Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Célébration du PSG au Trocadéro

Fourneyron valide la thèse des Ultras parisiens

Modififié
Enfin une bonne nouvelle pour les Ultras parisiens. Après le bordel du Trocadéro, les médias sont en boucle sur la question depuis maintenant deux jours, faisant souvent un triste amalgame entre les Ultras effectivement présents sur place mais non-violents et les casseurs venus se mêler à la fête (sans parler des amalgames encore plus grossier entre hooligans, Ultras et supporters lambdas). Afin de se démarquer des individus coupables des débordements lors de la célébration du titre du PSG, les anciens Ultras d'Auteuil et de Boulogne ont publié, chacun de leur côté, un communiqué expliquant qu'ils refusaient d'être pris pour cible.

Leur version a depuis été confirmée par la ministre des sports, Valérie Fourneyron, ce matin sur Itélé. Celle-ci a précisé qu'aucune des personnes interpellées pour ces troubles à l'ordre public n'avait fait partie d'une association de supporters. De plus, la ministre a validé la version des Ultras d'Auteuil qui expliquaient ne pas être responsables des affrontements. Ceux-ci affirment en effet qu'un certain nombre de personnes qu'ils ne connaissaient pas s'était joint à eux pour commettre leurs actes de vandalisme.

Les prochains jours permettront de faire la lumière sur la véritable nature des fauteurs de troubles.


ALG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi