Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Francfort-Schalke

Haller libre

Au moment de recevoir Schalke 04, Sébastien Haller est meilleur buteur et vice-meilleur passeur de Bundesliga. Un décollage tardif pour l’attaquant français, qui vit sa deuxième saison sous le maillot de l’Eintracht Francfort. Mais un décollage quand même. La suite ne devrait être que plus belle.

Modififié

Comme un autre ancien Auxerrois – Ruben Aguilar –, Sébastien Haller n’a pas été convoqué avec les Bleus par Didier Deschamps jeudi dernier. Et c’est dommage. Parce que pour tous les amateurs du profil d’Olivier, le robuste attaquant de l’Eintracht Francfort (1,91 mètre, 91 kilos) qui affiche huit ans de moins à l'état civil que le numéro neuf de Chelsea possède quelques caractéristiques pouvant lui conférer un rôle de successeur à la pointe de l’attaque nationale.


À commencer par ses statistiques face au gardien adverse : avec ses sept buts marqués en dix journées, Haller caracole en tête des charts de Bundesliga. On appelle ça une belle revanche. Ou bien un sacré signe d’espoir, au choix.

Prendre le temps


« Envoyez un message à Didier Deschamps et demandez-le lui. Et tenez-moi au courant ! » , riait l’ancien international espoir dans les colonnes de Kicker à propos de son absence de sélection chez les A. Au moins, on évite le sempiternel discours du « On verra bien ce qu’il se passe » . Le natif de Ris-Orangis ne cache d'ailleurs pas son ambition de porter un jour la tunique bleue : « Ce n’est pas facile. En équipe de France, il y a tant de grands joueurs à l’heure actuelle... Je dois juste prendre mon mal en patience. »


Alors en attendant, Haller s’éclate en Bundesliga. « Enfin ! » , pourrait-on même dire. Car au terme de l’exercice précédent (neuf buts et quatre assists), tout laissait penser que son aventure allemande allait ressembler à une erreur de parcours. Recruté pour la somme record de sept millions d’euros (il existe encore, et heureusement, des clubs où cette somme représente beaucoup d’argent), Sébastien Haller débarque en provenance du FC Utrecht où il était arrivé avec le statut de prometteur attaquant de Ligue 2 qu’il quitte avec celui de petite légende (51 buts marqués en 98 apparitions). Hélas pour lui, Niko Kovač, qui disait pourtant que « même un bulldozer ne pourrait pas l’arrêter » , lui préfère Ante Rebić, moins timoré, plus agressif et qui connaît surtout la Bundesliga depuis déjà une saison. Un temps d’adaptation désormais derrière le Français.

Profiter du temps


Entre-temps auréolé de la victoire en Pokal, l’Eintracht a essuyé un coup dur au mercato d’été en voyant Kovač partir tenter sa chance sur le banc du Bayern. L’arrivée d’Adi Hütter – bien que parvenu à détrôner le FC Bâle des sommets du championnat de Suisse – apparaissait alors comme un petit pas en arrière. Pas pour Haller, selon qui le Francfort de cette année est encore meilleur que celui qui a terminé huitième la saison dernière, même s' « il est encore difficile de faire des comparaisons, car nous ne sommes ensemble que depuis trois-quatre mois. Mais les joueurs qui sont restés se sont davantage développés » . En attaque, il file le parfait amour avec Rebić et Luka Jović, lequel s’est fait remarquer en devenant le plus jeune joueur (21 ans) à inscrire un quintuplé en Bundesliga. C’était le 19 octobre contre le Fortuna Düsseldorf. « De nous trois, c’est l’attaquant le plus complet. Il a tout : vitesse, robustesse, technique et c’est un super finisseur » , confie Haller, humble.


Le Serbe compte également un pion d’avance sur le Français en Ligue Europa. Après deux matchs poussifs contre l’OM et la Lazio, le déclic est survenu lors de la double confrontation face à l’Apollon Limassol : deux buts, une passe décisive. Suffisant pour s’assurer la qualification en seizièmes de finale. De quoi commencer à nourrir de grandes ambitions : « Ce serait bien sûr un rêve d’arriver en finale, voire de gagner le titre » , affirme-t-il sans fausse modestie. Conséquence de cette bonne forme au plus haut niveau, plusieurs clubs se sont déjà positionnés pour s’attirer ses services la saison prochaine, Dortmund et Tottenham en tête de liste. Bordeaux et Newcastle, plus gourmands, espéreraient même le faire partir cet hiver. « Tant que ça continuera comme ça, il y aura de plus en plus de clubs qui se manifesteront, analyse celui dont la cote est désormais fixée à quinze millions d’euros. Mais je veux terminer la saison ici et rester aussi bien que possible. Après, on verra. » Et, comme le suggère un journaliste de Kicker, si l’équipe de France ne vient toujours pas à lui, il pourrait demander un passeport allemand : « Mon nom de famille est déjà allemand » , glisse-t-il, malicieux. Le fond d’Haller est frais.



Par Julien Duez
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 10:09 Zlatan confirme qu'il reste en MLS 16