Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Fin de carrière pour Trémoulinas

Modififié
« J'ai tout donné, tout tenté. Mais après trois interventions chirurgicales sur mon genou en deux ans et demi, mon état physique ne me permet plus de continuer ma carrière de footballeur. »

Ce communiqué de Benoît Trémoulinas vient réduire à néant les derniers espoirs de certains supporters des Girondins de Bordeaux qui espéraient le revoir sur un terrain de foot.


L'ancien Bordelais, formé au club, a annoncé sa retraite ce jeudi après deux années sans club. Vainqueur de deux Ligue Europa avec le FC Séville, la « Tresh » a pendant un moment été considéré comme le meilleur latéral gauche français, ce qui lui a permis d'être sélectionné à cinq reprises en équipe de France. Mais les blessures à répétition ont d'abord mis fin à son aventure sévillane et l'ont par la suite obligé à prendre un abonnement chez le kiné.

Layvin Kurzawa grappille une place dans le classement des meilleurs latéraux français. CAR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article