Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 46 Résultats Classements Options
  1. // Sélection
  2. //

Hiddink l'incorruptible

Guus Hiddink n'est pas un rigolo. Des sélections nationales, il en a coachées: Pays-Bas, Corée du Sud, Australie, Russie et depuis un an maintenant, la Turquie. Sauf qu'il n'entend pas s'en laisser compter.

"Si je remarque quoi que ce soit (entendre corruption, ndlr), je démissionne!", a prévenu le Néerlandais dans le quotidien de gauche De Volkskrant. Pourquoi cet avertissement? Parce que la Fédération turque de football (TFF) a décidé le 25 juillet de différer d'un mois le début de la saison en raison d'une enquête judiciaire sur des matches truqués et le versement de pots-de-vin dans les première et deuxième divisions. Quelques 30 personnes ont été inculpées et emprisonnées en attendant d'être jugées dans le cadre de cette enquête.

"Le football est une grande et belle industrie qui donne du travail à beaucoup de gens, mais cela ne veut pas dire qu'on peut se permettre de faire ce genre de choses. Au contraire", a déclaré Guus Hiddink, qui s'est dit "étonné par l'ampleur" du fléau. Le sélectionneur a toutefois rappelé que jusqu'ici, "l'enquête n'avait relevé aucun élément de corruption au sein de l'équipe nationale".

Guus, inflexible et incorruptible.


AC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.