Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options

Geoff Cameron soutient le « muslim ban »

Modififié
En somme, une équipe de football, c'est un échantillon miniature d'une société. Alors forcément, toutes les opinions y sont représentées.

Et la sélection américaine ne fait pas exception à la règle. Tandis que plusieurs joueurs de l'équipe comme Michael Bradley, ou le sélectionneur Bruce Arena, se sont publiquement opposés au « Muslim ban » de Donald Trump, Geoff Cameron, lui, a décidé de prendre tout le monde à contre-pied.

Dans une interview à Sport Illustrated, le défenseur de Stoke et international américain a apporté son soutien à la mesure : « Je pense que c'est important de soutenir notre président, peu importe s'il a été notre candidat ou non. Je suis heureux qu'il fasse de la sécurité de l'ensemble des Américains sa priorité. Nos ennemis ont déclaré – et l'Europe l'a prouvé – qu'ils se serviraient du laxisme de la législation concernant l'immigration. Une pause temporaire dans le but de réaliser un examen méticuleux de nos lois a du sens. Les USA sont déjà un des pays les plus généreux et solidaires. Notre capacité à prendre soin des réfugiés dépend de notre sentiment de sécurité. Si on ne se sent pas en sécurité, comme peut-on protéger les autres ? »


On attend la réponse en musique du seul Camron qui compte aux USA. CP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 10:09 Zlatan confirme qu'il reste en MLS 16