Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options

Guidolin, un type humble

On connaît déjà les melons d'Ibrahimovic et de Cassano. Mais en Italie, il y a aussi l'antithèse. Et celle-ci se nomme Francesco Guidolin, le coach d'une Udinese qui détruit tout sur son passage.



Son équipe réalise un début d'année 2011 exceptionnelle, avec 9 victoires et 4 nuls en championnat, la faisant bondir de la 10ème à la 4ème place. Néanmoins, le coach garde les pieds sur terre, et sait que son équipe carbure même un brin au-dessus de son véritable rendement. « Nous sommes en train de vivre un moment magique qui est même apprécié en dehors de l'Italie, cela nous rend très fiers. Mais on ne pourra pas toujours continuer ainsi, c'est une chose impossible à répéter. Nous allons toutefois essayer de continuer pendant deux mois pour retrouver l'Europe. Je n'ai pas peur de nos incroyables statistiques actuelles, nous devons vivre le présent, et si c'est possible, nous améliorer encore » a-t-il commenté aux micros de Radio Anch'io lo Sport.



Quatrième pour la première fois de la saison, les Frioulans savent également qu'ils bénéficient d'un calendrier plutôt favorable. Avant la fin de la saison, ils devront encore rencontrer la Roma, la Lazio et le Milan AC, tous à domicile, et le Napoli, à l'extérieur.



Il est peut-être là, le renouveau du football italien.



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


il y a 59 minutes Une finale de Ligue des champions hors d'Europe ? 29
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
À lire ensuite
Japon : Pas de foot en mars