Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // PSG-Rennes

PSG-Rennes : un sommet malgré tout

Défaits cette semaine en C1 par Leipzig et Chelsea, Paris et Rennes se retrouvent au Parc des Princes ce samedi soir pour un choc au sommet du championnat de France. Décimé par les blessures, et alors que l’avenir de Thomas Tuchel est discuté, le PSG va devoir se retrousser les manches pour ne pas perdre la main sur la Ligue 1. D'autant qu'en cas de victoire au Parc, Rennes pourrait provisoirement partager le trône avec son hôte parisien.

Avec toutes les galères que connaît le PSG en ce moment, on en aurait presque oublié la série en cours des Parisiens en Ligue 1 : sept victoires de rang et même 14 buts marqués pour un seul encaissé sur les trois derniers matchs. À première vue, il paraît presque impossible de se douter qu’un début de crise couve à Paris et que battre Rennes, ce samedi soir au Parc des Princes, déjouerait pas mal de pronostics.

Tuchel a chaud

Face aux Bretons, l’interrogation principale d’avant-match du PSG ne sera pas de savoir si Marquinhos doit jouer numéro 6 ou non, mais plus de former un onze de départ à peu près cohérent. Au rayon des absents : Kylian Mbappé, Keylor Navas, Presnel Kimpembe, Juan Bernat, Marco Verratti, Mauro Icardi, Julian Draxler et visiblement même Pablo Sarabia. Une hécatombe qui comporte son lot de polémiques puisque Mbappé et Neymar ont pourtant été convoqués en sélection pour la trêve internationale à venir. Face à cela, Thomas Tuchel s’avoue impuissant : « C'est le droit des équipes nationales d'appeler des joueurs et on ne peut rien faire, honnêtement. Je préfère toujours (les garder) quand des garçons sont blessés et ne peuvent pas jouer. C'est une phase super importante et c'est un bon moment pour récupérer des joueurs. »


L’entraîneur allemand, qui vit des jours difficiles, n’avait pas vraiment besoin de ça. Au club, selon les informations de RMC, on réfléchit même de plus en plus à l’avenir de l’Allemand et un nouvel accroc face à Rennes ne ferait qu’augmenter la pression de l’épée de Damoclès placée au-dessus de sa tête. Parmi les rares bonnes nouvelles, le possible retour aux affaires de Leandro Paredes et la bonne forme de Moise Kean devant, l’une des rares satisfactions parisiennes face à Leipzig. Et puis c'est tout. Mais Tuchel ne veut pas s’avouer vaincu d’avance : ce match face à Rennes doit permettre à Paris de creuser son avance sur le peloton, peu importe l’équipe qui débutera : « Rennes est une équipe forte, solide et courageuse. Ils jouent quasiment toujours en 4-1-4-1. C’est un grand challenge pour nous et aussi une grande occasion de gagner afin d’accroître la distance entre les deux équipes. Mais, on a besoin d’un effort collectif et d’une bonne performance. »

Rennes, un beau pari à tenter

Car dans le camp d’en face, la baffe reçue à Chelsea (3-0) et causée par un arbitrage défavorable n’a visiblement pas entamé l’envie des Rennais de s’offrir le scalp du PSG pour la quatrième fois en deux ans et demi toutes compétitions confondues. Les Rouge et Noir le savent : comme l’expliquait Julian Nagelsmann quelques jours plus tôt, le moment est idéal pour affronter Paris et repartir avec le sourire aux lèvres. Même si en Ligue 1, depuis le début de la C1, les Rennais peinent à confirmer les promesses d’un début de saison canon. La victoire face à Brest le week-end dernier est le seul succès (en sept rencontres toutes compétitions confondues) de la bande à Stéphan depuis le début du mois d’octobre.


Et si Eduardo Camavinga ne sera pas du déplacement dans la capitale, cela n’empêche pas Julien Stéphan d’avoir un plan dans les pattes : « Il faut absolument que l'on soit encore un petit peu plus rigoureux dans les moments clés. Pour le reste, on devra à nouveau montrer de la détermination et de la personnalité. On est capables de prendre le ballon, de le maîtriser. Sera-t-on capable de le faire plus que Paris, je ne sais pas, mais on devra essayer de réduire leur pourcentage de possession par rapport à ce qu'ils ont l'habitude de faire, et puis aussi qu'on soit en capacité de se créer des occasions et de mettre du danger chez eux. » Mais l’entraîneur du SRFC se veut quand même prudent : « Je ne suis pas sûr que Paris et ordinaire sonnent bien ensemble. Ça reste une équipe très forte quand on peut encore aligner Kean, Sarabia ou Di María ensemble. Il faut surtout penser à nous, comme à Chelsea. » Que le feu d’artifice commence.

Par Andrea Chazy
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.



Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 23:25 La Juve plie le Dynamo Kiev 8
Hier à 18:34 Viens défier la rédaction sur un quiz interactif équipe de France Hier à 17:30 La collection de tirages photo So Foot de décembre est dispo !
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 16:07 La police écossaise enquête sur le club de Saint-Mirren 10
Hier à 15:51 Le Graët : « La Coupe de France aura lieu » 33 Hier à 15:33 Thierry Henry prépare une série sur les coulisses du foot 11 Hier à 15:22 Des heurts en Tunisie lors d'un rassemblement pour le Croissant sportif chebbien 12 Hier à 15:02 Belgique-Suisse interrompu par une panne d'électricité 7 Hier à 14:13 Maracineanu espère avancer le retour du public dans les stades au 15 décembre 17 Hier à 13:42 En Copa Libertadores, Santos sort Quito après 25 minutes de temps additionnel 8 Hier à 12:25 L'UEFA prépare une révolution de la Ligue des champions à partir de 2024 92 Hier à 12:20 Flamengo éliminé de la Copa Libertadores 4 Hier à 11:33 Castex met quasiment un point final à l'édition 2020-2021 de la Coupe de France 91 Hier à 11:00 Ciccolini suspendu deux ans par la Ligue algérienne 848