Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Zaha et la fille de David Moyes

Est-ce grave de coucher avec la fille de son coach ?

18 millions d'euros, zéro minute de jeu. Dire que quelque chose ne tournait pas rond, en 2013, entre Manchester United et celui qui devait être l'une de ses recrues phares, Wilfried Zaha, est un fait. Simplement, la presse anglaise ne faisant jamais rien comme les autres, une rumeur veut que l'Anglais ait été trouvé dans le même lit que Lauren Moyes, la fille de son coach de l'époque. Certainement faux, comme beaucoup d'autres, ce ragot a le mérite de soulever une question : est-ce grave de coucher avec la fille de son coach ?

Modififié
No zob in job. La formule a le mérite d'être claire, les adultes n'étant que de grands enfants, tout ce qui est interdit devient attrayant. Attrayant comme le fantasme de ce jeune stagiaire de La Défense un peu en valeur dans son costard cintré et qui aimerait transformer l'open-space en Cougar Town ou comme ce cliché de la secrétaire en tailleur-lunettes ne s'éloignant jamais trop de la photocopieuse. Derrière le rêve et l'imaginaire se cache pourtant une réalité. Le monde du travail est un monde de sexe, d'amour et de conneries. Et si, selon le sociologue Didier Demazière, responsable du programme doctorat en sociologie à Science Po Paris, « le monde du football n'est pas un milieu professionnel comme les autres » , le problème finit tout de même par se poser. Ce fut notamment le cas lorsque les médias anglais ont prêté à la pétillante Lauren Moyes une relation avec le joueur de son coach de père, Wilfried Zaha (joueur qu'elle défend ouvertement sur Twitter suite à sa bagarre en sélection anglaise Espoirs). Alors, est-ce que toucher à la descendance de l'autorité supérieure est un drame professionnel ?

Des exemples multiples

« Sortir avec la fille du boss, c'est possible, mais à certaines conditions. » Didier Demazière, qui a notamment travaillé sur le monde du travail, sait de quoi il parle. « Le plus rare, c'est que ça sorte de manière publique. Normalement, ça reste dans un cercle très fermé » , poursuit le sociologue formé à Lille. Évidemment plus médiatisé qu'une vie de bureau standard, où beaucoup aimeraient pourtant tourner des épisodes de Caméra Café, le monde du sport a déjà connu ce genre de situations. Difficile, par exemple, lorsque l'on s'appelle Vincent Clerc et que l'on est un rugbyman de standing international, de cacher à long terme que sa femme s'appelle Valérie Noves et n'est autre que la fille de Guy, entraîneur du Stade toulousain. À la clé, un surnom : « Le gendre » et des situations insolites comme ce dimanche 2 janvier 2011 où, face à Castres, Clerc a quitté la pelouse en début de seconde mi-temps pour aller voir sa femme accoucher à la maternité. « La relation est asymétrique, car c'est le boss qui prend les décisions professionnelles. Si c'est pour se mettre le coach à dos, c'est inutile. Si ça dure, ça risque de poser un problème plus général dans la mesure où il peut devenir le pestiféré ou le préféré sans que cela ne tienne de ses performances sportives. Mais il n'y a pas de secret, ça dépend surtout des caractères » , tranche logiquement Démazière, même si le cas Clerc n'est pas isolé. Au vrai, que ce soit Mark van Bommel (avec la fille de l'ancien sélectionneur Van Marvijk), Alexandre Pato (avec la fille de Berlusconi) ou Matt Saracen (avec Julie, la fille du coach Taylor dans Friday Night Lights), de nombreux exemples montrent qu'il est possible d'avoir une relation avec la fille de son entraîneur. « Je ne pense pas que ce soit une bonne ou une mauvaise idée. L'amour ne se commande pas » , poursuit Démazière, romantique.

Un souci de manière


Sauf que les joueurs de foot ne sont pas tous aussi romantiques que notre cher sociologue. Au vrai, ce qui peut déranger, outre la relation en elle-même – si le coach n'aime pas son joueur humainement, ou pour les soucis hiérarchiques - c'est aussi la manière. La presse anglaise avait balancé que Zaha et Lauren avaient été « surpris sur l'oreiller » , ce qui, il faut bien l'admettre, laisse présager autre chose qu'un bain avec des roses et du lait d'ânesse avec un film de Walt Disney en fond sonore. Au fond, le coach étant avant tout un père comme les autres, le souci principal est également la manière. Et l'entraîneur de foot ayant généralement une connaissance parfaite de son vestiaire et de ce qu'il s'y dit, il ne reste pas dupe bien longtemps. Beaucoup trop de testostérone, d'abdos et de condition physique pour ouvrir grand la porte à son avant-centre le soir pour le dîner familial. Cela étant, il a existé, par le passé, des cas de figure où on ne demandait même pas au boss d'ouvrir la porte et, il faut bien le dire, cette situation était encore plus mal vécue. Oui, parfois, la source des convoitises n'est pas la fille, mais la femme. Une pensée pour « les bannis de Domenech » . Dans le foot féminin, la question inverse se pose également. Et si une joueuse se tapait le fils du coach ? Pour Didier Demazière, « le problème étant un souci de hiérarchie, de relations amoureuses et pas de genre, cela ne changerait rien à la situation » . Dans le fond, cela rejoint le souci « hiérarchique » posé par ce genre de relations. Sur la forme, on imagine assez aisément que si l'affaire Zaha avait été avérée, David Moyes serait – et c'est malheureux – moins monté au créneau si Wilfriedette Zahia avait été retrouvée dans le lit de son viril fiston Laurent Moyes. De toute façon, pour éviter tout ça, il n'y a qu'une solution : se taper le/la coach.

Par Swann Borsellino et Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 2 heures Harry Redknapp grand vainqueur d'une télé-réalité britannique 5 il y a 5 heures Gourcuff out jusqu'en 2019 42
Partenaires
Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
il y a 6 heures L'organisateur de la CAN sera connu le 9 janvier 14 Hier à 21:30 Le bonbon de Bruno Alves sur coup franc 2