Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Marseille-Bilbao

Encore un petit effort, Luiz

Luiz Gustavo est indispensable à l'OM. Tellement qu'il joue tous les matchs en entier, et commence à tirer la langue. Mais quand va-t-il pouvoir souffler ?

Modififié

« Se reposer (verbe pronominal) : Cesser de travailler, d'agir, pour éliminer la fatigue. Synonymes : se mettre au vert, recharger les batteries, se relaxer, se détendre. » C’est un mot simple, mais il est important d’en rappeler la définition à Luiz Gustavo ces temps-ci, tant il n’en a pas entendu parler depuis longtemps. Depuis 2018, le milieu de terrain brésilien a joué les neuf matchs de Ligue 1 dans leur intégralité, idem pour les deux matchs de Ligue Europa contre Braga. Pourtant, Rudi Garcia aurait pu le laisser au repos pour le retour, au vu de l’avance prise à l’aller et le match contre Paris trois jours plus tard. Il n’y a qu’en Coupe de France que Gustavo a eu le droit à un tout petit peu de répit, en ne disputant pas la rencontre contre Épinal et en jouant seulement une heure contre Bourg-en-Bresse et le PSG. Avec 41 matchs joués cette saison, pour un total de 3 525 minutes de jeu, Gustavo a déjà disputé l’équivalent de neuf matchs de plus que la saison dernière, alors que nous sommes seulement au mois de mars.

Plus de suspensions


Au début de la saison, et globalement depuis le début de sa carrière, le moustachu avait l’occasion de se reposer au gré de ses nombreuses suspensions, que ce soit pour des rouges directs ou pour l’accumulation de cartons jaunes. Recordman d’expulsions en Bundesliga, il avait commencé son aventure marseillaise sur le même rythme en étant suspendu trois fois en treize journées. D’ailleurs, c’est lors de ces absences contre Rennes, Strasbourg et Bordeaux que l’OM a pu se rendre compte de son rapide statut d’indispensable. Lors de ces trois rencontres, les seules qu’il a manquées en Ligue 1, Marseille n’a pas été capable de l’emporter et a encaissé sept buts.


Depuis, si on met de côté son expulsion contre Nice à la 67e minute, Luiz Gustavo a manqué cinq minutes en championnat puisqu'il n’est quasiment jamais remplacé en cours de match. Tout simplement parce qu’il est le garant de tout l’équilibre marseillais, de par sa science du placement, sa qualité de passes incroyable, sa capacité à faire le choix juste, et son talent pour transcender ses coéquipiers. Du coup, plus de temps pour souffler puisque le Brésilien a totalement gommé les sanctions disciplinaires de son jeu. Avec deux jaunes en quatorze matchs, il est presque devenu un exemple, et ne peut plus profiter des suspensions pour se reposer.

Pris de vitesse par Sala


Alors forcément, Luiz Gustavo commence à tirer la langue. Moins tranchant dans ses interventions depuis deux ou trois matchs, il ne rayonne plus autant. Et le jeu marseillais s’en ressent énormément. Sa dernière sortie contre Nantes en est le parfait exemple, en témoigne son désarroi face à une accélération d’Emiliano Sala. Quelques jours plus tôt contre Paris en Coupe de France, il s'était écroulé dans sa surface après un gros effort, et avait fait très peur aux supporters marseillais en laissant penser à une vilaine blessure de fatigue. Mais il s'était relevé.


Sauf que contre l’Athletic Bilbao, Luiz Gustavo va devoir faire un effort supplémentaire et serrer les dents, juste le temps d’un match, car Marseille ne peut pas être performant en Coupe d’Europe sans lui. Rudi Garcia aura tout le loisir de le faire souffler contre Toulouse et pourquoi pas un peu au retour contre Bilbao si tout se passe bien ce jeudi soir. Parce qu’après, Gustavo n’aura plus trop l’occasion de recharger les batteries, avec la réception de Lyon, une trêve internationale où il risque d’être rappelé par Tite, et le sprint final.

Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Concours FIFA 19 Gagne un séjour à Barcelone pour assister au Clasico
il y a 3 heures La FIFA suspend trois dirigeants nord-américains à vie 6 il y a 12 heures DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions il y a 7 heures Un chien tacle un joueur en D4 roumaine 15
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi