Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // PSG-Strasbourg

Et si Strasbourg refaisait le coup face à Paris ?

Trois jours après la défaite concédée à Madrid en C1, le PSG accueille Strasbourg qui avait été la seule équipe du championnat à battre la bande à Neymar lors de la phase aller (2-1). Si la tâche s’annonce toutefois difficile, les Alsaciens envisagent pourtant bien de profiter de ce contexte pour refaire le coup au Parc des Princes et réaliser ainsi un exploit que personne n'a réalisé depuis six ans : prendre six points sur six face à Paris.

Modififié

La défaite à Madrid peut laisser des traces

Dans quel état d’esprit les Parisiens aborderont-ils cette vingt-sixième journée de Ligue 1 ? La question mérite d’être posée, trois jours après la désillusion de Santiago Bernabéu. Tout le club parisien – des joueurs aux supporters, du staff aux dirigeants – attendait ce match aller contre le Real Madrid avec une impatience non dissimulée. Le PSG, entré dans une nouvelle ère cet été avec les arrivées de Neymar et Mbappé, devait franchir un cap sur la scène européenne et tenir la dragée haute à des Merengues relégués à dix-sept points du Barça en Liga. Oui, mais voilà, Paris a ouvert le score, Paris a inquiété le Real, Paris a livré une belle prestation, mais Paris a perdu.


Une défaite qui pourrait bien laisser quelques traces dans les têtes parisiennes, même s’il est encore beaucoup trop tôt pour tirer des conclusions hâtives sur la fin de saison à venir des hommes d'Unai Emery. L’histoire récente du club de la capitale en Coupe d'Europe est là pour nous le rappeler. Le PSG n’était pas encore qualifié après sa victoire 4-0 au Parc contre le Barça la saison dernière au même stade de la compétition, tout comme il n’est pas encore éliminé après cet échec en terre madrilène. Reste à savoir de quelle manière Unai Emery, pas forcément irréprochable sur son coaching à Bernabéu, saura remobiliser son vestiaire avant le match retour prévu le 6 mars. Après la défaite 3-1, déjà, sur la pelouse du Bayern début décembre, le club de la capitale s’était rassuré quatre jours plus tard en disposant du LOSC au Parc... 3 buts à 1, décidément. Avis aux parieurs, la cote du 3-1 pour Paris face à Strasbourg est à 10.


Paris jouera sans Mbappé, mais face à Bakary Koné

Seul buteur parisien lors du match aller à la Meinau, Kylian Mbappé ne participera pas à ce PSG-Strasbourg ce samedi. Après avoir écopé d’un carton rouge contre Rennes en Coupe de la Ligue, l’attaquant international purge son deuxième match de suspension. Il devrait sans doute être remplacé par Ángel Di María dans le trio d’attaque parisien. L’ailier argentin, en forme depuis le début de l’année 2018 (9 buts et 6 passes décisives, toutes compétitions confondues), aura sûrement à cœur de montrer à Unai Emery qu’il aurait pu poser des problèmes à la défense merengue en C1. L’absence de Mbappé pourrait toutefois bien soulager une défense strasbourgeoise privée pour deux mois de son leader et capitaine Kader Mangane, touché à la cuisse gauche.


Pour le remplacer, Thierry Laurey fera appel à Bakary Koné, qui s’était déjà imposé face au PSG d’Edinson Cavani avec l’OL en avril 2014 à Gerland (1-0), puis en février 2016 au Groupama Stadium (2-1). « Bako le général » sait parfaitement comment s'y prendre pour faire tomber le PSG.

Bakary Koné chante avec le Burkina Faso


Martin Terrier, nouveau calvaire de Thiago Silva ?

La nouvelle est tombée quelques minutes avant le coup d’envoi de ce Real-PSG. Presnel Kimpembe titulaire aux côtés de Marquinhos en défense centrale, Thiago Silva sur le banc. Critiqué pour sa gestion du désormais célèbre « penaltygate » , Unai Emery a envoyé un signal fort au capitaine du vestiaire parisien mercredi. Souvent fébrile dans les gros matchs, Thiago Silva a donc suivi la défaite de ses coéquipiers depuis la touche, de quoi saper encore un peu plus son moral et sa confiance. Solide dans l’ensemble à Madrid, en dépit des trois buts encaissés, la charnière centrale pourrait être à nouveau modifiée contre Strasbourg de manière à laisser une petite place à l’ancien Milanais. Après avoir ruiné la fin de carrière de Jérémy Toulalan en inscrivant un très joli but lors d’un Bordeaux-Strasbourg (0-3), Martin Terrier, futur joueur de l’OL l’été prochain, aimerait sans doute faire subir le même sort au capitaine parisien. La tâche s’annonce tout de même plus rude.

But Martin Terrier Bordeaux Strasbourg


Nancy attend son successeur

Vainqueurs deux buts à un lors du match aller, les Strasbourgeois ont l’occasion d’empocher six points sur six dans leurs confrontations directes avec le Paris Saint-Germain cette saison. Un exploit qu’aucune équipe du championnat de France n’est parvenue à réaliser depuis l’AS Nancy Lorraine en 2011-2012, première saison de l’ère QSI. Les hommes de Jean Fernandez l’avaient emporté 0-1 au Parc avant de s’imposer 2-1 à Marcel-Picot cinq mois plus tard. Javier Pastore, seul joueur de l’effectif actuel à avoir connu ces deux défaites, avait disputé l’intégralité des deux matchs. Après la Lorraine, au tour de l’Alsace ?

Par Maxime Feuillet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Concours FIFA 19 Gagne un séjour à Barcelone pour assister au Clasico il y a 38 minutes Un chien tacle un joueur en D4 roumaine 2
il y a 5 heures DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 16:26 Une amende de 2250 euros pour Lampard 12