Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 16 Résultats Classements Options
  1. // CDM 2018
  2. // Finale
  3. // France-Croatie

Giresse : « Deschamps sait très bien où il va »

Alors que la France va tenter de devenir championne du monde pour la deuxième fois de son histoire, ce dimanche face à la Croatie (17 heures), Alain Giresse ne cache pas son soutien à Didier Deschamps. L’ancien international (47 sélections), contrairement à d’autres, estime que la Dèche savait très bien ce qu’il voulait faire...

Modififié

Avant la Coupe du monde, puis lors d’un premier tour guère emballant, Didier Deschamps avait été soupçonné par une partie de l’opinion publique et des médias de ne pas avoir de réelle vision...
Je suis convaincu du contraire. D’ailleurs, la France est en finale, non ? Deschamps avait bien dit qu’il voulait être champion du monde. Pourquoi des gens disaient-ils cela ?

En gros, parce qu’ils s’emmerdaient en regardant les matchs...
Dire qu’on s’emmerde, c’est une chose. Mais dire qu’on ne sait pas où il comptait aller, c’en est une autre. Au premier tour, je suis d’accord sur le fait que les matchs n’étaient pas très spectaculaires. Mais l’équipe était qualifiée au bout de deux matchs. Lors du troisième match face au Danemark (0-0), il a titularisé six nouveaux joueurs. Aucun n’a montré qu’il pouvait prétendre à une place de titulaire. Il aurait continué à leur faire confiance pour la suite, j’aurais pu comprendre que certains puissent se demander quel était sa stratégie. Mais ça n’a pas été le cas : contre l’Argentine (4-3), l’Uruguay (2-0) et la Belgique (1-0), il est revenu à ce qui avait marché face au Pérou (1-0).


« La France parvient très bien à asphyxier ses adversaires. »
Les critiques du jeu des Bleus sont-elles fondées ?
Il y a deux écoles : ceux qui pensent que Deschamps fait jouer son équipe de façon assez défensive, parce que lui-même était un joueur plutôt défensif. Et ceux qui estiment qu’il fait en fonction des joueurs dont il dispose. Moi, je penche pour la seconde hypothèse. Il veut que son équipe défende bien. Que les milieux récupèrent vite le ballon pour se projeter rapidement devant et profiter de la vitesse de Mbappé. La France parvient très bien à asphyxier ses adversaires.

Elle sait très bien les faire déjouer...
Oui. Prenez la Belgique mardi en demi-finales : elle a dominé la première demi-heure, elle a eu des occasions, mais sans marquer. Elle s’est usée, et les Bleus ont su en profiter. Les Français acceptent d’avoir moins le ballon. Et quand on l’a, encore faut-il savoir quoi en faire. Les Espagnols l’ont souvent eu, comme contre la Russie, mais sans parvenir à passer une défense regroupée. Je rappelle aussi que ces derniers mois, la France a fait des matchs très convaincants sur le plan du jeu, comme face aux Pays-Bas en qualification pour la Coupe du monde (4-0) ou en Allemagne en amical (2-2).


« Pogba joue dans son vrai registre. Il s’est longtemps enfermé dans un rôle qui n’était pas le sien. »
Lloris, Pogba, Kanté, Giroud, Mbappé, Griezmann. En quelques mots, que vous évoquent ces noms ? Certains, tels Lloris ou Giroud, ont eu droit à des critiques parfois assez violentes. Et on s’aperçoit que c’est beaucoup mieux avec eux...
Bien sûr. Lloris s’est montré déterminant à chaque fois que c’était nécessaire. Il n’a pas eu énormément de travail à faire, mais il l’a fait. Et pour une défense, c’est rassurant d’avoir un gardien calme, serein, qui sait se maîtriser. Kanté, il m’épate. Il est régulier, ne pense qu’au collectif, ratisse un nombre de ballons impressionnant. Pogba, enfin, joue dans son vrai registre. Il s’est longtemps enfermé dans un rôle qui n’était pas le sien et qui avait visiblement agacé José Mourinho à Manchester United, où il n’a pas fait une saison éblouissante. Griezmann, si ses débuts ont été difficiles et étaient assez éloignés de ce qu’il avait montré lors de l’Euro 2016, c’était juste un problème de fraîcheur, après une saison chargée. Il s’améliore de match en match. Mbappé fait des choses extraordinaires pour un joueur de 19 ans. Plus il va avancer dans le temps, plus il va faire mal. Il a une capacité à s’adapter à tous les types d’adversaires qui est assez étonnante. Giroud ? On ne peut rien lui reprocher quant à son investissement. Il n’a pas encore connu la réussite lors de cette Coupe du monde, mais il prouve qu’il fait partie des incontournables.


La Croatie a disputé trois prolongations, et bénéficié d’un jour de récupération en moins. À ce stade de la compétition, ce n’est pas rien...
Cela fait beaucoup, en effet, mais avec la perspective de disputer une finale, la fatigue peut s’estomper. Je pense que les Croates vont chercher à avoir le monopole du ballon. D’abord parce que c’est leur jeu. Ensuite parce que c’est moins fatigant d’avoir la possession que de courir après le ballon. Techniquement, la Croatie est l'une des meilleures équipes de cette Coupe du monde. Avec Modrić, notamment. C’est un profil que nous n’avons pas en équipe de France. Ou Perisić, Rakitić. Mentalement, les Croates sont très forts, ils le prouvent depuis les matchs à élimination directe. Pourtant, le mental n’a jamais été le fort des équipes de l’ex-Yougoslavie...






Propos recueillis par Alexis Billebault
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 11:41 NOUVEAU : 150€ OFFERTS en CASH chez ParionsSport jusqu'au 14 novembre seulement ! Hier à 09:42 OFFRE SPÉCIALE LIMITÉE : 10€ offerts sans avoir à déposer le moindre centime 1
Hier à 16:00 Drogba repousse sa retraite et marque pour Phoenix 4
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Podcast Football Recall
Hier à 10:30 Gignac va prolonger aux Tigres 7 Hier à 10:00 Les rescapés de Thaïlande à l'entraînement avec le LA Galaxy 2
À lire ensuite
24 heures chronov