Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // Mondial 2022
  2. // Gr. D
  3. // France-Australie (4-1)

Vous êtes pas contents ? Doublé !

Cinquante et un. Une zone, un apéritif, un record. Celui de buts en équipe de France, désormais codétenu par Thierry Henry et un certain Olivier Giroud. Retenez son nom, ce petit gars a de l'avenir !

Modififié
Il a 36 ans et 53 jours, ce qui fait de lui le Bleu le plus âgé à avoir disputé un match de Coupe du monde. Mais il y a fort à parier que ce record, Olivier Giroud s'en contrefoute. Malgré son âge avancé, l'attaquant français a la fraîcheur d'un jeune loup aux dents longues, mort de faim et prêt à donner du coup de croc sans faire dans le détail. Face à l'Australie et son armée de marmules, Giroud a probablement suivi ce verset de la Bible, tiré du livre d'Isaïe, chapitre 30, verset 15 : « C’est dans le calme et la confiance que sera ta force. » « J’essaie de me le rappeler régulièrement, ça m’a aidé à rester serein, lucide et concentré » , confiait-il avant la rencontre à beIN Sports. Trois qualités qu'il fallait pour définitivement renverser la rencontre face à des Socceroos qui, en l'espace d'un quart d'heure, ont réussi à sérieusement faire douter les champions du monde en titre, lesquels ont, pour leur part, réussi à rappeler que l'équipe de France est capable de jouer des matchs de poule sexy.

Titi et Giroud miné


Giroud, lui, a réussi à rappeler que la blessure last minute de Karim Benzema n'était finalement pas si grave (sauf pour l'intéressé, à qui l'on souhaite évidemment un prompt rétablissement). Comme si l'on pouvait en douter... On parle quand même d'un joueur qui a découvert la Ligue 1 à 24 ans, l'équipe de France un an plus tard et qui, en 114 sélections, avait planté 49 pions sous le maillot bleu. Soit deux de moins que la légende Thierry Henry, qui compte « seulement » neuf capes de plus avant le coup d'envoi de ce mardi soir. Et voilà que 90 minutes plus tard, Olivier Giroud a conclu sa 115e apparition internationale par un doublé qui lui permet de revenir à hauteur du taulier aujourd'hui assis sur le banc de la Belgique. Tout ça alors qu'il est en pleine forme et a encore deux matchs (minimum, restons optimistes) pour s'asseoir seul sur le très envié trône du Jean-Bomber made in France.


Mais alors que la France essuie pléthore de blessés et tandis que Robert Lewandowski a prouvé, plus tôt, face au Mexique, qu'il était possible de ne jamais briser la malédiction du compteur de buts rouillé en Coupe du monde, Olivier Giroud, qui n'avait marqué qu'une seule fois, en 2014 contre la Suisse (5-2), a continué de suivre sa voie, sans se poser de question, mais sans rester de marbre non plus. Après sa tête salvatrice, on se demandait quelle serait la célébration qui s'ensuivrait. Une course jusqu'au poteau de corner et une pause idoine en guise de clin d'œil ? Que nenni, juste une tête prise entre les mains, allongé au sol, sonné par tout le poids de la symbolique qui s'est abattu d'un seul coup. Mais avec la promesse de ne pas s'arrêter là. Après tout, la Bible ne dit-elle point, dans l'Épître aux Hébreux, chapitre 6, verset 12 : « Ainsi vous ne vous relâcherez pas, mais vous imiterez ceux qui, par leur foi et leur attente patiente, reçoivent l’héritage promis » ?

Theo Hernandez, au nom du frère


Par Julien Duez
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi
Hier à 22:00 Résultats des huitièmes de finale de la Coupe du monde
Hier à 15:53 Matty Cash sur Mbappé : « La chose la plus rapide que j'ai jamais vue » 124
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE