Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Paris Saint-Germain

Galtier, un vrai minot au PSG

Ce n’est pas Zinédine Zidane, mais c’est toutefois bien un Marseillais qui va prendre en main le destin du PSG la saison prochaine. À 55 ans, Christophe Galtier débarque dans la capitale pour changer de dimension... et de camp. Formé à l’OM, dont il a porté le maillot pendant quatre ans en pro, avant d’y commencer sa carrière d’entraîneur, le minot des Cailloles franchit le Rubicon.

Modififié
Une salle, deux ambiances. Quand le nom de Zinédine Zidane a commencé à être associé au PSG, Marseille s’est enflammé. L’arrivée de Zizou chez l’ennemi était sur toutes les lèvres, du Vieux-Port à la Castellane. Et puis les jours ont passé, la rumeur s'est tassée, et on a pu fêter en paix les 50 ans de Yazid, le mythe marseillais, après que Nasser al-Khelaïfi, le boss du PSG, a prétendu qu’il n’avait pas été approché. Mais le président parisien confirmait au passage sa volonté d’engager Christophe Galtier, autre Marseillais qui a lui joué à l’OM, et même entraîné en tant qu’adjoint. « Je suis né à Marseille, c'est un fait, clarifiait l'intéressé lors de sa présentation au Parc des Princes ce mardi. Quand on veut exercer un métier de passion, quand on veut gagner des titres, il n'y a pas de meilleur endroit que le Paris Saint-Germain pour le faire. Quand les premiers contacts ont été établis, j'ai mis de côté mes origines marseillaises. » Et pourtant, personne ne s’en émeut dans la cité phocéenne.

« Marseille, c'est évidemment une partie importante dans ma vie familiale et sociale. J'aime vivre à Marseille, dans mon village à Cassis, aller au Vélodrome. » Christope Galtier

La Galette des Cailloles


« Ce n’est pas pareil, Galtier a déjà franchi l’étape en entraînant à Lyon, Saint-Étienne, Nice... Il a fait le triangle des Bermudes de nos rivaux » , expliquait Smaïn, membre des MTP de 30 ans, au plus fort des rumeurs concernant Zidane. Avant d’ajouter : « Que Galtier aille au PSG, c’est presque logique. » Le Twittos Emboucaneur préférait, lui, comparer la Galette à Laurent Blanc, plutôt qu’à Zizou : « Blanc, c’est un mec de la région, qui a été capitaine de l’OM, mais qui n’a pas hésité à aller au PSG. » Globalement, tous les supporters marseillais s’accordent sur ce point : la trahison de Galtier n’est en rien comparable à celle qu’aurait été la signature de Zidane au PSG. Et ce, même si le nouvel entraîneur parisien est lui un pur produit de l’OM et de la cité phocéenne.

Cousin de Jean-Charles De Bono, membre de la mythique équipe des Minots, Christophe Galtier est né à Marseille à la fin de l’été 1966. Son père est policier, sa mère caissière, et il part souvent pêcher dans les calanques du coin, quand il n’a pas sa raquette de tennis à la main ou qu’il ne rend pas visite à sa grand-mère, à Cassis. Comme Jean Tigana ou Éric Cantona, il a tapé ses premiers ballons aux Sports olympiques Caillolais, avant de rejoindre le véritable olympique de sa ville, au centre de formation. Il y retrouve d’ailleurs son cousin, avec qui il débute en D1 le 30 juillet 1985, sous le maillot phocéen. Son style de jeu fait que ce défenseur rugueux ne laisse pas une grande trace dans les mémoires collectives. À la prise de pouvoir de Tapie, le Minot est poussé vers la sortie. Direction le LOSC après 68 premiers matchs avec l’OM (quand même) et deux finales de Coupe de France perdues.



« Pour moi, l'OM, cela représente des matchs en famille dans les tribunes. Mon papa était policier à l'époque, il faisait la sécurité, mais il n'y en avait pas besoin, donc il prenait ses gamins, les posait dans un coin, et on regardait le match. Il trichait un peu parce qu'on ne payait pas les places » , se souvenait Galtier à son époque lilloise. Avant d’ajouter : « C'est tout un pan de mon adolescence et de mon apprentissage. Ensuite, il y a le premier match pro, mon parcours, revenir puis être entraîneur adjoint. C'est évidemment une partie importante dans ma vie familiale et sociale. J'aime vivre à Marseille, dans mon village à Cassis, aller au Vélodrome et encore plus quand il y a des supporters. » À tel point qu’en 1995, alors que l’OM est en D2, il revient au club pour l’aider à retrouver son rang. Galette dispute 52 matchs, avant d’aller terminer sa carrière entre Monza et la Chine. En 1999, jeune retraité, il revient à son port d’attache.

« C'est un club qui ne laisse personne insensible, ça, c'est sûr. J'aimerais entraîner Marseille. » Christope Galtier

Un intérim oublié


Les crampons à peine raccrochés, le défenseur dur sur l’homme entame sa mue. En 1999, Rolland Courbis démissionne, et l’OM se cherche un staff. Christophe Galtier endosse le rôle d’adjoint de Bernard Casoni, puis reste malgré son départ, officiant sous Abel Braga avant de devenir entraîneur intérimaire de l’OM avec Albert Emon en novembre 2000. Un passage oublié par beaucoup, qui se souviennent plus aisément des raisons de son départ. Le 7 avril 2000, quand une bagarre éclate dans le tunnel après un Marseille-Monaco, Christophe Galtier fait partie des agresseurs de Marcelo Gallardo. Il écope finalement de six mois de suspension, ce qui le pousse à quitter l’OM pour l’Aris Salonique en décembre 2001. Un épisode sur lequel le champion de France 2021 ne revient jamais.


Mais qui est ce beau gosse à gauche d'Alain Giresse ?


Mais son lien avec l’OM ne se rompt jamais véritablement. Après une longue carrière d’adjoint, durant laquelle il fait notamment tomber son club en finale de Coupe de France avec le Sochaux d’Alain Perrin, Christophe Galtier entame sa carrière de numéro un le 19 décembre 2009 avec Saint-Étienne. Et devinez contre qui ? Ses Verts arrachent un nul contre l’OM, en route vers son premier titre depuis 17 ans. Depuis, Christophe Galtier a glané autant de Ligue 1 que son club formateur sur la même période, et s’est fait un nom sur le continent. Il a aussi plusieurs fois ouvert la porte à un retour, comme en juin 2020, un an avant sa saison millésimée à Lille, interrogé par Canal+ : « Si un jour je voudrais entraîner l'OM ? En tant que marseillais, je réponds que oui. Mais on n'entraîne pas l'OM dans n'importe quelle condition. Je pense qu'il faut être armé, en pleine forme. C'est un club qui ne laisse personne insensible, ça, c'est sûr. J'aimerais entraîner Marseille. »

Représenté par Jean-Pierre Bernès, le Lillois était même espéré par le peuple phocéen avant la nomination de Jorge Sampaoli. Sa proximité avec plusieurs emblèmes locaux avait d'ailleurs irrité André Villas-Boas, qui s’était plaint en conférence de presse en février 2021 en faisant référence aux « entraîneurs des autres clubs qui veulent venir ici. Ils coachent des clubs en concurrence avec l'OM, mais ils en parlent tout le temps ! Tout le monde a des rêves, moi aussi. » Mais si Galtier rêvait de revenir à Marseille, son souhait vient de prendre du plomb dans l’aile avec sa nomination à Paris, où il doit maintenant apprendre à rêver plus grand.

Galtier au PSG, nouvel air


Par Adrien Hémard-Dohain
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié






Dans cet article


Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 12:57 Luis Suarez marque déjà avec le Nacional Montevideo 26
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom
Hier à 10:29 Benteke rejoint Rooney à DC United 16 Hier à 09:53 Robson-Kanu se positionne contre le sponsoring des opérateurs de paris dans le football 44