Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 21 Résultats Classements Options

Hiddink comprend l'énervement de Diego Costa

Comme à son habitude, Diego Costa s’est davantage distingué par ses gestes d’humeur que par ses gestes techniques.

Agacé par le fait d’avoir concédé le nul à domicile contre West Bromwich, le buteur des Blues s’est chauffé avec le gardien adverse Boaz Myhill avant d’échanger quelques noms d’oiseaux avec Jonas Olssson. Enfin, il s’est défoulé sur le mur du tunnel de Stamford Bridge, son coup de poing laissant un trou dans la paroi. Une attitude qui n’étonne plus, pas même son entraîneur, qui mettait ça sur le coup de l’émotion. « Les joueurs se défiaient entre eux, rappellent Guus Hiddink. Les défenseurs, et c’est leur droit, n’ont pas cessé de le provoquer durant tout le match. Ces affrontements sont normaux, je ne vois pas de problème. » Et pour le trou dans le mur ? « Nous pouvons réparer ça facilement, rétorque le technicien hollandais. Ce n’est pas un problème. C’est un gars très émotif et je l’apprécie beaucoup. »


Le vrai problème, c’est que Chelsea est 14e du classement. FM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


il y a 1 heure L'ES Tunis corrigé par Al Ain en quarts du Mondial des clubs 7
il y a 5 heures Kashima cuisine les Chivas 5