Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 23 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 6e journée
  3. // Mon week-end

Gakpé : « Le vrai clash dimanche, c’était Mayweather-Alvarez »

Serge Gakpé connaît bien la Ligue 1 et Monaco. C’est là qu’il fait ses débuts en 2005. Il n’a donc pas connu l’équipe finaliste de Ligue des champions en 2003 ni l’arrivée de Rybolovlev. Il joue en Principauté durant sa période charnière. Il quitte le club en 2011 pour rejoindre le FC Nantes en Ligue 2 et participer à la remontée des Canaris. Aujourd’hui, il peut donc faire ses retrouvailles avec la Ligue 1. Titulaire avec le FC Nantes, il voudrait surtout retrouver le chemin des filets français.

Modififié
Alors les retrouvailles avec la Ligue 1 ?
Largement mieux que la Ligue 2.

Et ce match contre Sochaux, alors ?
On a fait un bon match, on a gagné, on lance donc notre saison, c’est cool.

Y a de l’ambiance à la Beaujoire ?
Ouais, 20 000 supporters à chaque match pour un promu, c’est énorme. Ils jouent à fond leur rôle de 12e homme, ils font beaucoup de bruit.

Tu t'es couché à quelle heure vendredi ?
Minuit et demi.

T’as fait quoi avant de te coucher ?
Rien de spécial, je m’en souviens pas trop. J’ai traîné sur internet, j’ai un peu regardé la télé. Au final, je n’ai pas fait grand-chose.

T’as dormi avec qui ?
Ma femme.

C'est quoi la première chose que tu as fait en te levant samedi ?
Je suis allé aux toilettes. Comme tout le monde (Rires).

Petit déjeuner ?
Oui, croissant et thé.

Ok, et t'as fait quoi après ?
J’ai préparé mon sac, et je suis parti à la Beaujoire.

Vous avez fait la promenade d’avant-match ?
Non, il pleuvait bien comme il faut.

T’as mangé quoi à midi ?
Pâtes et saumon grillé, très diététique.

Tu as pensé à qui avant le match ?
J'ai fait ma prière comme d’habitude.

As-tu une place attitrée dans le bus ?
Au fond du bus, juste avant la rangée de quatre, à côté de Pancrate.

Tu le connais, le chauffeur ?
Non, c’est pas toujours le même.

T'écoutes quoi avant les matchs ?
Du rap.

Ton groupe du moment ?
TexVor, il vient de chez moi en plus, et puis il fait du bon rap.

T'étais assis à côté de qui dans le vestiaire ?
À ma gauche Trebel et à ma droite Djordjevic.

Il est sympa, Filip ?
Oui, et puis c’est notre buteur, il est bon, il faut le préserver, le maintenir dans de bonnes conditions.

Quelle chaussette tu enfiles d’abord ?
La droite, toujours.

Tu t’es coiffé avant le match ?
Oui, je me coiffe toujours quand je sors de la douche. Et je mets un produit pour les faire briller. Après, je ne peux pas faire grand-chose de plus, j'ai une grosse touffe quand même.

C’était qui ton défenseur ?
Faussurier. Il a plutôt fait un bon match.

Vous vous êtes dit quoi ?
Rien, je ne suis pas du genre à parler sur le terrain.

Ça se passe comment dans les vestiaires à la mi-temps ?
On récupère, surtout ! Après, on se parle, on s’encourage et on essaye de faire mieux qu’en première mi-temps.

Il était comment l'arbitre Wilfried Bien ?
Il a bien arbitré. Mais je n’ai pas parlé avec lui.

Et les ramasseurs de balle ?
On n’a de problème avec eux à domicile. Ils sont cools et ils savent prendre leur temps quand il le faut (Rires).

Tu avais des proches dans les tribunes ?
Ma femme.

Ça te motive ou bien ça te stresse ?
J’essaye de ne pas trop y penser, mais ça me fait plaisir, forcément.

Tu lui dédicaces tes buts ?
J’aimerais bien (Rires).


Tu t’es trouvé comment sur le terrain ?
Globalement, il me manque encore de la réussite pour débloquer mon compteur.

Tu as signé des autographes ? À qui ?
Pas mal, oui, j’en ai signé à tous ceux que je pouvais. Y avait un peu de tout. Des jeunes, des vieux, des hommes et des femmes.

À la fin du match, tu aimes bien échanger ton maillot ?
Qu’avec des potes, et là il devait y avoir Razak Boukari, mais finalement il n’était pas là. Alors je l’ai gardé.

Tu as fait le coup du téléphone portable en zone mixte pour éviter les journalistes ?
Ça m’est déjà arrivé de le faire, mais pas là.

Quelle est la question la plus débile qu'on t'a posée après le match ?
« Qu’est-ce qui s’est passé ? » Qu’est-ce que tu veux répondre à ça ? Maintenant, on gagne, tout se passe bien pour le moment, donc on le prend bien.

Tu as tweeté après le match ?
Oui, je tweete tout le temps. Là, j’ai remercié les supporters, et souligné la belle préparation.


Ça t’arrive d’oublier ton savon ?
C’est rare. Mais Pancrate par exemple, il oublie tout le temps un truc. Et Cissokho, une fois, il a oublié son sac.

Vous êtes sortis faire la fête pour célébrer cette victoire ?
Non, je suis resté chez moi, j’ai regardé le combat de boxe, Mayweather-Alvarez. Ça a commencé super tard et ça a duré très longtemps. Prise d'antenne à 3h, y avait plein de petits combats avant. Et puis le gros combat a débuté à 6 heures du mat. Tard, mais ça valait le coup. J’adore Mayweather, son style, son côté bling-bling, très arrogant. Ils ont tenu les 10 rounds en plus. Et Mayweather a gagné. De toute façon, les soirs de match, je ne dors jamais avant 3 ou 4 heures.

Et ta femme dans tout ça ?
Elle est partie se coucher. Heureusement, parce que moi, je me suis endormi vers 7h30 et levé à 10 heures moins le quart. Je ne peux pas lui imposer ce rythme.

Elle a pensé quoi de ton match ?
On ne parle pas trop foot entre nous. Elle ne connaît pas bien le foot, alors je ne lui en parle pas.

Le lendemain, tu as acheté L'Équipe pour regarder ta note ?
Non...

T'as maté le CFC le soir ?
Oui.

Le clash Aulas-Ménès, il a tenu ses promesses ?
Le clash ? Oui, c’était plutôt une discussion. Je trouve juste dommage de priver Gomis de Ligue 1. Deux saisons, 15 buts et on l’envoie en CFA. C’est dommage pour les deux parties. Mais le vrai clash dimanche, c’était Mayweather-Alvarez.

Propos recueillis par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:36 Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti 1 Hier à 15:00 Erick Thohir bientôt actionnaire d'Oxford United 3 Hier à 13:01 La manifestation des ultras des Young Boys contre l'e-sport 16 Hier à 11:32 Évra raconte sa vengeance après une blague de Piqué 66
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
À lire ensuite
La Roma passe la troisième