Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Real Madrid

Florentino Pérez, un président ne devrait pas dire ça...

Ce dimanche, le président du Real Madrid, Florentino Pérez, a plaidé entre les lignes pour la création d'une Superligue européenne, en avançant que « tout le monde réclame une réforme du paysage footballistique mondial... Il y a une saturation et les fans, qui sont les plus importants, souffrent... » Une instrumentalisation des supporters au service d'un projet élitiste et inégalitaire, qui ne doit pas être passée sous silence.

Modififié
Malgré son grand final bâclé, dont l'écriture ne vole pas forcément plus haut qu'un épisode d'une série d'AB productions, Game of Thrones fut longtemps un formidable spectacle, riche en enseignements. Dans l'épisode 6 de la saison 3 du show blockbuster d'HBO, Petyr « Littlefinger » Baelish, un personnage superbement vicelard, est l'auteur d'une des tirades les plus célèbres de l'illustre série de dark fantasy : « Le chaos n’est pas une fosse, le chaos est une échelle. (...) Seule l’échelle est réelle. Seule l’ascension importe. » Florentino Pérez, lui, n'a rien d'un grand seigneur qui ourdit des complots et machinations depuis Port-Real, mais cela ne l'empêche pas de trimbaler avec lui un opportunisme et un machiavélisme qui ne feraient pas tache en terre de Westeros.

« La réforme du football ne doit pas attendre. Nous devons changer. Les grands joueurs européens ont des millions de fans et nous ne devons pas leur tourner le dos. » Florentino Pérez

En pleine crise du coronavirus, le président du Real a tiré parti de l'incertitude ambiante pour célébrer, sans la nommer, l'idée de création d'une Superligue européenne : « La pandémie doit nous rendre plus compétitif, déclarait-il dimanche, lors de l'assemblée générale annuelle du Real. Nous devons innover, chercher des moyens de rendre le football attractif. Le Real Madrid a été à l'origine de la création de la FIFA, de la Coupe d'Europe... Le modèle actuel a besoin d'un nouvel élan et l'impact de la Covid-19 l'a démontré. » Avant d'ajouter : « Tout le monde réclame une réforme du paysage footballistique mondial. Il y a une saturation, et les fans, qui sont les plus importants, souffrent... La réforme du football ne doit pas attendre. Nous devons changer. Les grands joueurs européens ont des millions de fans et nous ne devons pas leur tourner le dos. » Une tirade qui pourrait faire tiquer jusqu'au socio le plus fanatisé de la Maison-Blanche.

De l'argent à gagner et des oreilles bouchées


Outre l'idée - pas franchement classieuse - d'instrumentaliser la Covid-19 pour accélérer la création du projet de Superligue européenne, le grand manitou madrilène a le toupet de greffer la soi-disant « souffrance » des supporters à son argumentaire. Ces supporters invoqués, c'est la force du nombre, que prétend avoir Pérez avec lui. Ils sont la base qui soutient cette phrase, énoncée fallacieusement comme une évidence : « Tout le monde réclame une réforme du paysage footballistique mondial. » Tout le monde, vraiment ? Florentino Pérez a-t-il seulement sondé les supporters du Real Madrid, pour savoir si la majorité d'entre eux étaient favorables à l'émergence d'un super championnat continental ? A-t-il mené une enquête sur le ressenti des supporters des clubs des championnats européens, quant à la potentielle création de cette nouvelle compétition ? Non, évidemment. Florentino Pérez, en capitaine d'entreprise, a le droit de prêcher pour sa paroisse. En ces temps de vaches maigres provoqués par le virus, on peut comprendre, d'un point de vue purement économique, qu'il fasse la publicité de cette Superligue, dont on nous rebat les oreilles année après année.


Il est beaucoup moins admissible de le voir parler au nom des supporters de clubs, pour vendre une réforme qui creusera les disparités, au sein d'un foot continental déjà scandaleusement élitiste. Le projet de Superligue est, de fait, massivement controversé. Tout particulièrement auprès de ceux qui, avec les joueurs, sont l'essence même du football : ceux qui le regardent et le supportent. Il serait bon que Florentino Pérez s'en souvienne, avant de prétendre se faire l'écho des desiderata des supporters, qu'il n'a peut-être de toute façon plus vraiment envie d'écouter. Mais à une époque où les stades sonnent vides, il est sans doute encore plus facile d'ignorer la désapprobation des masses, pour entendre seulement sa petite voix intérieure. Après tout, un bon entrepreneur, comme Florentino Pérez, sait toujours reconnaître une affaire qui marche. Une affaire, la Superligue, qui semble tristement déterminée à prendre une forme concrète, dans les années à venir.

Par Adrien Candau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 18:43 Marvin Martin s'engage avec le Hyères 83 FC 47 Hier à 17:00 Roberto Carlos passe ses diplômes d’entraineur 26