Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 6 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // CDM 2022
  2. // Qualifs
  3. // France-Ukraine (1-1)

Griezmann, le baromètre

Auteur ce mercredi contre l'Ukraine (1-1) de son 34e pion en Bleu pour égaler David Trezeguet sur les tablettes, Antoine Griezmann a également plongé en seconde période au moment où l'équipe de France coupait le moteur.

Modififié
Quand sa carrière en club ressemble à des montagnes russes, c'est souvent lors des trêves internationales qu'Antoine Griezmann retrouve des couleurs. L'Ukraine en était certainement avertie, mais ça n'a pas empêché Georgiy Bushchan de prendre de plein fouet la roquette envoyée par le Blaugrana dès la 19e minute, à la lisière des seize mètres des visiteurs, dans un remake du but de la libération signé Dimitri Payet à l'ouverture de l'Euro 2016. La fin d'une disette de trois rencontres internationales et l'apogée d'un premier acte princier pour Grizou, désireux de venir chercher les ballons très bas et à l'aise dans une fonction à laquelle il n'a pas toujours droit sous le maillot catalan (quatre passes clés, 90% de transmissions réussies et trois dribbles rentrés sur l'ensemble du match).

Sur les traces de Trezegol... et de Vieira

Et un nouveau step statistique passé pour le Mâconnais : avec ses 34 réalisations, le voilà quatrième meilleur buteur de l'histoire de sa sélection, à égalité avec un certain David Trezeguet (en 87 capes pour Griezmann, et 71 pour l'ancien Bianconero), Michel Platini étant désormais à sept longueurs. C'est sans doute l'une des raisons pour lesquelles Didier Deschamps hésite si peu à l'aligner depuis sa prise de fonction : il s'agissait ce mercredi de la 44e apparition consécutive du gaucher sous le maillot tricolore, record que détenait en solo Sa Majesté Patrick Vieira (entre 1999 et 2002) jusqu'ici. Depuis un banc contre l'Angleterre en juin 2017 (victoire 3-2), l'ex-Colchonero n'a pas raté un seul morceau du roman bleu.



Mais si les Bleus n'ont pas su tuer ce premier match de qualification au Mondial 2022, c'est aussi parce que le tout frais trentenaire (depuis dimanche) s'est laissé endormir par le rythme d'une rencontre qui a perdu de sa saveur au retour des vestiaires. Alors que Kingsley Coman continuait d'enchaîner les coups de rein dans le vide, qu'Olivier Giroud mangeait la feuille de match, que Kylian Mbappé se regardait le nombril et qu'Adrien Rabiot trottinait, le chef d'orchestre français a eu du mal à rester ce métronome dans le cœur du jeu. Il a même fallu la bonne entrée de Paul Pogba pour retrouver un peu de souplesse chez les champions du monde. Brillant dans son rôle de distributeur quand les siens menaient les débats, le produit de la Real Sociedad a forcément sa part de responsabilité dans la panne qu'ont connue les hommes de DD par la suite. « Il aurait fallu un meilleur match, plus de joueurs offensifs pouvant faire des un-contre-un sur les côtés, a estimé le buteur au coup de sifflet final. On va apprendre à jouer face à un système comme celui-là. » Heureusement toutefois que parmi le « trio qui a permis d’être champion du monde » Griezmann-Giroud-Mbappé (dixit Deschamps), au moins l'une des têtes de gondole n'était pas restée à Clairefontaine.

Par Jérémie Baron
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
il y a 1 heure Viens défier Édouard Cissé sur un quiz spécial "Classico PSG-OM" ! 2
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom
Hier à 12:00 Expulsé pour un maillot enlevé 11 Hier à 10:59 Totti, le Mur Jaune... Offrez-vous un tirage photo So Foot exclusif ! 1