Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Lazio-Milan (0-3)

Milan éteint les espoirs de la Lazio

Surclassée à domicile par un Milan supérieur, la Lazio laisse la Juventus en tête de la Serie A avec sept points d'avance et semble avoir définitivement dit adieu au titre. Son bourreau, lui, double Naples et prend provisoirement la sixième place.

Modififié

Lazio 0-3 Milan

Buts : Çalhanoğlu (23e), Ibrahimović (34e, sp) et Rebić (59e)

Il s'agit d'un résultat que personne, sans doute, n'attendait. D'autant que quasiment tout le monde, à l'exception notable des supporters de la Roma ou de la Juventus, espéraient une course au titre se prolongeant jusqu'au bout. Sauf que cette fois, c'est manifestement terminé. En concurrence avec la Vieille Dame pour le leadership italien, la Lazio a subi la foudre de Milan ce samedi soir en concédant un terrible 3-0 à domicile. Une défaite difficile à encaisser pour les locaux, et manifestement impossible à surmonter dans la course au trophée suprême. Les Rossoneri, eux, s'en moquent : grâce à ce succès édifiant, ils doublent Naples et peuvent rêver du top 5.

Ibra, décisif deux fois


Prévenue de la victoire de la Juventus dans le derby turinois, la Lazio est sous pression. Si le dauphin de la Vieille Dame veut encore croire au titre à la fin du week-end, elle a en effet interdiction formelle de s'incliner à la maison. Pas si évident, au regard de ses performances poussives depuis la reprise. D'ailleurs, si les locaux accaparent la sphère, c'est bien le Milan qui ouvre le score par Çalhanoğlu aux vingt mètres au milieu de la première période sur le tout premier tir de la formation.


À la passe ? Ibrahimović, titulaire pour la première fois depuis la fin de la pause imposée par le coronavirus. Qu'on l'admette ou pas, le Suédois impose depuis des années une certaine crainte chez l'adversaire en même temps qu'une réelle confiance chez ses partenaires. Pas un hasard s'il signe le break sur penalty avec un peu de chance, Radu étant sanctionné pour une main dans la surface de réparation.

Neuvième pion de la saison, pour Rebić


Il faut dire que la Lazio, déjà amputée de Caicedo, évolue sans Immobile. Pas facile, donc, de se faire aussi dangereux qu'habituellement sans ses deux suspendus. Au retour des vestiaires, Correa tente tout de même pendant que Kessié donne du boulot à Strakosha. Surtout, Lazzari croit redonner espoir aux Romains en trouvant le chemin des filets... Réalisation refusée, pour hors-jeu.


De son côté, Rebić est en position licite quand il trompe Straskosha sur un service de Bonaventura. Oui, le deuxième de Serie A est mené 3-0 sur son propre terrain. Et les nombreux remplacements effectués par Inzaghi ne changent rien, absolument rien. De quoi faire sourire Ronaldo et ses potes, tranquillement installés sur le trône avec sept unités d'avance. Pour son principal concurrent, les résultats du week-end semblent désormais irrattrapables...



Lazio (3-5-2) : Strakosha - Patric, Acerbi, Radu (Vavro, 56e) - Lazzari, Milinković-Savić (Anderson, 67e), Leiva (Adekanye, 46e), Parolo, Jony (Lukaku, 55e) - Alberto, Correa (Cataldi, 64e). Entraîneur : Inzaghi.

Milan (4-2-3-1) : Donnarumma - Conti (Calabria, 72e), Kjær, Romagnoli, Hernández - Kessié (Biglia, 86e), Bennacer - Saelemaekers, Bonaventura (Krunić, 71e), Çalhanoğlu (Paquetá, 37e) - Ibrahimović (Rebić, 46e). Entraîneur : Pioli.


  • Résultats et classement de Serie A

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine