Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options

Guerrero devra purger les 6 mois restants de sa peine

Modififié
L’année 2018 est à oublier pour Paolo Guerrero.

La justice suisse a décidé de réactiver la suspension – initialement dictée par le Tribunal arbitral du sport – de 14 mois pour dopage de l'attaquant péruvien. Il devra, malgré son transfert récent à l’Internacional, purger une suspension de six mois après la parenthèse judiciaire du Mondial. L’attaquant s’était fait choper par la douane en octobre 2017 lors d’un contrôle antidopage au cours duquel fut détecté dans son sang un métabolite de la cocaïne.



Sa participation au Mondial avec la sélection péruvienne ne tenait qu’à la parenthèse autorisée exceptionnellement par la justice suisse. Elle seule était donc en capacité d’y mettre fin. Un moindre mal pour l’Internacional Porto Alegre, qui peut toujours s’estimer heureux du gel du contrat de son joueur jusqu’à la fin du ban, prévu en avril 2019.


Paolo peut d’ici là monter une amicale des victimes du dopage en compagnie de Samir Nasri. AS
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 14:36 Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
Hier à 16:58 Neymar lance son propre jeu de foot 72 Hier à 14:14 La statue de Falcao 29 Hier à 14:13 Un Ballon d'or créé pour les femmes 44
Partenaires
Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 10:52 Zlatan aide le LA Galaxy à stopper sa mauvaise série 5