Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Süper Lig
  3. // Le point têtes de Turc

Gomis au taquet, Valbuena dans le dur

Bafé Gomis, Samir Nasri, Jérémy Ménez, Adrien Regattin, Younès Belhanda, Cédric Carrasso... Le championnat turc est devenu une véritable terre d'accueil pour les anciens de Ligue 1. Chaque week-end, Sofoot.com fait le point sur le week-end de nos chouchous installés en Turquie.

Modififié

Bafétimbi Gomis (Galatasaray)


Et deux qui font onze. Le compte est sacrément bon pour Bafé Gomis, qui ne doit vraiment pas regretter d’avoir choisi la Turquie comme nouvelle destination footballistique cet été. Auteur d’un doublé lors de la facile victoire 5-1 de Galatasaray face à Genderbirligi, l’ancien Marseillais en est désormais à 11 buts marqués en championnat depuis le début de saison, rejoignant en tête du classement de la spécialité l’attaquant de Göztepe Jahović. Du boulot propre pour la panthère qui, s’il continue à ce rythme, pourrait quasiment postuler de nouveau un strapontin en équipe de France. Bon, pas de bol pour lui, il y a quand même pas mal de concurrence... Son équipe s’est en tout cas bien rassurée après avoir concédé sa première défaite de la saison le week-end précédent. Son avance en tête du classement reste solide. À noter qu’au cours de cette victoire, c’est Mariano qui a ouvert la marque et Belhanda a réussi deux passes décisives.



Mustapha Yatabaré (Karabukspor)


Autre ex de la L1 à marquer ce week-end en Süper Lig, Mustapha Yatabaré en est désormais à trois réalisations depuis le début de saison. De retour de blessure, l’ancien attaquant guingampais n’était pourtant pas titulaire avec Karabukspor au coup d’envoi, mais il est sorti du banc à l’heure de jeu et a offert l’égalisation aux siens d’une tête décroisée. Une égalisation provisoire, car ce sont bien les adversaires d’Antalyaspor qui l’ont finalement emporté 2-1 grâce à deux buts signés de ce bon vieux Samuel Eto’o, 36 balais au compteur. Jérémy Ménez a joué en fin de match, pas Samir Nasri ni William Vainqueur, tous deux absents.



Jirès Kembo-Ekoko (Bursaspor)


Pas de but à signaler ce week-end pour Jirès Kembo Ekoko, mais une passe décisive, tout de même, pour le but de son coéquipier Ersoy pour Bursaspor. La formation entraînée par Paul Le Guen s’en tire très bien, car elle était menée 2-0 à la 88e minute de jeu par le Kasımpaşa d’Olivier Veigneau. Ersoy a d’abord réduit la marque sur un service de l’ancien Rennais, avant que Behich, le défenseur australien de Bursaspor, n’offre une égalisation in extremis à 2-2 au bout des arrêts de jeu. Grâce à ce partage des points inespéré, l’équipe reste au contact des meilleurs, dans le premier tiers du classement.


Emmanuel Adebayor (Istanbul BB)


Ce grand fou de Manu sait encore faire mal aux défenses adverses. Comme Eto’o, autre vétéran du foot africain à jouer la prolongation de carrière en Turquie, Adebayor s’amuse et régale : 4e but pour le Togolais dimanche après-midi lors de la victoire 2-0 d’Istanbul BB sur la pelouse de Malatyaspor (avec un deuxième but signé... Mevlüt Erding). Le club stambouliote qui monte, qui monte, et qui compte également dans ses rangs Gaël Clichy, s’installe solidement à la deuxième place du classement et n’a plus perdu en championnat depuis cinq matchs.



Mathieu Valbuena (Fenerbahçe)


Il est dans le dur, petit vélo... Ses débuts en Turquie cet été étaient assez flamboyants, mais il traverse actuellement un passage un peu rude. Sorti sur blessure dès le début du match face à Ankaraspor, l’équipe d’Adrien Regattin, il a assisté impuissant au troisième match nul consécutif (1-1) de Fenerbahçe, tout comme son coéquipier Isla, lui aussi sorti sur blessure. Deux absences préjudiciables pour le Fener, qui a la grosse pression désormais, comptant déjà 9 points de retard sur le rival Galatasaray et qui est dans l’obligation de s’imposer lors de la prochaine journée face à Sivasspor.



Léo Schwechlen (Göztepe)


Fin définitive de la hype Göztepe ? En tout cas cela y ressemble. Le promu, tube de l’été en Turquie et auteur d’un début de saison canon, marque sérieusement le pas avec trois défaites concédées sur les cinq derniers matchs. La dernière dimanche après-midi, à domicile face il est vrai au champion sortant Beşiktaş (1-3). Yoan Gouffran était titularisé, tout comme Nabil Ghilas, buteur, tandis qu’Axel Ngando est entré en jeu en fin de match. Quant à Léo Schwechlen, formé à Monaco et passé par Tours, il n’a pas profité de sa première titularisation depuis août en se faisant expulser dans les dernières minutes de jeu.



Thievy Bifouma (Sivasspor)


La bonne forme se confirme pour Thievy Bifouma, Delvin Ndinga, Carl Medjani et toute l’équipe de Sivasspor qui engrange un nouveau succès 2-1 dimanche face à Konyaspor et remonte à la cinquième place du classement, à deux points seulement du podium et de la troisième place occupée par Beşiktaş. C’est encore un autre vétéran du football africain qui est à l’honneur, ce bon vieux Arouna Koné s’offrant un doublé, ses sixième et septième buts de la saison en championnat.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 2 heures Il marque après 729 jours de disette 21
il y a 4 heures La troisième Coupe d'Europe officialisée en décembre 46 il y a 6 heures Carrasco offre 10 000 euros à un coéquipier qu'il a envoyé à l'hôpital 14

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
il y a 10 heures Mediapro ne revendra pas ses droits 39 il y a 11 heures Rivelino dézingue le jeu de l'équipe de France 161 il y a 11 heures Football Leaks : pour Agnelli et Čeferin, c'est une « fiction » 23