e choix du Real Madrid s'est tranquillement imposé dans la défense napolitaine. Ce soir, il a éteint Jordan Ayew. Pas l'exploit de sa carrière non plus.

Fernandez (6) : Un bœuf. Le jeune international argentin met des coups, beaucoup de coups. André Ayew peut en attester. Il est aussi très solide dans les duels et dans les airs. Bref, un Fernandez.

Armero (4) : À l'aise offensivement, Armero a mangé en défense, particulièrement en seconde période où Thauvin l'a régulièrement pris de vitesse. Le Colombien est d'ailleurs totalement fautif sur le but du presque ancien Lillois.

Dzemaili (5) : Il a plutôt bien suppléé Behrami. Sérieux, il a joué simple, sans prise de risque. Ratissage et passe courte. Quelques pertes de balles dangereuses.

Inler (6,5) : Inler de rien, Gökhan est un sacré joueur. Le spécialiste des buts lointains a encore frappé. Cette fois, c'est un enchaînement contrôle de la poitrine – reprise de volée du gauche à l'entrée de la surface qui a fait trembler San Paolo.

Callejón (6,5) : Quand il n'est pas buteur, Callejón est passeur. L'ancien du Real a donné caviar sur caviar. Son ouverture pour Pandev menant au but d'Higuaín est un régal. Ses appels incessants ont ouvert d'énormes espaces à Mertens.

Pandev (4,5) : Une déviation décisive et heureuse pour Higuaín. À part ça, Pandev n'a pas brillé. Goran n'a pas seulement une tête de vieux. Ce soir, il a aussi joué comme un vieux.

Mertens (6) : «  Pourquoi Ferreira Carrasco ne joue pas en équipe nationale belge ? » Parce que Mertens.

Higuaín (7) : Gonzalo n'aimait pas les Françaises. Huit fois qu'il en chopait une, huit fois qu'il subissait une panne. La neuvième a été la bonne. C'est Mandanda qui a pris. Pour sa première, l'Argentin a même eu droit à un extraball. Et c'est encore Steve qui a pris.

Marseille


Mandanda (6) : Steve a été bon, comme d'habitude. Steve a quand même pris trois buts, comme d'habitude. Sans lui, l'OM aurait pris une tôle. Avec lui, l'OM a juste perdu.

Abdallah (3) : À l'aller, Fanni avait pris l'eau. Au retour, c'est Abdallah qui a coulé. Des pertes de balle en début de partie, mais surtout des oublis défensifs hallucinants, à l'image du troisième but de Naples. Kassim a d'ailleurs toujours la main levée.

Nkoulou (5,5) : C'est bien lui que certains comparaient à Thiago Silva l'année dernière ? En un contre un, le garçon n'est pas loin d'être impassable. Mais trop d'erreurs. Quelques relances foireuses, des prises de risque inutiles et un placement hasardeux, en particulier sur l'action menant au deuxième but napolitain.

Diawara (6) : Solide. Sur le but d'Higuaín, il rate son dégagement de la tête. Mais globalement, l'ancien a fait le taf. Interventions précises, relances propres, montées intéressantes, costaud dans les duels… Souley était sobre ce soir.

Morel (2) : Une tête ratée, un dégagement pourri… Morel a fait une entame de champion. Il a continué sur le même rythme toute la partie avec, en point d'orgue, son (non) marquage sur le but d'Higuaín. Une ode à Taye Taïwo. Bordeaux a son lama, Marseille a son Morel.

Romao (6) : Il peut toujours se dire qu'il n'est pas l'ancien Lorientais le plus mauvais de l'OM. Justement remplacé par un ancien du club breton, Lémina. Le mec qui gratte toujours quelques minutes en fin de match, comme celui qui passe son temps à taxer des clopes.

Cheyrou (2) : « Intérieurement, je bouillonne. » Cheyrou avait prévenu, il est cuit. Aucune agence Pôle Emploi n'avait vu un mec aussi cramé. Techniquement, c'est pas nul, mais au niveau du rythme, Benoît ne pouvait pas suivre ce soir.

Thauvin (7) : Probablement son meilleur match depuis son arrivée à l'OM. Du déchet, évidemment, mais beaucoup de percussion sur son côté droit, des dédoublements, une bonne petite frappe de balle et un but de renard.

Valbuena (5) : Pour son 78e match de la saison, Valbuena a semblé un peu fatigué. Forcément, ça s'est ressenti sur son niveau de jeu. Juste techniquement (84% de passes réussies), il n'a en revanche que trop peu pesé à l'approche de la surface de Reina. Remplacé avant l'heure de jeu par Payet qui a donné un super ballon à Thauvin pour l'égalisation. Prochaine action décisive pour Dimitri en mai 2014.

A. Ayew (7,5) : Le meilleur joueur de l'OM, c'est lui. À gauche ou dans l'axe comme ce soir, André Ayew régale. Hyperactif, il est surtout un joueur de tête incroyable. Grâce à un timing une nouvelle fois parfait, il a permis à Marseille d'y croire quelques minutes. Basile Boli a apprécié.

J. Ayew (4,5) : La comparaison avec son grand frère pique. Pas nul, pas bon non plus. Même pas une petite embrouille. Remplacé par Gignac qui a la même conduite de balle que Paul Gascoigne en sortie de boîte.

Par Quentin Moynet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 14:36 Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
Hier à 16:58 Neymar lance son propre jeu de foot 79
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 14:14 La statue de Falcao 33 Hier à 14:13 Un Ballon d'or créé pour les femmes 49