Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Demies
  3. // Nantes-Monaco

Blas des as

À 24 ans, Ludovic Blas réalise la meilleure saison de sa jeune carrière, portant le FC Nantes dans le top 10 de Ligue 1 et jusqu'en demi-finales de Coupe de France, où les Canaris ont rendez-vous avec l'AS Monaco ce mercredi (21h15). Une manière d'enfin montrer la pleine mesure de son talent avant, sans doute, d'aller voir plus haut.


Si on lui avait suggéré, en 2018, que c'est avec Antoine Kombouaré trois ans plus tard qu'il briserait son plafond de verre, Ludovic Blas n'y aurait certainement pas cru. Au moment où le Kanak prend la porte à Guingamp après une entame de saison catastrophe, l'année du sacre des Bleus au mondial russe, l'au-revoir entre les deux hommes est au mieux cordial. « C'est sûr que l’on ne s’était pas très bien quittés, rejouait Blas pour So Foot en avril dernier. [...] Il y avait des choses que je ne comprenais pas et que je comprends maintenant. Il ne me faisait pas jouer, et je ne comprenais pas totalement ses reproches, ni pourquoi il me laissait sur le banc, alors que je sortais de l’Euro U19 et que je marchais sur l’eau. Je me suis braqué, et c’est pour ça que les gens ont dit qu’il y avait un problème entre lui et moi. Je ne comprenais pas ses attentes, et c’est pour ça que ça n’a pas vraiment fonctionné à Guingamp. »

« Je ne suis plus le même joueur »

Nous sommes en 2022, les destins des deux hommes se sont finalement recroisés 200 kilomètres au sud-est, à Nantes, et la donne a totalement changé. Après un premier exercice nantais en dents de scie (2019-2020) et un sprint final exceptionnel pour clôturer le cru 2020-2021 et sauver la peau du FCN, le milieu offensif a maintenu la cadence cette saison, et ce n'est pas pour rien si les Jaune et Vert ont déjà (presque) assuré le maintien et regardent vers le premier tiers du classement en plus de s'offrir un exploit contre le PSG et un parcours à rallonge en Coupe de France. S'appuyant notamment sur sa complémentarité avec la pépite Randal Kolo Muani, le milieu offensif rayonne dans le jeu et soigne notamment ses stats depuis août : 28 rencontres toutes compétitions confondues et douze pions, dont deux doublés sur la pelouse d'Angers en septembre et en huitièmes de la coupe face à Brest fin janvier. Surtout, le tireur de penalty officiel de la maison jaune (cinq sur cinq cette saison) est souvent le baromètre des Canaris et a pris l'habitude de faire basculer les matchs du bon côté.



Tantôt posé en faux numéro 9 pour animer une attaque dépourvue d'avant-centre crédible cette saison, tantôt écarté côté droit pour rentrer sur son pied fort, tantôt aligné dans l'entrejeu pour tâter le cuir en amont des actions comme à Metz dimanche, le joueur formé à l'EAG a enfin pris la dimension qu'il visait sûrement en déménageant dans la cité des ducs de Bretagne à l'intersaison 2019 (contre huit millions). Et son ascension coïncide étrangement avec l'apparition de Kombouaré sur le banc nantais, il y a un an. « À son arrivée, j’ai ressenti un peu d’appréhension, expliquait-il en fin de saison dernière toujours pour So Foot. Mais finalement, je ne suis plus le même joueur [...]. Avec mon expérience, ce n’est plus du tout pareil. Depuis son arrivée, on a eu des discussions. Il veut que je sois le leader technique de cette équipe, que j'aie des responsabilités. C’est ce qu’il me faut, et c’est ce que j’aime. »

Blas les masques

Six ans que l'on attendait que le gaucher à la technique léchée trouve enfin son rythme de croisière. Six ans entre le déclic survenu en 2021 et le triomphe des Bleuets à l'Euro U17, dont il avait été l'un des principaux acteurs lors de cet été 2016, entouré de Kylian Mbappé, Amine Harit, Issa Diop, Lucas Tousart, Faitout Maouassa, Paul Bernardoni, mais aussi... Marcus Coco et Jean-Kévin Augustin, deux coéquipiers aujourd'hui. Six ans, aussi, depuis les premiers coups d'éclat à Guingamp et les premières promesses d'un avenir qui s'annonçait radieux. Durant tout ce temps, celui qui s'est aujourd'hui offert les services d'un préparateur physique personnel depuis plusieurs mois a eu le temps de connaître quelques périodes de creux (à la fin de son aventure costarmoricaine ou au début de la nantaise) et de se remettre en question : « Il y a encore des moments où je ne suis pas à mon top niveau, témoignait-il en décembre pour L'Équipe. Mais j'arrive à visionner ces phases où je commence à baisser un peu la tête. J'aime avoir la balle, alors dès qu'on ne me touche pas, je commence à trop réfléchir, à vouloir tout faire tout seul [...]. Maintenant, je m'encourage tout seul, je me dis que c'est dans ces moments-là que je dois montrer que je suis devenu un autre joueur [...]. Les efforts à répétition, je sais que j'ai le coffre pour les faire, mais je ne les faisais pas tout le temps. Si la balle n'arrivait pas, je me disais : "Ah, j'y suis allé pour rien !" Et le coup suivant, la balle arrivait, et je n'y étais pas. »



Sollicité - du côté de l'Angleterre notamment - cet hiver, mais resté dans le 44, le grand pote de Marcus Coco vit certainement ses dernières semaines à la Jonelière et pourrait atterrir dans une formation plus ambitieuse dans quelques mois, ayant fait ce qu'il avait à faire sur les rives de l'Erdre. Au moins Pedro Chirivella, pas le dernier des benêts en matière de ballon, aura eu le temps de savourer la vie avec lui, comme il le clamait sans retenue dans nos colonnes, en novembre : « J’ai joué avec Coutinho, Firmino, Salah, Mané, je sais ce dont ils sont capables. Et quand je vois ce que fait Ludo à l’entraînement ou en match, il n’a rien à leur envier en matière de talent. Il est incroyable, spectaculaire, et son avenir s’annonce prometteur. Nous sommes souvent alignés ensemble au milieu, nous voyons le football de la même manière, et c’est un plaisir d’évoluer à ses côtés. » Reste à savoir s'il brillera autant quand il n'aura plus Nicolas Pallois pour lui distiller des caviars.



Par Jérémie Baron
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 13:00 EuroMillions mardi 28 juin 2022 : 176 millions d'€ à gagner ! 1 il y a 3 minutes La jolie feinte d'un U19 du FC Dallas lors d'une séance de tirs au but
Hier à 17:39 Le Borussia Mönchengladbach se met au rugby à l’entraînement 25 Hier à 16:11 Les supporters du Velež Mostar enflamment la ville pour le centenaire du club 21 Hier à 14:48 La Coupe du monde de baby-foot 2022 débute à Nantes ce mardi 72
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom