Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Gillot vise le top 5

Modififié
Malgré un budget transferts famélique et une série de matchs amicaux sans victoire, l'entraîneur de Bordeaux Francis Gillot espère faire une bonne saison. Il a confié au journal Sud Ouest vouloir viser une place dans le haut de tableau. Enfin, pas trop haut quand même :

«  Aujourd’hui, on s’aperçoit que même finir 5e, c’est compliqué. Quatre-cinq équipes ont un budget supérieur au nôtre, un meilleur effectif. Pour peu qu’il y ait quatre-cinq clubs du même niveau que nous qui réussissent mieux, on se retrouve vite 10e. Paris et Monaco devraient finir dans les deux premiers, retirez Lyon, Marseille et Lille, ça fait déjà cinq équipes. Après, il y a nous, Saint-Étienne, Rennes, qui, un jour, va se réveiller… Mais c’est bien de se dire qu’il faut que l’on soit dans les cinq-six premiers.  »

S'il reste ambitieux et positif, l'ancien coach de Sochaux est néanmoins affecté par le départ de plusieurs éléments clés, comme celui de Tremoulinas au Dynamo Kiev :

« Quand Trémoulinas s’en va, je ne suis pas content. C’est un coup dur pour l’équipe, pour les entraîneurs, pour le club. Mais il faut de l’argent, on ne peut pas faire autrement. »

Francis Gillot a ensuite expliqué qu'il misera beaucoup sur les jeunes, à l'image de la saison précédente.

« Maxime Poundjé, j’aimerais bien qu’il réussisse parce qu’il s’en donne les moyens. J’adore ce genre de joueur, ces mecs-là, qui arrivent de rien. Maxime, c’est vraiment un super-mec, comme Jérémie Bréchet qui, à 33 ans, a toujours une super mentalité. J’adore ce type de joueurs, très professionnels. Il y a des jeunes qui sont capables. Henri Saivet, le petit Sertic, j’aime bien. »


En revanche, toujours pas de renforts en vue dans le domaine offensif, où Cheick Diabaté semble bien seul.

«  Rolan va revenir. Je ne sais pas si Jussiê va partir, mais j’attends la confirmation de Saivet et de Maurice-Belay. Il faut que Sacko s’affirme. On était déçus de ses prestations la saison dernière. J’ai l’impression qu’il a pris conscience qu’il devait percer cette année. Il a du potentiel. »

Courage, Francis, courage. CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié