Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 6 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Et si Monaco avait pris Stéphan...

Lors de la 19e et dernière journée aller de Ligue 1, Monaco a perdu (contre Guingamp), tandis que Rennes a gagné (face à Nîmes). Comme souvent depuis la nomination de Julien Stéphan sur le banc breton. Mais que se serait-il passé si la Principauté l'avait placé sur sa banquette au lieu de lui proposer un poste de numéro deux derrière Thierry Henry ?

Modififié

... Monaco serait sur le podium de Ligue 1


Et certainement encore en lice en Coupe d'Europe, que ce soit en huitièmes de finale de Ligue des champions ou en Ligue Europa. C'est mathématique : depuis que Julien Stéphan a été nommé sur le banc du Stade rennais le 3 décembre 2018 à la place de Sabri Lamouchi, les Bretons ont gagné l'intégralité de leurs matchs disputés (cinq sur cinq toutes compétitions confondues). Sans trop se projeter – et surtout pas de manière exagérée –, on peut donc aisément dire que l'ASM aurait remporté toutes ses parties si elle avait choisi JS pour succéder à Leonardo Jardim le 13 octobre 2018.


Ce qui aurait donné vingt points supplémentaires au Rocher (six défaites pour seulement deux victoires et un nul avec Thierry Henry), plaçant le club au troisième rang avec 33 unités. Juste devant l'Olympique lyonnais, et juste derrière Lille. Avec ce genre de raisonnement scientifique, une autre conclusion peut s'imposer : des Rouge et Noir dirigés par Henry seraient sûrement relégables. Ou en position de barragistes.


... Monaco aurait conservé son modèle économique


Zéro changement dans l'effectif. Pour inverser la courbe de résultats du Stade rennais, Stéphan a compté sur les mêmes éléments dont disposait Lamouchi et n'a pas eu droit à des renforts, la période du mercato ne s'ouvrant pas avant la trêve hivernale. En Principauté, le fils de Guy n'aurait donc eu d'autres choix que de faire performer les joueurs présents sous son coude. Et il aurait évidemment réussi.


Du coup, Aleksandr Golovin aurait vu sa cote gonfler, Danijel Subašić aurait retrouvé les cages en même temps que le plaisir de refouler les pelouses, Youri Tielemans aurait pris quarante millions, Pelé aurait brillé autant qu'Hatem Ben Arfa, Moussa Sylla se serait révélé et Willem Geubbels aurait percé. Les dirigeants auraient alors pu se frotter les mains à l'approche du marché des transferts, de juteuses ventes ayant mille fois plus de chances d'aboutir que dans la réalité. Comme avant, quoi. Radamel Falcao et Andrea Raggi ? Le premier aurait filé en Chine en janvier, le second serait devenu éducateur pour les U13. Un beau roman.


... Passi aurait joué les pompiers de service à Rennes


À l'origine, Stéphan était envisagé comme le nouvel entraîneur adjoint d'Henry à Monaco. Proposition refusée par le principal intéressé. Mais puisque nous parlons de fiction, imaginons qu'il l'ai acceptée. Ou qu'il soit carrément devenu le numéro un devant l'ancien international, peu importe. Une chose semble certaine : Franck Passi, récemment intronisé bras droit de Titi, n'aurait pas eu de place. Il aurait donc dû en chercher une ailleurs.


À Rennes par exemple, où les relations entre Lamouchi et Olivier Létang n'étaient de toute façon pas suffisamment au beau fixe pour continuer la collaboration. Sabri sorti, c'est Passi qui serait venu jouer les pompiers de service. Comme il a pu le faire à Lille il y a deux ans avant l'arrivée de Marcelo Bielsa. Dans la peau du number one, celle qu'il veut enfiler à long terme. Mais qu'il aurait perdue très rapidement en dépit de bons résultats au profit d'un nom plus sexy. Comme celui d'Henry, qui aurait voulu voler de ses propres ailes après une bonne expérience de l'ombre à Monaco. Vous suivez ?


... La rumeur Fàbregas serait née à Marseille


À l'instar de celles de Diego Carlos et de Michy Batshuayi. Cesc Fàbregas à l'ASM, on va en entendre parler encore de longues journées. Le frangin va évoquer le sujet lors du repas de famille de Noël, le papa va enchaîner en assurant que c'est une mauvaise idée et en ajoutant que tous les footballeurs sont surpayés, et peut-être même que la grand-mère va donner son avis sur la question si son appareil auditif lui a permis de suivre la conversation.


Avec Stéphan à Monaco, il n'y aurait plus eu le moindre problème dans l'entrejeu – en témoignent les bonnes performances actuelles des milieux rennais –, donc pas de possible transfert de l'Espagnol en Principauté. Mais la problématique n'aurait pas été supprimée pour autant : il aurait tout simplement fallu remplacer Monaco par l'autre club du Sud qui ne va pas bien, c'est-à-dire Marseille. Et ASM par OM, par ricochet.


... La Belgique aurait gagné l'Euro 2020


Une autre option envisageable s'il s'agit de refaire le monde avec un Stéphan coach de l'ASM, c'est de voir Henry rester en poste avec la sélection belge. Et comme les Diables rouges ont grandement évolué avec TH (mais pourquoi la Fédération française de football ne lui a rien proposé, pourquoi ?), le chemin aurait inévitablement mené au sacre lors de l'Euro 2020. Le Plat Pays, aidé par un Français, aurait eu sa revanche et tout le monde serait content.



Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 5 heures Austin nouvelle franchise de MLS 28 Hier à 17:46 La subtile repartie d'un entraîneur à une question aberrante 53
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
À lire ensuite
Paris dit merci à Mbappé