Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // AS Monaco-RC Strasbourg (3-0)

Falcao griffe Strasbourg

Efficaces quand il fallait faire mal et emmenés par un Radamel Falcao impliqué sur les trois buts de son équipe, les Monégasques font tomber Strasbourg (3-0) et confirment leur place de dauphin de la L1 avant le PSG-OL de dimanche soir.

Modififié

AS Monaco 3-0 RC Strasbourg

Buts : Rony Lopes (44e) et Falcao (51e et 67e) pour Monaco

À Monaco, il n'y a pas seulement ceux qui sont partis et ceux qui viennent d'arriver. Dans le contexte actuel, on aurait presque tendance à l'oublier, mais tous les protagonistes de l'exceptionnel exercice 2016-2017 de l'ASM n'ont pas mis les voiles. La preuve, au cours d'un match pas si simple face à Strasbourg et malgré les titularisations de Jovetić, Tielemans, Ghezzal ou encore Rony Lopes, c'est le taulier Radamel Falcao qui a fait parler la poudre. Auteur d'une passe décisive et d'un doublé, le Colombien a enlevé une bonne épine du pied à un champion de France en titre toujours en rodage, mais qui compte 15 points après six journées. Pas si mauvais pour une équipe dont on parle comme d'un arbre en automne, qui a perdu toutes ses bonnes feuilles.

Monaco pique quand ça fait mal


La boxe a eu son McGregor-Mayweather, la Ligue 1 a son Glik-Mangane. Gros duel dans cette rencontre entre le promu et le champion de France en titre, l'opposition entre les deux centraux fait plus d'étincelles que les centres de Jorge, franchement en galère sur son côté gauche. Dominateurs d'entrée de jeu, mais pas toujours inspirés avec le ballon, les Monégasques touchent rapidement la barre sur un joli lob du gauche de Jovetić et regrettent l'absence de Lemar sur un coup franc en mousse de Rony Lopes. Côté strasbourgeois, les courses de Seka et les percussions de Da Costa font mal, mais la maladresse technique de Saadi prive les Alsaciens d'une occasion vraiment sérieuse. Pas en reste, Terrier et Sacko tentent quelques incursions, mais, trop esseulés, se heurtent à Sidibé, Glik et Jemerson. Plus dangereux au fur et à mesure que les minutes passent, les coéquipiers de Ghezzal font le boulot à l'expérience, en faisant mal aux meilleurs moments. Lancé dans le dos de la défense strasbourgeoise juste avant la pause, Falcao envoie un centre parfait pour Lopes qui n'a plus qu'à pousser le ballon dans les filets. Dès le retour des vestiaires, Jorge, plus près, réussi son premier centre du match pour un Falcao qui ne se fait pas prier pour planter son but, même en position de hors-jeu.

Le cadeau de Mangane


Solides pendant une bonne heure malgré les assauts monégasques, les Strasbourgeois rament physiquement pour finir le match, à l'image de Kader Mangane. Pressé par Falcao, le défenseur central foire sa passe en retrait à destination de Kamara, à son aise ce samedi, et offre au Colombien une occasion qu'on ne propose pas à un buteur de cette trempe. Titularisé à la place de Subašić, blessé, Benaglio confirme son match sérieux en sortant parfaitement un bon coup franc strasbourgeois qui prenait la direction de son petit filet. La revue d'effectif de Jardin continue en fin de match, quand Keita Baldé, Carillo et Meité remplacent Jovetić, Lopes et Falcao. Oui, Monaco a de la profondeur de banc. Oui, à l'image d'une toute fin de match où Strasbourg aurait pu en planter un, Monaco a encore du travail. Mais Monaco vient surtout de gagner cinq de ses six premiers matchs de la saison. C'est mieux que la saison dernière.


  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Swann Borsellino
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 4 heures Drame de la rue d’Aubagne : Mbappé va rencontrer le fils de l'une des victimes 67

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    il y a 11 heures Dhorasoo a lui aussi eu une altercation avec Ribéry 68