Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 16es
  3. // Lokomotiv Moscou-Nice

Et si Neymar avait signé au Lokomotiv en 2009...

En 2009, Neymar fut proche de rejoindre le Lokomotiv Moscou. Sauf que l’affaire a capoté. « Il était très jeune et nous ne savions pas comment il allait s'adapter à la Russie, expliquait l’ancien président du club Nikolai Naumov à Sport-Express. Il était si fragile, si frêle que nous avons rejeté l’idée. » Mais à quoi aurait ressemblé le monde si la starlette de Santos avait rejoint la Russie ? L'heure du déplacement de l'OGC Nice au Lokomotiv Moscou est un moment idéal pour répondre à cette question.

Modififié

Janvier 2009 : le Lokomotiv recrute Neymar


Qu’il est fier, Nicolai Naumov. À peine installé à son poste de président du Lokomotiv Moscou, il peut se targuer d’avoir dégoté un des espoirs les plus brillants du foot brésilien, celui que certains présentent comme le nouveau Pelé : Neymar da Silva Santos Junior. Les 10 millions d’euros proposés auront suffi pour convaincre le club de Santos et l’entourage du joueur de 16 ans. Une belle prise, puisque les cheminots moscovites laissent à quai la plupart des mastodontes européens, qui affûtaient leurs arguments pour attirer le crack lors du marché estival suivant.

Septembre 2010 : Neymar vole un penalty à Dmitri Sychev


Junior a le blues. Fatigué d’avoir les pieds congelés, lassé d’explorer les nuits moscovites avec son compatriote du CSKA Vágner Love, perturbé par la concurrence d’Alan Gatagov, la pépite du centre de formation moscovite, il traîne son spleen jusque sur le terrain. Lors d’un match face au Zénith Saint-Pétersbourg, il fait étalage de toute son insolence face à Yuri Semin. Le coach avait désigné Dmitri Sychev pour tirer un penalty, mais le Brésilien se saisit du ballon et insulte son coach en portugais. Choqué, son compatriote et adversaire d'un soir, Bruno Alves, traduit mot pour mot ses propos au coach du Lokomotiv. Tête de gondole du club, Neymar pensait disposer d’un petit pouvoir et réclame la tête du technicien. Sauf qu’on ne désobéit pas impunément à Yuri Semin et ses vingt saisons aux manettes de la Loko. Ni une ni deux, la diva paulista est prêtée dans tous les clubs possibles et imaginables des divisions inférieures de l’ancien bloc soviétique, de l'Estonie au Kazakhstan. Foutu syndrome Freddy Adu.

Juillet 2013 : Le PSG préfère Ganso à Lucas Moura


Après la courte, mais fulgurante « Neymania » , c’est un autre talent de Santos qui apparaît comme l’avenir des Auriverde. En 2011, Paulo Henrique Ganso a gagné la Libertadores et s’est depuis imposé comme une pièce maîtresse de la Seleção. Le moment idéal pour conquérir l’Europe. Leonardo, le directeur sportif du PSG, était sur le point d’engager Lucas Moura, mais se ravise pour saisir cette occasion immanquable. Les Parisiens lâchent 57 millions d’euros et salivent d’avance quant à son association avec l’autre maestro de la capitale, Javier Pastore. Le slogan « Dream Bigger » se concrétise enfin, et ce maillot jaune poussin sied autant à Ganso qu’au Suédois Zlatan Ibrahimović. Après une adaptation express, Ganso entame le Mondial à domicile brassard autour du biceps, même si, blessé, il ne peut que regarder ses coéquipiers se faire désosser par les Allemands. Qu’importe, le voilà dans la cour des grands, en position d’outsider dans la course au Ballon d’or, juste derrière Cristiano et Messi.

Mai 2017 : Nice est champion de France


La gifle subie en Ligue des champions face au Barça est encore dans tous les esprits, surtout dans celui de Ganso. Cette bérézina lui a fait prendre conscience que Paris est trop petit pour lui et le voilà qui clame avant la fin de la saison son envie de rejoindre des Culés prêts à poser la somme astronomique de 220 millions d’euros pour racheter son contrat. Pendant ce temps, Nice profite de la crise de ménage chez le champion en titre et du fait que Monaco jette toutes ses forces dans sa fabuleuse épopée européenne pour arracher à la surprise générale l’Hexagoal. Un coup à la Montpellier 2012 que l’OGC Nice doit surtout à son trio magique Belhanda-Balotelli-Ben Arfa. Ce dernier n'avait pas cédé aux sirènes du PSG la saison précédente à cause justement de la présence d’un Ganso qui ne laissait aucune miette. Hatem accepte cette fois-ci de rejoindre la capitale pour prendre la relève du Brésilien. Pour le plus grand bonheur de la communauté YouTube.

Novembre 2017 : Ben Arfa flambe avec les Bleus, Balotelli qualifie la Squadra Azzurra


La désormais fameuse BBB exporte son mojo sur la scène internationale. Belhanda envoie les Lions de l’Atlas en Russie, HBA retrouve une place de titulaire sur le côté droit en équipe de France, renvoyant Ousmane Dembélé et Kylian Mbappé à leurs études en U21. Mais le grand bonhomme de ce mois-ci est Mario Balotelli, puisque l’attaquant du Gym a enfilé son costume de sauveur de la nation. Son but décisif au match retour du barrage face à la Suède permet à l’Italie d’éviter un drame. Présent dans les travées de San Siro ce soir-là, le président de l'Inter, Erick Thohir, est séduit et pousse pour que Super Mario fasse son retour chez les Nerazzurri. Après tout, la Terre est ronde pour une seule bonne raison...

Janvier 2018 : Neymar qualifie Nice pour les huitièmes de finale de la Ligue Europa


La ligne d’attaque décimée, les Aiglons sont reversés en Ligue Europa. Mais Jean-Pierre Rivère est un homme de défi, et Lucien Favre a une mémoire d’éléphant. Un attelage efficace pour remettre en selle des joueurs a priori cramés. Le Suisse se creuse la tête et se souvient alors d’un match de pré-saison face aux Bulgares du Cherno More Varna, lors d’un stage sur les bords de la mer Noire avec le Borussia Mönchengladbach. Un homme l’avait particulièrement marqué à l’époque. Son nom ? Neymar Junior. Bonne pioche puisque c’est revanchard et le mors entre les dents que ce diable de Neymar renverse quelques semaines plus tard une situation compromise en seizièmes de finale de Ligue Europa, en inscrivant un triplé face au... Lokomotiv Moscou. Comme quoi, les choses vont vite dans le football.

Par Mathieu Rollinger Toute ressemblance avec des situations réelles ou avec des personnes existantes ou ayant existé ne seraient pas que complètement fortuite.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible