Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 34 Résultats Classements Options

C'est le moment de Trincão

Annoncé comme une pépite depuis plusieurs années, Francisco Trincão a pris son temps avant d'éclore véritablement cette saison à 20 ans. Une année qui aura vu le jeune ailier de 20 ans quitter Braga pour s'engager au FC Barcelone. Avant d'être appelé pour la première fois en sélection du Portugal en vue des matchs de Ligue des nations face à la Croatie et la Suède.

Modififié
C’est une semaine que Francisco Trincão n’est pas près d’oublier. Alors que la plupart des Portugais profitent des derniers jours du mois d’août pour se dorloter sur les plages du Algarve – laissées libres en raison du covid par les Néerlandais et les Anglais –, Francisco Trincão, lui, a posé ses valises à Barcelone. Et il n’est pas venu en Catalogne pour aller visiter la Sagrada Família, mais bien pour montrer aux supporters du Barça qu’il maîtrise bien mieux l’exercice du jonglage qu'Ousmane Dembélé. Car oui, derrière cette otarie au visage juvénile de 183 centimètres se cache un ailier de 20 ans qui pèse 500 millions d’euros, soit le montant de la clause libératoire fixée par Barcelone après avoir dépensé 31 millions en janvier dernier pour s’attacher ses services.

Une fois les présentations faites avec les Blaugrana – qui visiblement préfèrent commenter le possible départ de Lionel Messi plutôt que de s’extasier devant son successeur –, Francisco Trincão a pu revenir au Portugal où il a été appelé pour la première fois en Selecção par Fernando Santos. Une semaine totalement folle qui ne surprend pas les fidèles de la Liga Nos, tant le jeune ailier a rayonné durant cette saison avec Braga (8 buts, 6 passes décisives). Ni les amoureux de Football Manager qui ont repéré la pépite depuis plusieurs années et qui ont réussi à remporter la Ligue des champions avec Dijon grâce à un triplé du Portugais en finale face au Real Madrid.

Recalé par Porto, adopté par Braga


L’histoire retiendra peut-être que c’est à l'Estádio do Dragão face à la Croatie en Ligue des nations que Francisco Trincão a fait ses débuts avec la Selecção. Un stade dans lequel le gaucher aux pieds d’argent aurait pu devenir une véritable coqueluche. Retour en 2009. Trincão n’est encore qu’un jeune bambin de neuf ans lorsqu'il quitte le SC Vianense pour rejoindre le centre de formation du FC Porto, à 75 bornes de son Viana do Castelo natal. Le début de la gloire ? Eh bien non, puisque le nouveau joueur du Barça n’arrive pas à se démarquer chez les Dragões et retourne à l’envoyeur un an plus tard. Son entraîneur d'alors, João Branco, tente d’expliquer cet échec : « Son départ pour Porto s'est fait naturellement, car ses qualités étaient visibles. Cela n'a pas fonctionné parce qu'il était trop jeune, que sa famille lui manquait et qu'il perdait la joie de jouer. »


Chez lui, Francisco Trincão retrouve le sourire et sa place de leader sur le terrain. « C’était un petit adulte. Il était toujours attentif lorsque je lui donnais des informations lors des exercices et ensuite il se faisait une joie de les réaliser » , souligne João Branco qui a fait les frais de la technique déjà présente du gamin : « J’aimais bien être sur le terrain avec eux lors de certains entraînements. Et je me rappelle une fois où Francisco m’a mis un petit pont et s’est mis à rigoler et se moquer de moi. » Un épisode parmi d’autres qui montre que le jeune Trincão est devenu bien trop grand pour le SC Vianense. Coordinateur sportif du club de Viana do Castelo, Marco Miranda se souvient d’un gamin qui savait où il allait : « Il marchait toujours avec un ballon dans les pieds. Outre son talent, il avait une véritable passion pour le football et une grande concentration. Il voulait vraiment être joueur de football. » De quoi expliquer son départ au SC Braga à 12 ans, deux ans après son échec à Porto.

Le chemin de la réussite


Peu réputé pour former les footballeurs portugais de demain, Braga a pourtant quelques jeunes pousses talentueux au sein de son académie. Et c’est ainsi que Trincão quitte à nouveau sa place de « meilleur joueur de son équipe » pour celle de « joueur parmi tant d’autres » . « Quand il est arrivé à Braga, il n’était pas très bien développé physiquement, rappelle son coach des U13 aux U19 José Carvalho Araujo. Malgré une qualité technique individuelle supérieure à la moyenne, il a eu des difficultés d’adaptation, car l’équipe participait à un championnat avec des joueurs plus âgés. C’étaient des U13, mais ils jouaient face à des U15. » Bien décidé à tout casser, Francisco Trincão patiente, travaille en attendant le déclic : « C’est à partir des U15 que Francisco s’est montré davantage. Il a fait une saison fantastique, et nous avons compris que nous avions un diamant entre les mains. »



Logiquement, son nom arrive aux oreilles du groupe professionnel. Et alors qu’il n’a que 17 ans, Francisco Trincão tape déjà à la porte de l’équipe B de Braga en deuxième division. Trop talentueux pour évoluer avec les U19, trop jeune pour jouer régulièrement avec l’équipe B, celui qui a planté son premier but avec la réserve contre celle du FC Porto ne vit pas bien cette situation d’entre-deux, comme le confirme José Carvalho Araujo : « Avec beaucoup d’humilité, il est revenu jouer avec nous en U19. Mais il manquait de confiance et n’avait plus sa joie qui le caractérise. Grâce à l’engagement de toute l’équipe, nous avons réussi à lui redonner la joie et la passion du jeu. Et il a rapidement retrouvé son meilleur niveau, avant de terminer la saison avec la réserve. »



En attendant de fouler les terrains de la Liga Nos, Francisco Trincão se fait un nom dans les équipes de jeunes du Portugal. Et notamment lors de l’Euro U19 qu’il remporte avec la Selecção, terminant au passage meilleur buteur de la compétition. « Je pense que le Championnat d’Europe lui a montré la voie du succès, philosophe José Carvalho Araujo. Cela l’a rendu encore plus convaincu qu’il était sur la bonne voie. » Une voie qui a vu la Ferrari Trincão patienter au garage en attendant d’avoir sa chance chez les pros. Avant de pouvoir rouler sur le circuit où il a prouvé sa pointe de vitesse avec une année 2020 marquée par un transfert au Barça, une victoire en Coupe de la Ligue et un titre honorifique de meilleur buteur de Liga Nos entre janvier et juin 2020. Et pourtant, la Ferrari Trincão n’a toujours pas passé la seconde vitesse.

Par Steven Oliveira Tous propos recueillis par SO.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

Hier à 17:30 Le ministre des Sports italien promet une réouverture progressive des stades 5
Partenaires
Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 11:50 Scholes se fait tailler pour non-respect des règles contre le Covid-19 84