Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // Euro 2020

Qui seront les nouveaux supporters « sympas » ?

Incapable de sortir d'un groupe de qualification dominé par la Suisse et le Danemark, puis éliminée en demi-finales de barrages de Ligue des nations par la Slovaquie, l'Irlande a privé ses supporters d'un nouvel Euro après une édition 2016 restée dans les mémoires. Pire, aucun match cet été ne se déroulera finalement sur le sol irlandais. Résultat, la Green Army se cherche un successeur pour le titre de supporters les plus cool d'Europe.

Modififié
De Paris à Bordeaux en passant par Lille et Lyon, les Irlandais avaient su multiplier les faits d'armes il y a cinq ans pour venir concurrencer les Islandais et leur clapping ou encore les Nord-Irlandais et leur « Will Grigg's on Fire » pour rafler le titre de supporters les plus cool de l'Euro. La police française leur demande de rentrer chez eux ? Ils inventent un chant en son honneur. Une femme et son bébé se retrouvent dans le même wagon de métro qu'eux ? Ils improvisent une berceuse. Ils abîment le toit d'une voiture ? Ils sont des dizaines à glisser des billets par la fenêtre pour dédommager son propriétaire. Un cycliste tente de traverser la foule ? Ils lui font rejouer E.T. avec les moyens du bord.


En 2021, dans ce vaste bazar qu'est cet Euro paneuropéen, on a du mal à comprendre où seront les supporters, où ils pourront aller, et combien ils y seront. Reste qu'il y en aura, et que la nouvelle coqueluche de l'Europe du foot se trouve parmi eux. Revue d'effectifs.

Les redoublants : Russes et Anglais


En voilà qui auront à cœur de se racheter une réputation lors de cette édition de l'Euro. Parce que leur participation à l'Euro 2016 n'a pas été oubliée, mais pas pour la même raison que la Green Army. Il suffit d'aller demander aux commerçants marseillais qui ont toujours bien en mémoire les violents affrontements entre Russes et Anglais le 11 juin 2016. Pas de foot ce jour-là, mais un pugilat informe à coups de pintes et de chaises en plastique entre deux hordes d'hommes se trouvant à mi-chemin entre le combattant de MMA et le pilier de comptoir bedonnant. Commentaire blasé de Gary Lineker ce jour-là : « On a l'impression que ça arrive seulement là où les Anglais vont... » Eh bien ça tombe bien : en 2021, les Three Lions joueront leurs trois matchs de poule à Wembley. Les Russes, eux, en joueront deux à Saint-Pétersbourg. Chacun chez soi, et les hippopotames seront bien gardés ? On croise les doigts. L'avantage après un tel Euro, c'est qu'on ne peut que faire mieux.

Les petits nouveaux : Finlandais et Nord-Macédoniens


C'est une valeur sûre en compétition internationale : si vous voulez vibrer, allez voir les petits nouveaux. Ceux qui écrivent l'histoire de leur pays rien que par leur présence, chez qui le moindre but déclenche des torrents de larmes.

Il y a cinq ans, les novices avaient fait plus que tenir leur rang en tribune. Les Islandais d'abord, qui avaient emmené pas moins de 10% de leur population dans leur valise pour l'Hexagone, faisant résonner leur clapping partout où ils passaient. Les Nord-Irlandais, ensuite, qui ont su à la fois remettre au goût du jour Gala le temps d'un été, et s'époumoner toute la compétition pour glorifier un joueur qui n'aura pas joué une seule minute. Avec de tels exemples, on doit dire que la barre est assez haute pour la Finlande et la Macédoine du Nord. Et ça tombe bien : ils ont aussi leurs arguments à faire valoir.

Du côté finlandais, on peut s'attendre à du lourd venant du pays le plus heureux du monde selon le classement du très sérieux World Happiness Report. Parce qu'on n'a aucun mal à imaginer les Finlandais beugler « Teemu Pukki on tulessa » - traduction approximative de Will Grigg's on fire en finnois - après une nouvelle réalisation de leur buteur maison. Parce que la Finlande affronte son voisin russe qu'elle n'a jamais battu en 109 ans de confrontations, ponctués d'un 0-10 en 1957 ou encore d'un 2-10 en 1978. L'été 2021 sera celui où la Finlande décollera de son front son étiquette de « nation de hockey » .

Pour la Macédoine du Nord, l'histoire est encore plus belle. Longtemps resté dans l'ombre de la Grèce et de la Bulgarie, le foot macédonien est cette fois seul représentant de la région, alors que ses deux encombrants voisins sont restés sur le carreau des qualifications. Les Lions rouges - le surnom de l’équipe macédonienne - ont réussi à unir toutes les minorités du pays derrière un onze mixte et paradoxalement ultra soudé. Pourquoi les supporters macédoniens sont les plus cool d'Europe ? Pas besoin de long discours, le clip officiel de la sélection parle de lui-même. Parce que rien ne vaut Goran Pandev qui marche devant un fond vert avec un grand sourire sur fond de musique épique.


La revanche des Scots : les Écossais


Le coup avait été dur pour le peuple écossais : en 2016, toutes les équipes des îles britanniques se qualifiaient pour l'Euro en France. Toutes ? Non. Un pays d'irréductibles Écossais résiste encore et toujours à la qualification. Résultat, les Boys de Glasgow voient leurs collègues anglais, gallois ou irlandais s'amuser sans eux. Autant dire que cette année, on risque d'entendre le Flower of Scotland (à savoir le plus bel hymne d'Europe, un point c'est tout) résonner dans les stades européens. Et quand on sait que le premier voyage des Écossais se fera à Wembley pour une rencontre aux doux airs de Tournoi des Six Nations, on se dit que ça ne peut être qu'exceptionnel. Parce que même s'il a pu sauver l'honneur par moment ces dernières années, le XV du Chardon écossais n'a que trop l'habitude de servir de paillasson à l'équipe anglaise. Cet été, leurs homologues footeux menés par Andy Robertson auront l'occasion de laver définitivement l'affront, sans avoir à subir l'arrogant Swing Low Sweet Chariot de Twickenham.

Force en présence, groupes, cotes des bookmakers, nous avons analysé toutes les infos pour vous donner nos pronostics sur Qui va gagner l'Euro 2021.

Par Maurice de Rambuteau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 18:12 Canal+ se retire de la Ligue 1 ! 205
Hier à 16:49 La Ligue 1 diffusée sur Amazon et Canal+ sur la période 2021-2024 67


Hier à 15:03 Revivez le quiz spécial « équipe de France 98 » avec Enzo le Footix 1
Partenaires
Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 12:13 (Podcast) Football Recall / Épisode 1 : Verratti, Jorginho et les pénos
Hier à 09:00 Plus d'indulgence sur les hors-jeu en Premier League la saison prochaine ? 55