Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 24e journée
  3. // Chelsea/Manchester City

Eto'o et la modestie

Modififié
Doté d'un palmarès bien garni, Samuel Eto'o est sans aucun doute un joueur phare de ces dernières années. Cependant, il manque peut-être une qualité au Lion indomptable : l'humilité.

Interrogé par le quotidien Le Monde avant le choc contre Manchester City ce lundi, l'international camerounais (114 sélections, 56 buts) n'a pas mâché ses mots concernant son statut : « Je n'ai rien à montrer. Je suis Samuel Eto'o. Et je ne crois pas que je doive montrer quoi que ce soit à qui que ce soit (…). Je n'appartiens pas au groupe de joueurs considérés comme bons, mais au groupe des grands joueurs. »

En assurant que le choix de venir à Chelsea était dû à 80% à l'arrivée de José Mourinho, son entraîneur à l'Inter de Milan, Eto'o Fils a également mis en avance son aura internationale : « Partout où vous allez, il y a des jeunes qui s'identifient à moi, et ce que je veux, c'est que tous ces jeunes qui rêvent de devenir Samuel Eto'o soient respectés partout où ils iront. Les gens rêvent d'avoir ma carrière. (...) Je crois que peu de joueurs peuvent être contents de dire : "On a eu une belle carrière." Jusqu'à présent, la mienne est magnifique. »


Du lourd. AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Le Kiosque SO PRESS

Hier à 16:29 La VAR débarque en Premier League la saison prochaine 16
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi
Hier à 11:52 Diego Maradona : « Mourinho est le meilleur coach du monde » 76