Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Coronavirus

Coronavirus : comment terminer la saison sans jouer ?

Face au coronavirus qui empêche le ballon de rouler en reportant des matchs pour raison de santé, la bonne tenue du reste des compétitions est remise en cause, et des championnats sont même menacés. Heureusement, des solutions alternatives existent pour trouver des vainqueurs autrement que par des buts et ainsi achever la saison sans trop de problèmes.

Modififié

  • Disputer les matchs sur console

  • C'est certainement la solution la plus sûre en matière d'hygiène, la plus facile à mettre en place et la plus divertissante à observer. La plus fun, aussi, et la plus légitime. Simple : au lieu de faire disputer les matchs sur une pelouse et risquer nombre de contaminations supplémentaires dans les tribunes, il n'y a qu'à passer de la réalité à l'écran. Ainsi, les joueurs pourront rester en sécurité chez eux sans courir (le moindre danger) et devront cette fois faire parler le talent de leurs mains plutôt que celui de leurs pieds. Double avantage : les rencontres respecteraient le calendrier mis en place, et seraient diffusées sur Internet (contre paiement, bien entendu). Il serait même possible de prendre de l'avance sur le planning, les footballeurs-geeks pouvant enchaîner beaucoup plus de trois matchs en moins d'une semaine.

    Vidéo

    Quelques questions, cependant, se posent. Une caméra filmant le footeux en train de manier la manette serait-elle suffisante pour éviter les piratages ou les soupçons de manœuvres frauduleuses ? Que Neymar se fasse remplacer par Corentin Thuillier, alias « Maestro » , serait en effet considéré comme de la triche. Par ailleurs, les équipes évoluant à domicile auraient-elles le choix entre la console utilisée ou le jeu ? Quid des blessés, des suspendus et de la météo ? Faudra-t-il calquer le réel à la virtualité ? En tout cas, Jean-Michel Aulas sera dont l'obligation de ranger dans le tiroir une de ses punchlines favorites.


  • Faire un concours de créativité

  • Interdiction de se serrer la main, interdiction de s'embrasser, interdiction de s'approcher à moins d'un mètre de son pote, interdiction de se regarder au cas où le coronavirus serait capable de tisser une toile entre deux yeux... Bientôt, chacun des joueurs sera sanctionné de prison s'il ose saluer son partenaire de la mauvaise façon. Alors, il va falloir se montrer créatif pour continuer à faire perdurer la politesse.



    Le coude-à-coude - ou avant-bras/avant-bras - s'est déjà installé (alors qu'il représenterait un vecteur supplémentaire de propagation, puisque le coude est la zone où l'on doit éternuer et tousser), à peu près au même moment que le check ganté. Du vu et revu, qui ne rend pas hommage à l'inspiration du cerveau humain. Du coup, on pourrait imaginer les joueurs rivaliser d'idées dans des vidéos relayées sur les réseaux sociaux. Ces matchs, pouvant avoir lieu en direct, opposeraient onze hommes - masqués, on n'est jamais trop prudent - qui proposeraient tour à tour une façon innovante et esthétique tout en restant hygiénique de dire bonjour. Et au vu des réflexions consacrées aux célébrations de but, il est possible de tomber sur des perles.


  • Donner le vainqueur au tirage au sort

  • Ah, Galatasaray qui se fait sortir de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1963, l'Olympique lyonnais qui file en finale de Coupe de France 1967 sans battre Angoulême en trois parties, les Coupes d'Afrique des nations qui se jouent sur des coups de dé, les Pays-Bas troisièmes de leur poule durant la Coupe du monde 1990 par tirage au sort, l'Italie qui gagne le droit d'atteindre la finale de l'Euro 1968 sans s'imposer en demies... Que d'émotions, que de suspense, que de folie, que de surprises !



    Et si le coronavirus représentait une occasion en or pour remettre le hasard au premier plan en donnant chaque vainqueur selon le côté d'une pièce, à l'heure où la majorité des clubs crient à l'injustice à chaque décision arbitrale aidée de la VAR ? Privés de ballon, les fans et les footeux connaîtraient au moins un instant de pure dinguerie et les rencontres pourraient s'enchaîner de manière efficace. Seul problème : il conviendra de changer de pièce à chaque match, ou de la plonger au moins 24 heures dans du gel hydro-alcoolique avant chaque réutilisation. Sait-on jamais...


  • Récompenser les stades les plus propres

  • Il ne faudrait pas que le Paris Saint-Germain ait dépensé de l'argent pour rien, et que son initiative - finalement inutile - d'écurer de fond en comble le Parc des Princes en y vaporisant des produits nettoyants ne devienne un geste sans lendemain. Si elle n'a pas permis d'éviter le huis clos lors du huitième de finale de Ligue des champions entre les Français et le Borussia Dortmund, cette action responsable doit être encouragée et démocratisée au reste du monde pour rassurer tout le monde.


    Ainsi, les oppositions footballistiques pourraient se transformer en battles d'hygiène. Les joueurs auraient par exemple dix heures pour tout cleaner, ce qui devrait les responsabiliser quant à l'état des vestiaires qu'ils laissent parfois derrière eux. Des experts, munis de pipettes et combinaisons pour ne pas tomber malades, seraient alors chargés de détecter les indices bactériologiques et le taux de poussière afin de comparer les deux enceintes. Pas sûr, en revanche, que ça fasse davantage d'audience que l'émission C'est du propre.


  • Féliciter les prévisions les plus précises

  • Comment allier l'utile à... l'utile ? En exploitant l'origine du problème pour résoudre le problème lui-même. Le grand méchant coronavirus empêche la tenue des matchs ? Dans ce cas, faisons plancher les joueurs sur le coronavirus pour les départager. Le match se déroulerait en deux mi-temps. La première période consisterait en une recherche de prévision - et non de prédiction, comme le répètent les collapsologues - du nombre de nouveaux cas de patients touchés dans la semaine à venir, selon les régions. L'équipe la plus proche de la vérité du terrain remporterait cette première manche.


    Le seconde période serait un poil plus complexe : il s'agirait de bûcher sur des traitements thérapeutiques, et notamment sur des vaccins. Dès qu'une avancée majeure sortirait du crâne d'un footeux, alors son équipe marquerait deux buts après avis de scientifiques spécialisés. Et quoi qu'en disent les plus moqueurs, il n'y aurait pas forcément tant de clean-sheets que ça.

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
    Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE