Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. // Amical
  2. // Angleterre-France

Henry se rappelle du 11 septembre

Ce mardi soir, l'Angleterre et la France s'affronteront en match amical, malgré les attentats qui ont frappé Paris, vendredi soir.

Une manière de dire que la vie continue et que le football est plus fort que le terrorisme, mais surtout, un match qui se tiendra dans un contexte lourd et particulier. Thierry Henry a connu ça, et il n'en garde pas de bons souvenirs. Le 11 septembre 2001, juste après les attentats survenus à New-York, Arsenal devait jouer face à Majorque, pour un match de Ligue des champions. La seule fois où Henry n'a pas donné d'importance au résultat, comme il l'explique dans le Sun : « Je n'oublierai jamais qu'Arsenal a été obligé à jouer son match de Ligue des champions face à Majorque, juste cinq heures après que les tours jumelles ont été frappées. C'était la seule fois de ma carrière où nous avions perdu et je m'en foutais. Nous avions joué parce que nous le devions, mais, si physiquement, j'étais sur le terrain, mentalement, j'étais de l'autre côté de l'Atlantique, avec toutes ces personnes qui souffraient en Amérique. »


Nul doute que l'ambiance prévue à Wembley encouragera les 22 acteurs à jouer le jeu. BA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Hier à 10:09 Zlatan confirme qu'il reste en MLS 16