Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde des clubs
  2. // Demies
  3. // Al Hilal-Flamengo (3-1)

Flamengo agrafe Al-Hilal et envoie un message à Liverpool

En demi-finale de la Coupe du monde des clubs, ce mardi, Flamengo a bien cru qu'Al-Hilal allait lui souffler son rêve de triplé cette saison. Affriolant en première période, le club saoudien de Bafé Gomis et de Sebastian Giovinco a pourtant levé le pied physiquement en seconde période, laissant les Brésiliens menés par Gabigol filer en finale de la compétition (3-1). Ce sera contre Liverpool ou Monterrey, samedi prochain.

Modififié

Flamengo 3-1 Al-Hilal

Buts : De Arrascaeta (48e), Bruno Henrique (78e), Albulayhi CSC (82e, CSC) pour Flamengo // Al-Dawsari (19e) pour Al-Hilal

Rafinha (ex-Bayern), Filipe Luís, Gabigol d'un côté, Bafé Gomis et Sebastian Giovinco de l'autre... Si d'aucuns estimaient que cette Coupe du monde des clubs ne valait le détour que pour admirer Liverpool, la demi-finale entre Flamengo et Al-Hilal méritait aussi bien des égards. Et si les (anciennes) gloires des deux camps ont connu des fortunes diverses lors de la rencontre, le spectacle proposé n'en a pas souffert. Irrésistible en première période, l'Al-Hilal de Giovinco a donné une leçon au Flamengo de Gabigol pendant 45 minutes. Avant que le vainqueur de la Copa Libertadores ne renverse la vapeur en collant trois pions lors du deuxième acte (3-1) et démontre pourquoi il semble invincible cette année.

Al-Hilal, là et bien là


650 kilomètres séparent Doha de Riyad, la capitale saoudienne où est basé Al-Hilal. Une broutille, au regard des plus de 11 500 kilomètres qu'ont dû avaler les joueurs de Flamengo depuis Rio de Janeiro pour rallier le Qatar. Autant dire que les Saoudiens étaient comme chez eux au Khalifa International Stadium, boostés par des supporters qui avaient légèrement moins de route à parcourir que leurs rivaux brésiliens. Déracinés, loin de leur Brésil chéri, les hommes de Jorge Jesus semblent comme perdus sur la pelouse, au contraire de champions d'Asie qui démarrent avec le couteau entre les dents. Supérieurs dans l'engagement, les soldats d'Al Hilal le sont aussi dans la qualité du jeu proposé. Sebastian Giovinco est recherché (et trouvé) en permanence par ses partenaires, et quand l'Italien combine avec Andre Carrillo et Bafé Gomis, ça fait des ravages dans la léthargique défense brésilienne.


Très logiquement, les troupes de Răzvan Lucescu ouvrent le score grâce au seul Saoudien du 6 de devant, Salem Al-Dawsari, à la conclusion d'un excellent travail de Giovinco et d'un centre sympa de Mohammed Al-Burayk (1-0, 19e). Al-Hilal défend bien, Al-Hilal attaque bien, et Al-Hilal n'est inquiété que lorsqu'il se met en danger lui-même. En face, pas habitué à la défaite cette saison et furieux de se faire martyriser par un adversaire a priori inférieur, Flamengo multiplie les signes d'agacement, à l'image d'un Gabriel Barbosa muselé. Les cartons pleuvent (puisque les hommes en bleu ne sont pas décidés à se laisser faire), et Albulayhi passe à deux doigts du rouge pour un attentat sur Gabigol peu avant la mi-temps.

Flamengo Fast


Une mi-temps qui, justement, fait un bien fou aux champions du Brésil. Le savon passé par Jorge Jesus encore collé à la peau, Filipe Luís et compagnie se ruent à l'attaque dès la reprise. Cueilli à froid, Al-Hilal doit plier pour la première fois de la soirée quand Bruno Henrique offre l'égalisation sur un plateau au génial Giorgian De Arrascaeta (1-1, 48e). Bien décidés à enfoncer le clou, les Rouge et Noir repartent de plus belle, mais Gabigol n'est pas d'humeur aussi partageuse et gâche des situations par son individualisme. La partie s'équilibre, chaque camp ayant toujours envie d'aller de l'avant.

Mais à ce petit jeu, c'est Mengão qui en veut le plus, et à force de placer ses pions dans la surface adverse, la récompense arrive. Une première fois quand Bruno Henrique reprend de la tête un excellent centre délivré de la droite (2-1, 78e), une deuxième quand l'omnipotent ailier force Albulayhi à marquer contre son camp (3-1, 82e). Après une telle première période, Al-Hilal a de quoi être vexé, et Carrillo voit rouge (83e) après avoir dégommé du Brésilien. Flamengo termine en roue libre et s'est donné le droit de rêver à un troisième titre, ce samedi. Tremble Liverpool, ce Flamengo refuse la défaite.




Flamengo (4-2-3-1) : Alves - Rafinha, Mari Villar, Caio, Filipe Luís - Arao, Gérson - Everton Ribeiro, De Arrascaeta, Bruno Henrique - Barbosa. Entraîneur : Jorge Jesus.

Al Hilal (4-2-3-1) : Al Muaiouf - Al Burayk, Jang, Albulayhi, Al Shahrani - Carlos Eduardo, Cuellar - Carrillo, Giovinco, Al-Dawsari - Gomis. Entraîneur : Răzvan Lucescu.


Par Douglas de Graaf
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur

Hier à 13:58 EuroMillions : 100 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce vendredi Hier à 20:37 Véronique Rabiot : « Monsieur Le Graët est un menteur »
Hier à 16:33 Ne laissez pas filer les derniers tirages photo So Foot de janvier ! 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom
Hier à 09:47 L'UEFA aurait truqué son équipe type 2019