Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // CAN 2019
  2. // Quarts
  3. // Nigeria-Afrique du Sud

Et revoilà Ighalo

Après l’élimination contre l’Argentine au Mondial 2018, Odion Ighalo avait été conspué et menacé de mort par les supporters des Super Eagles. Un an plus tard, après avoir refusé le Barça et permis au Nigeria de dompter le tenant du titre camerounais en huitième de finale, le voilà co-meilleur buteur de la CAN. Une réussite qui ne demande qu'à être confirmée, ce soir au Caire face à l'Afrique du Sud (21h).

« Je m'excuse auprès du Nigeria. Je m'excuse auprès de mes coéquipiers. J'assume la responsabilité de ce match parce que j'ai raté deux occasions de but qui auraient dû changer le match. » Ce soir-là, les excuses d’Odion Ighalo ne suffiront pas pour calmer la haine des supporters nigérians. Frustrés par la défaite contre l’Argentine et l’élimination, ils s’en prendront ouvertement à leur attaquant sur les réseaux sociaux, allant jusqu'à le menacer de mort. Mais samedi, après son doublé contre le Cameroun, les langues de vipère ont pris congé et le sélectionneur Gernot Rohr a pu jubiler. Même Olubankole Wellington aka Banky W, rappeur et homme politique nigérian, a exhorté les supporters nigérians de s’excuser auprès d’Ighalo à la suite de sa performance XXL. Un juste retour des choses.

Pas le temps de niaiser


En septembre 2018, alors que le Nigeria est au pied du mur dans les phases de qualification pour la CAN après une défaite contre l’Afrique du Sud, Gernot Rohr refait appel à Ighalo. « Je tiens à remercier Rohr parce qu'après le Mondial, il m'a appelé et je lui ai dit que j'envisageais d'arrêter parce que ce n'était pas facile. [...] Ça m'a donné la confiance dont j'avais besoin. Je veux le remercier de m'avoir défendu, de m'avoir parlé comme un père et de m'avoir encouragé. » L’attaquant de Changchun Yatai (Chine), qu’il a rejoint en janvier 2017 contre 23 briques, donne raison à l’entraîneur allemand puisqu'il marque dès son retour, et met fin à un an d'abstinence avec les Super Eagles. Le mois suivant, Ighalo remet le couvert et inscrit cinq buts lors de la double confrontation contre la Libye.

Le Barça, c'est pas Shenhua


Mais à son retour de sélection, l’ancien compère de Troy Deeney à Watford ne peut empêcher la descente de son club alors qu'il a fini deuxième meilleur buteur de la première division chinoise. Inquiet pour le futur de son poulain, Gernot Rohr lui conseille en conférence de presse de vite rebondir. « Maintenant qu'il est en deuxième division, que va-t-il se passer ? J'espère qu'il reviendra dans un club de première division. Son club le veut, mais je pense que c'est mieux pour nous et pour lui de jouer en première division ou de retourner en Europe. » À l’hiver 2019, alors que le Barça cherche une doublure au poste de numéro neuf et le sonde, l’ancien de Grenade décline l’offre. « Je venais de terminer deuxième meilleur buteur en Chine avec 21 buts. J'estimais mériter mieux. Nous avons rejeté l'offre » , révèle-t-il à la BBC quelques semaines après s’être finalement engagé avec le Shanghai Shenhua.


Dans la foulée, le repenti fait de nouveau surface dans la liste de Rohr et valide sa participation à la CAN, la première de sa carrière, à 30 ans. Remplaçant lors du premier match contre le Burundi, il entre en fin de match et inscrit le troisième but des siens. Titulaire le reste de la phase de poules, il a crevé l'écran face au Cameroun. Bien entouré par Musa et Iwobi, il inscrit un doublé et célèbre le premier but façon Nwankwo Kanu avant de délivrer une passe décisive au joueur d'Arsenal. Ce mercredi, contre l’Afrique du Sud, les Super Eagles tenteront de se qualifier pour le dernier carré et ainsi confirmer leur belle Coupe du monde de l’été dernier. Pour Odion Ighalo, le challenge est déjà relevé et son featuring avec Rohr est déjà un des tubes de l'été.

Par Maxime Renaudet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article