Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde 2018
  2. //

Gerets séduit par Roberto Martínez

Modififié
Éric, le Diable rouge.

Demi-finaliste du Mondial 1986 avec la Belgique, Éric Gerets a été invité à comparer la génération actuelle et la sienne, avant la demi-finale France-Belgique mardi soir. « Sur le plan du talent, les joueurs actuels sont supérieurs. Mais au niveau de la discipline et de la combativité, l'équipe des années 1980 me paraissait plus forte... jusqu'à ce quart de finale contre le Brésil. Là, ils ont réussi quelque chose d'exceptionnel, note Gerets, interviewé par L'Équipe. Ils ont magnifiquement attaqué et, lorsqu'ils ont dû défendre, ils l'ont fait avec un état d'esprit exemplaire. »

L'ancien entraîneur de l'OM, sans contrat depuis son départ d'Al-Jazira en 2015, loue le travail du sélectionneur Roberto Martínez : « Contre le Japon, en huitièmes de finale (3-2), il a effectué deux changements cruciaux (Carrasco et Mertens remplacés par Chadli et Fellaini) sans lesquels on aurait été éliminés. Puis contre le Brésil, son système a été exceptionnel ! Au départ, j'ai été surpris de voir Lukaku à droite de l'attaque, Chadli au milieu et De Bruyne en faux numéro 9. Mais quand ce dernier est libre devant, il fait la différence. »


La dernière fois que la Belgique a disputé une finale d'un grand tournoi, c'était à l'Euro 1980 (défaite 2-1 contre la RFA) et Gerets était déjà sur le terrain. FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 1 heure DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
Hier à 16:26 Une amende de 2250 euros pour Lampard 10
Partenaires
Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
À lire ensuite
Pour Aulas, Fekir va rester